Real Time News
for Human Resources Governance

Vendez des smartphones sécurisés à vos collaborateurs

16/01/2019

La cybercriminalité est en hausse. Aussi les collaborateurs de SD Worx ont-ils à présent la possibilité d’acheter un smartphone sécurisé dans la boutique en ligne de leur employeur. L’entreprise IT, Dimension Data, leur fournit les explications nécessaires. Les appareils défectueux sont remplacés par de nouveaux exemplaires tout aussi bien sécurisés.

https://www.solutions-magazine.com/sd-worx-boutique-en-ligne-smartphones/
(Solutions Magazine)

À l’heure à la maison ? « L’IA : une solution au soutien défaillant de l’employeur »

Vous avez le sentiment d’être moins productif alors que vous passez plus de temps au travail ? Dans ce cas, vous aspirez certainement à des solutions pour remédier à cette situation. Bon nombre de travailleurs estiment que leur employeur ne leur fournit pas de soutien efficace. Ils commencent à se tourner vers l’intelligence artificielle : 80 % des participants à une récente étude considèrent que l’IA peut améliorer leur productivité.

Une étude de Fujitsu révèle que les employés sont prêts à s’en remettre à l’IA pour améliorer l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée
(Fujitsu)

WeWork s’étend à Bruxelles

16/01/2019

WeWork met à disposition, partout dans le monde, des espaces de travail équipés de toutes sortes de gadgets hi-tech. Les investisseurs ont littéralement injecté des milliards d’euros dans cette entreprise. L’Uber de ce secteur s’est aussi installé à Bruxelles. Le premier établissement est situé à proximité de la rue de la Loi et du quartier européen. Cette antenne n’est pas encore parfaitement opérationnelle que l’entreprise WeWork s’affaire déjà dans le centre-ville, en bordure de la place de Brouckère, où elle entend aménager 16.000 mètres carrés (!).

WeWork

31 Rue du Commerce

WeWork s'offre 16.000 m² à Bruxelles (L'Echo)

Les employeurs à la recherche d’informaticiens au Maroc

La pénurie d’informaticiens est dramatique. Le VDAB et les organisations flamandes des employeurs se tournent donc vers le Maroc. C’est une première. L’assouplissement des règles en matière de migration économique par le gouvernement flamand facilite désormais cette procédure.

La Flandre se tourne vers le Maroc pour trouver des informaticiens
(La Libre)

Reclassement professionnel des plus de 45 ans

L’employeur ne doit plus proposer spontanément un reclassement professionnel particulier aux travailleurs de plus de 45 ans qui ne doivent plus être disponibles sur le marché de l’emploi. Si le licenciement a été notifié après le 31 décembre 2018, il n’est plus tenu de donner suite à une demande d’outplacement. Group S vous aide à comprendre les subtilités de ce système.

Reclassement professionnel pour les plus de 45 ans : plus nécessaire pour les travailleurs licenciés qui ne doivent pas être disponibles pour le marché du travail (Group S)

1000 euros par mois de revenus complémentaires exonérés dans le secteur du sport

Les activités sportives revêtent un caractère saisonnier. C’est pourquoi le plafond mensuel des revenus complémentaires exonérés a été doublé pour le travail associatif effectué dans ce secteur. Il est désormais passé à 1.041,66 (indexés), mais le plafond annuel de 6.250 euros (indexés) reste d’application. Cette mesure vise 13 fonctions.

Plafond mensuel pour le travail associatif dans le secteur sportif : hausse effective
(EasyPay Group)

ATN logement gratuit identique pour tous

Le calcul de l’avantage fiscal de toute nature résultant de la mise à disposition gratuite d’un logement est désormais identique dans tous les cas de figure. Peu importe dès lors que le logement attribué à un dirigeant d’entreprise ou à un travailleur appartienne à une société ou à personne physique. Le forfait est fixé à 100/60 du revenu cadastral indexé et multiplié par 2. Pour les biens meublés, ce montant est majoré de 2/3.

Mise à disposition d’un logement : nouvelle méthode d’évaluation fiscale (Liantis)

Supprimez la caisse d’allocations familiales de votre règlement de travail

Les employeurs ne sont plus tenus de s’affilier à une caisse d’allocations familiales pour leur personnel. Les travailleurs peuvent désormais s’affilier auprès de la caisse de leur choix. Par souci de clarté, il est conseillé de supprimer le passage pertinent de votre règlement de travail même si cette adaptation n’est pas obligatoire. Il vous suffit de suivre la procédure simplifiée.

Depuis le 1er janvier 2019, l'employeur n'est plus obligé de s'affilier à une caisse d'allocations familiales (Acerta)

27,1 % des travailleurs fument, situation problématique pour la construction et les transports

Selon Idewe, l’année dernière, un peu plus d’un quart des travailleurs belges (27 %) fumaient. Bien que la tendance soit à la baisse, l’évolution est très lente. Les jeunes fument plus que les personnes âgées. Il est toutefois frappant de constater que la consommation de tabac est en augmentation dans deux secteurs importants. Le pourcentage de fumeurs est en effet de 41,5 % pour la construction et de 40 % pour le secteur des transports.

Plus d’un quart (27,1 %) des travailleurs fument (Idewe, communiqué de presse)

Bloqué dans la neige ? Pas de chance, aucune rémunération n’est due !

Un travailleur bloqué en Autriche pour cause de chutes de neige ne peut reprendre le travail à la date convenue. Pareille situation étant prévisible, il n’a pas droit à sa rémunération. Il peut tout au plus bénéficier d’une indemnité pour chômage temporaire à charge de l’ONEM. Mais vous pouvez aussi convenir avec lui de fixer des jours de vacances supplémentaires.

Votre travailleur est bloqué par la neige ? Que faire ? (Acerta)

Inciter le personnel à travailler jusqu’à 65 ans reste un défi

Trois quarts des travailleurs trouvent l’âge de la pension (65 ans) trop élevé. En fin de carrière, ils sont nombreux à aspirer à des tâches allégées et/ou à un rythme de travail moins intense. Peu d’employeurs répondent toutefois à ces attentes. La grande majorité des travailleurs refuse une perte salariale en échange de mesures destinées à leur assurer une fin de carrière en douceur.

Moins de la moitié des Belges acceptent de faire un pas en arrière pour travailler plus longtemps (Tempo-Team)

We use cookies on our website to support technical features that enhance your user experience.

We also use analytics & advertising services. To opt-out click for more information.