Real Time News
for Human Resources Governance

Ne pas affecter les femmes enceintes à des équipes de nuit

Évitez d’affecter les femmes enceintes à des équipes de nuit. Le risque de fausse couche augmente de manière significative à partir de la 8e semaine de grossesse chez les femmes prestant deux nuits par semaine. Tel est ce que révèle une enquête danoise qui vient confirmer des études scientifiques antérieures.

Night work and miscarriage: a Danish nationwide register-based cohort study (article publié dans Occupational & Environmental Medicine, pdf, 7 pages, téléchargement direct)

Subvention SESAM : nouveautés

Dès le 1er avril 2019, les employeurs wallons pourront introduire en ligne leur demande de subvention SESAM. D’autres modalités seront également simplifiées. SESAM encourage l’embauche de demandeurs d’emploi par les (petites) entreprises au moyen d’une subvention qui peut atteindre plus de 23 000 euros répartis sur 3 ans.

Région wallonne : le dispositif SESAM revisité (Group S)

Sesam : nouvelle plateforme en ligne (SPF Emploi)

Facebook : l’employeur doit être clair

Comment, en tant qu’employeur, gérer le phénomène Facebook et les médias sociaux en général ? Securex dresse un état des lieux. Cela concerne entre autres « l’absence virtuelle » (surfer au lieu de travailler), la diffamation et les injures à l’encontre du patron ou de l’entreprise et la constitution d’un dossier par l’employeur. « La clarté avant tout ».

Facebook, votre travailleur et vous : soyez clair (Securex)

Motif grave : respect du délai

Une Cour du Travail vient à nouveau de donner raison à un employeur qui, après les faits, a attendu plusieurs semaines avant de notifier un licenciement pour motif grave. Il attendait, dans ce cas précis, les résultats d’une enquête de police. L’employeur a procédé au licenciement dans les 3 jours qui ont suivi sa prise de connaissance du rapport. La règle du respect du délai a été suivie, a jugé la Cour du Travail.

Licenciement pour motif grave - respect du délai (analyse dans la Lettre d’information Droit du Travail de la KU Leuven, en néerlandais)

Texte intégral de l’arrêt de la Cour du Travail de Bruxelles 6 novembre 2018, AR 2017/AB/559 (pdf, téléchargement direct, en néerlandais)

Il manque des spécialistes RH

La demande en collaborateurs RH dépasse l’offre. C’est ce que révèle une enquête menée par Robert Half auprès de 700 managers. La plupart d’entre eux s’attendent à ce que la pénurie sur le marché du travail continue d’augmenter. RH & Payroll trône parmi les profils administratifs dont on a le plus besoin.

Un employeur belge sur 3 prévoit de créer de nouveaux emplois (Robert Half)

Pour la première fois, plus de 70 % au travail

Le taux d’emploi dans la catégorie des 20 à 64 ans dépasse depuis quelques mois le seuil symbolique des 70 %, en raison principalement de l’augmentation du nombre d’emplois pour les femmes et les plus de 55 ans. Il s’agit d’un record absolu. Avec 74,6 %, la Flandre atteint largement l’objectif fixé par l’UE pour 2020. En Wallonie, 63,7 % de la population exerce un emploi, 61,4 % à Bruxelles. Le chômage est plus bas que jamais ces 20 dernières années.

Records sur le marché du travail belge en 2018 (Statbel)

Engager un Bruxellois peut avoir des avantages pour les employeurs de la périphérie

De nombreuses entreprises de la périphérie flamande autour de Bruxelles sont à la recherche de personnel. C’est le cas, par exemple, de l’aéroport. Les employeurs semblent trop peu nombreux à savoir qu’ils peuvent bénéficier de primes à l’embauche intéressantes lorsqu’ils engagent des travailleurs résidant en Région bruxelloise. Certains avantages sont même cumulables. Acerta vous dit tout ce qu’il faut savoir.

Le bus de l’emploi s’arrête devant votre porte ? Engagez un Bruxellois ! (Acerta)

Moins de 6 % des travailleurs ont quitté spontanément leur emploi

Vous employez 20 collaborateurs ? Il y a donc de fortes chances pour qu’un collaborateur seulement ait décidé, en 2018, de sa propre initiative, de partir découvrir d’autres horizons. Le nouveau baromètre Securex de la rotation du personnel confirme - une fois encore - que le travailleur belge n’a pas la bougeotte et préfère la sécurité. « Le marché de l’emploi est complètement enlisé. »

Le marché du travail demeure enlisé, en dépit du nombre record d’emplois vacants (Securex, résumé, avec graphiques)

 

Tout savoir sur l’exonération liée aux coûts de licenciement plus élevés

Dans certains cas, l’instauration du statut unique a fait grimper les coûts de licenciement. Pour compenser ce surcoût, les employeurs peuvent bénéficier d’une exonération d’impôts sur une partie de leurs pertes et profits afin de constituer une provision. La récente loi fiscale répartit cette exonération sur 5 ans. Mais elle impose également des obligations administratives à l’employeur. Explication détaillée, tableaux à l’appui, chez Partena Professional.

Exonération fiscale pour passif social (Partena Professional)

Introduire un plan bonus via acte d’adhésion se fait désormais en ligne

Les entreprises sans représentation syndicale peuvent introduire des plans bonus au moyen d’un « acte d’adhésion ». Le SPF Emploi indique que cette opération peut désormais se faire par voie électronique. Une plateforme en ligne a été spécialement mise en place. Le SPF met à disposition un manuel détaillé, téléchargeable sous format PDF.

L’introduction électronique des plans bonus via acte d’adhésion est désormais possible (SPF Emploi)

Lien direct vers la plateforme en ligne planbonus.be

Manuel plansbonus.be (pdf, 32 p., téléchargement direct)

We use cookies on our website to support technical features that enhance your user experience.

We also use analytics & advertising services. To opt-out click for more information.