Real Time News
for Human Resources Governance

Presque deux fois plus de voitures de société pour les management assistants

Les collaborateurs exerçant des fonctions de support gagnent en moyenne 2.905 euros bruts par mois. Leur salaire a augmenté de 2,4 % en trois ans. En outre, 27 % de ces employés disposent à présent d’une voiture salaire. Ce nombre a pratiquement doublé. C’est ce qu’il ressort d’une enquête récente réalisée par Secretary Plus. Tous les résultats sont résumés dans le Guide des salaires qui peut être téléchargé gratuitement.

Guide des salaires 2019 (Secretary Plus)

Lire également : Journée des secrétaires : l’occasion idéale de célébrer vos office managers (Hays)

Norme salariale fixée à 1,1 % par AR, autres mesures concrétisées par CCT

Faute d’accord entre les partenaires sociaux, le gouvernement impose une norme salariale par Arrêté royal. Indépendamment des indexations et augmentations barémiques, les employeurs ne pourront accorder, pour la période 2019-2020, une augmentation salariale supérieure à 1,1 %. La prime bénéficiaire et le bonus salarial ne sont pas pris en compte.

Les partenaires sociaux peuvent désormais concrétiser dans des CCT la plupart des autres engagements issus des négociations relatives à l’AIP. Sont notamment visés les heures supplémentaires volontaires, le RCC et l’intervention dans les frais de déplacements domicile-lieu de travail. L’augmentation du salaire minimum intersectoriel n’a pas encore obtenu le feu vert.

Le projet d’accord salarial semble être sauvé
(Liantis)

Esprit d’équipe, heures de travail correctes et contenu du job font le bonheur de vos collaborateurs

Un cinquième des travailleurs ne se sentent pas heureux dans leur travail. Et parmi eux, une part importante de personnes se disent insatisfaites de leur salaire. Quand on se sent bien dans sa peau, le salaire recule à la quatrième place du classement des facteurs importants, après les collègues et l’ambiance au travail, un bon équilibre entre travail et vie privée, et le contenu du job. On note toutefois des différences entre hommes et femmes.

4 Belges sur 5 se disent heureux au travail : les collègues et l’ambiance l’emportent sur le salaire (Attentia)

Davantage d’heures supplémentaires moins taxées

Une nouvelle loi revoit à la hausse le plafond à concurrence duquel les heures supplémentaires bénéficient d’un régime fiscal préférentiel. La limite était de 130 heures par an ; le nouveau plafond est fixé à 180 heures. Cette mesure est d’application pour les heures supplémentaires prestées jusqu’au 1er janvier 2019. Elle présente un avantage tant pour le travailleur que pour l’employeur.

Avantage fiscal pour les heures supplémentaires : la limite passe à 180 heures
n  (Group S)

Les femmes obtiennent moins d’augmentations et peu d’hommes y voient un problème

En Belgique, les femmes bénéficient moins souvent d’une augmentation individuelle de salaire que les hommes. Cette situation ne semble pas déranger une bonne partie de la gent masculine : 6 hommes sur 10 ne considèrent pas l’égalité salariale entre hommes et femmes comme une priorité. Une vision à court terme ? Jugez-en par vous-même ! Il est un fait établi que l’égalité salariale des femmes boosterait l’économie des pays de l’OCDE et générerait 2 trillions de dollars ...

Les augmentations de salaire profitent plus souvent aux hommes qu’aux femmes
(Attentia, avec graphiques)

6 hommes sur 10 ne considèrent pas l'égalité salariale des femmes comme une priorité (Hays)

Women in Work Index 2019 (PwC)

Lire aussi :

Femmes cadres: sous-représentées et surchargées?
(Eurofound)

Women's Liveability Index 2019

Best Countries for Women (Nestpick, pdf)

N’oubliez pas le rapport sur l’écart salarial

C’est la Journée internationale de la Femme. Votre entreprise occupe en moyenne au moins 50 travailleurs ? L’occasion de vérifier ce qu’il en est de l’analyse détaillée - imposée par la loi - de la structure de rémunération de vos travailleurs.

Lutte contre l’écart salarial entre hommes et femmes : rapport d’analyse à établir pour 2017-2018
(Partena Professional)

La prime bénéficiaire séduit les très petits employeurs

La prime bénéficiaire rencontre un franc succès auprès des très petits employeurs. C’est ce que révèlent les chiffres publiés par L’Echo. Les spécialistes s’attendent à ce que ce dispositif séduise également les grandes entreprises moyennant quelques ajustements. Malgré le succès grandissant de cet instrument de rémunération récemment instauré, le bonus salarial collectif continue de progresser (CCT 90). Petite réflexion à ce sujet : un employeur dont les bénéfices sont inexistants ou modestes ou qui n’a pas recours à ce dispositif risque à terme de ne pas pouvoir retenir ses talents.

Nos PME de plus en plus généreuses en bonus (L'Echo)

Comment prévoir une fin de carrière adoucie à titre individuel ?

Les travailleurs de 58 ans et plus qui souhaitent alléger leur charge de travail et conserver une occupation d’au moins 4/5e peuvent désormais prévoir une « fin de carrière adoucie » par le biais d’une convention individuelle écrite. Plus nécessaire de conclure une CCT ou de modifier le règlement de travail. Group S décrit en détail les conditions à remplir. Pour autant qu’elles soient réunies, l’employeur peut atténuer ou compenser intégralement l’éventuelle perte de salaire net via le versement d’une indemnité exonérée de cotisations ONSS.

Fin de carrière adoucie: désormais possible par convention individuelle
(Group S)

Grève générale : évitez les contestations pour perte de rémunération

Le 13 février 2019 sera une journée de grève générale. La plupart des collaborateurs qui ne pourront arriver sur leur lieu de travail n’auront droit à aucune rémunération. Partena Professional résume la réglementation en la matière et recommande aux employeurs d’avertir leurs collaborateurs qu’aucune rémunération ne leur sera octroyée pour les heures non prestées le 13 février.

Grève générale ce 13 février : quelle rémunération pour les travailleurs ? (Partena Professional)

Rapport concernant l’écart salarial : la date butoir approche !

Si votre entreprise occupe en moyenne 50 travailleurs ou plus et qu’elle a clôturé l’exercice comptable précédent le 31 décembre, vous avez jusque fin mars 2019 pour établir le rapport concernant l’écart salarial et en discuter au sein du conseil d’entreprise ou de la délégation syndicale. Le rapport doit être transmis aux participants 15 jours avant l’assemblée au cours de laquelle il sera examiné.

La lutte contre l'écart salarial : le rapport d'analyse de la structure de la rémunération (Acerta)

We use cookies on our website to support technical features that enhance your user experience.

We also use analytics & advertising services. To opt-out click for more information.