Real Time News
for Human Resources Governance

Estimation forfaitaire des frais de déplacement

Si les coûts réels des déplacements domicile-lieu de travail se révèlent moins élevés que le montant forfaitaire que vous payez à votre travailleur, la différence est soumise à cotisations sociales. La Cour de cassation a cependant jugé que ces cotisations n’étaient pas dues si la somme des forfaits que touchent vos travailleurs reste inférieure à la somme des coûts réels.

Forfait global des frais de déplacement inférieur aux frais réels - La Cour de cassation tranche (Securex)

"Abandon de la voiture de société ? Oui mais…"

Les voitures de société entraînent des changements d’habitudes, dont davantage de déplacements privés, qui coûtent chaque année à la société 900 millions d'euros en sus des autres coûts du système. C’est ce qu’a calculé le Bureau du plan. Le ministre de l'Emploi a immédiatement réagi : il n’accepte d’envisager la suppression des voitures de société que si un autre avantage équivalent est proposé à leur place.

Vous pouvez lire le résumé de l'étude sur le site du Bureau du plan : L’avantage fiscal sur les voitures de société influence significativement les comportements de mobilité, avec des coûts sociétaux considérables.

Un résumé, complété de graphiques, peut également être téléchargé au format pdf.

Suppression de la carte train hebdomadaire

Vous savez que la SNCB a supprimé les cartes train hebdomadaires. Désormais, l'exonération fiscale de l'indemnité pour le transport collectif organisé est donc calculée sur le tarif de l'abonnement mensuel en première classe. Vos collaborateurs y perdront probablement. Proportionnellement, un abonnement mensuel coûte en effet moins cher que les anciennes cartes hebdomadaires.

Suppression de la carte train hebdomadaire : impact sur l'exonération de l'indemnité pour le transport collectif organisé (EasyPay Group)

Plus de travail à domicile pour remédier aux files

Dans les embouteillages, on compte plus de 5 voitures privées pour une voiture de société. Encourager le recours aux voitures de société ne constitue donc pas la solution pour résoudre le problème exaspérant de mobilité, constate une étude de Securex. Mais que faire ? « Promouvoir le travail à domicile et élaborer rapidement un cadre légal pour des horaires flexibles. »

En Wallonie, 70 % des travailleurs vont travailler avec leur propre véhicule, contre 61 % en Flandre. À Bruxelles, seul 1 travailleur sur 4 utilise sa propre voiture pour aller travailler. En moyenne 11 % des salariés se rendent au travail avec leur voiture de société.

60 % des travailleurs utilisent leur propre voiture pour leurs déplacements domicile-lieux de travail (communiqué de presse de Securex)

Trajets De Lijn professionnels payés par SMS

08/12/2015

Le personnel de Securex peut à présent réserver en deux temps trois mouvements un ticket de bus de De Lijn par SMS, via une application en ligne. Une première en matière de déplacements professionnels. Le ticket est flexible et coûte moins cher qu'un abonnement. Le prestataire de services RH veut multiplier les solutions de mobilité offertes à ses collaborateurs.

(en néerlandais uniquement) De Lijn en Securex lanceren sms-ticket voor professionele verplaatsingen (Securex)

Voiture de société pour tous, même les ouvriers

Le système belge, qui favorise les encombrements à force de taxer le travail, va finir par s’étouffer de lui-même. C’est à présent Arcelor-Mittal qui offre à ses 3 300 ouvriers et 1 400 employés la possibilité de remplacer une partie de leur salaire brut par une voiture de société sans carte carburant. L'opération serait financièrement neutre pour le géant de l'acier. Et les travailleurs y perdraient à peine en net. Mais la médaille a son revers, pour le pécule de vacances ou la pension, notamment.

Tous les travailleurs d'ArcelorMittal Gand recevront une voiture de société (La Libre)

Analyse de Bart Van Craeynest, économiste en chef d’Econopolis dans l’article (en néerlandais uniquement) Bedrijfswagens voor iedereen en files voor iedereen.

Règles de base du télétravail structurel

Travailler chez soi peut parer au problème des embouteillages et à l’intention de départ qui en résulte. Mais la mise en œuvre structurelle du télétravail nécessite le respect de certaines règles. Vous êtes, par exemple, tenu légalement de conclure une convention individuelle avec chaque travailleur. Securex rappelle les obligations de l'employeur et du travailleur.

Mieux vaut en outre choisir prudemment ses télétravailleurs car cette solution ne convient pas à tout le monde. D’après une étude récente, le télétravail offre les meilleures chances de succès si certaines conditions sont remplies.

Le télétravail structurel, une solution au problème des embouteillages ? (Securex)

How Effective Is Telecommuting? Assessing the Status of Our Scientific Findings (Association for Psychological Science)

Plan d’action pour des déplacements en e-bike

29/10/2015

Encourager vos collaborateurs à utiliser le vélo électrique pour venir travailler ? Pas une mauvaise idée. Sur le site Elmoatwork.be (en néerlandais), vous pouvez voir si votre entreprise y gagnerait et comment mettre cela en place. Le site a été créé au terme d’une expérience fructueuse avec le Vlaams Instituut voor Mobiliteit, à laquelle 71 travailleurs de 7 entreprises ont participé. L'expérience s’est révélée concluante en termes financiers, de santé et de satisfaction au travail.

Les trois premières sources sont en néerlandais :

Elektrische tweewielers voor woon-werkverkeer (communiqué de presse VIM, pdf, 2 p.)

Elmoatwork

Vlaams Instituut voor Mobiliteit

À (re)lire également : Les embouteillages, un souci pour les RH (HR Alert)

Les embouteillages, un souci pour les RH

21/10/2015

Pour la deuxième fois en un mois, un sondage montre que de nombreux travailleurs en ont assez des longs déplacements domicile-lieu de travail. 68 % des employés jugent « probable » qu'ils cherchent un autre emploi dans les 12 prochains mois, la raison principale étant des temps de déplacement plus courts/une meilleure localisation. Ensuite viennent le contenu de la fonction/les perspectives de carrière et un salaire de départ plus élevé.

Près de sept employés belges sur dix envisagent de changer d’emploi (Robert Half)

À (re)lire également : Les travailleurs en ont assez des longs trajets (HR Alert 17 septembre 2015) et La voiture moins attrayante à cause des files (HR Alert  septembre 2014)

Testez gratuitement la formule du coworking

08/10/2015

Du 12 au 16 octobre se déroule la première semaine nationale du coworking. Vos collaborateurs (ou vous-même) peuvent essayer gratuitement cette formule. L’idée est de vaquer à vos affaires dans un espace de bureaux partagé avec d’autres. Il ne s’agit donc pas d’un coin en retrait d'une cafétaria avec wifi. Vous avez le choix entre 24 adresses de coworking à travers tout le pays ; réservation indispensable.

Coworking Week

Un journaliste de Le Soir a fait quelques recherches complémentaires et nous fournit une encore d’autres adresses : L'offre de coworking en Wallonie et à Bruxelles (Le Soir)

We use cookies on our website to support technical features that enhance your user experience.

We also use analytics & advertising services. To opt-out click for more information.