Real Time News
for Human Resources Governance

La pandémie prouve la valeur d'une bonne communication interne

Certaines entreprises ont réagi à la pandémie beaucoup plus rapidement et mieux que d'autres. Une bonne communication, tant avec les employés qu'avec le monde extérieur, s'est avérée cruciale et gratifiante. C'est ce que montre une enquête menée auprès de 100 grands employeurs. 4 sur 10 veulent se concentrer davantage sur la communication interne à l'avenir.

Une entreprise sur trois n’était pas prête à affronter la crise du coronavirus sur le plan de la communication (BePublic, communiqué de presse)

Pas trop tard pour une fermeture collective

Compte tenu des nouvelles circonstances, une fermeture collective en été conviendrait à votre organisation. Pouvez-vous encore organiser cela ? Oui. Légalement, il n'y a pas d'obstacle. Toutefois, la procédure est relativement lourde. De plus, si l’employeur décide d’imposer une fermeture collective maintenant, il doit impérativement faire attention à ce que tous les travailleurs aient encore assez de jours de vacances. Les détails chez Partena Professional.

Quels sont les droits et obligations en matière de congés ? (Partena Professional)

La charge des enfants ne justifie pas l'absence

Un salarié peut-il refuser de venir travailler parce qu'il ne trouve pas de solution pour la garde des enfants ? La loi dit non. Si votre entreprise a repris ses activités, le chômage corona (chômage temporaire pour cause de force majeure) n'est pas possible. Quelles sont les autres options ? Explications chez Group S.

Déconfinement progressif : votre travailleur refuse de venir travailler car il n’a pas de solution pour la garde de ses enfants ? (Group S)

Corona : les autres actualités du jour

Résumé de toutes les mesures juridiques prises à l'encontre du COVID-19 (senTRAL) : un aperçu de toutes les mesures anti COVID-19 publiées au Journal officiel européen et au Moniteur belge, avec une brève description de chaque mesure et un lien direct vers le texte juridique

Un congé parental «corona» aussi pour les indépendants (Le Soir)

Belgische ‘wearable’ voor ‘social distancing’ in de professionele omgeving (WoltersKluwer) : une solution technique pour faire respecter la distance sociale sur le lieu du travail

Congé parental corona : tous les détails

L'arrêté royal concernant le congé parental corona a enfin été publié. Il comporte quelques changements par rapport au projet. L'employeur devra répondre par écrit à la demande du parent dans un délai de trois jours ouvrables. Son accord est nécessaire. Le congé parental ordinaire peut être temporairement suspendu pour prendre un congé parental corona ; la durée restante de ce congé parental ordinaire peut être prise ultérieurement.

Coronavirus : le congé parental Corona est officiel ! Update (Group S)

Les salariés aspirent à plus de vacances

Quelques jours de congé supplémentaires, c'est ce que les employés souhaitent le plus, selon une étude de SD Worx sur la rémunération flexible. Viennent ensuite l'épargne retraite individuelle et la voiture (mais la bicyclette avance). Le nombre de salariés qui peuvent choisir leurs propres avantages extralégaux reste limité, mais a doublé en deux ans.

La rémunération flexible a plus que doublé en deux ans (SD Worx)

7 entreprises belges dans le top-10 des employeurs les plus attractifs

15/05/2020

Depuis 20 ans, Randstad classe les employeurs les plus attractifs. Le secteur pharmaceutique reste en tête, les marques de Silicon Valley perdent du terrain et le top 10 des 10 dernières années compte 7 entreprises belges. Voici ce top-10 de la décennie écoulée : Janssen, GlaxoSmithKline, Jan De Nul, Pfizer, VRT, DEME, Coca-Cola, Mediahuis, Brussels Airlines et UCB. L'enquête sur 2019 a eu lieu avant l'apparition du coronavirus. La pandémie influencera fortement les marques employeurs, note Randstad.

Janssen jugé l’employeur le plus attractif de la dernière décennie (communiqué de presse, Randstad)

Randstad employer brand research 2020 (étude complète, pdf, 60 pages, téléchargement direct)

La crise est entrée dans une nouvelle phase

Les lourdes restructurations ont commencé. Pour éviter la faillite, Brussels Airlines veut supprimer 1000 emplois. L'impact total sera beaucoup plus important. Des dizaines d'autres employeurs ressentiront le choc. Que le premier domino qui tombe soit une compagnie d'aviation ne surprend personne. Le secteur se bat pour son existence. Demain, le bagagiste Swissport fera une annonce. Ryanair veut procéder à des réductions substantielles de ses salaires belges. Le groupe allemand TUI, spécialisé dans les voyages et l'aviation, supprime 8000 emplois à l'échelle internationale.

Brussels Airlines: les retombées seront lourdes et nombreuses (Le Soir)

Pour les organisations patronales Beci et Voka, "il tout faire pour assurer l'avenir de Brussels Airport" (La Libre)

Krimp Brussels Airlines laat zich ver voelen (De Standaard)

Brussels Airlines dreigt politieke nachtmerrie te worden (De Tijd)

Nous plaçons des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité.

Nous en plaçons également à des fins statistiques, pour nos annonceurs et pour vous offrir des fonctionnalités sur les réseaux sociaux; pour les refuser; sélectionnez Plus d'informations.