Real Time News
for Human Resources Governance

0,2 pour mille pour les chauffeurs professionnels

À partir du 1er janvier 2015, le taux d'alcoolémie maximale autorisée pour les chauffeurs professionnels sera limité à 0,2 ‰. Cette règle s'appliquera à tout conducteur d’un véhicule pour lequel un permis de conduire C, C1, D, D1 (éventuellement + E) est requis ainsi que ceux qui transportent des personnes et sont soumis à attestation d’aptitude à la conduite.

Les détails dans Taux d'alcoolémie de 0,2 pour mille pour les chauffeurs professionnels – à partir du 1er janvier 2015 (Attentia).

L'atmosphère souvent trop sèche dans les bureaux

Aux Pays-Bas, le taux d'humidité ambiante est à ce point faible dans un quart des espaces de bureau qu’il peut causer des problèmes de santé. La proportion de bureaux est tout aussi élevée à connaître une profusion de moisissures et de bactéries et un taux de CO2 excessif. En revanche, la lutte contre les particules fines semble presque gagnée.

Plus de précisions (en néerlandais) dans Een op de vier werkplekken is ongezond, sur le site du portail néerlandais Arbo.

Amende suite à un accident chez un sous-traitant

Le tribunal correctionnel a condamné le siège d’ArcelorMittal de Zelzate à 55 000 euros d’amende suite à un accident mortel. La victime travaillait pour un sous-traitant. Le tribunal a estimé que les procédures de sécurité que le géant de l'acier imposait à ses sous-traitants étaient déficientes ; les procédures ont entretemps été renforcées.

Plus de détails (disponibles uniquement en néerlandais) dans ArcelorMittal krijgt boete voor dodelijk arbeidsongeval (De Redactie).

Prévention incendie dans les petites entreprises

Toute entreprise, quelle que soit sa taille, est à présent tenue de mettre en place un service de lutte contre l'incendie. Il s’agit d’une nouvelle obligation imposée par un arrêté royal intégré dans le Code sur le bien-être au travail. Il introduit en outre de nouvelles dispositions relatives à la formation et à l'information des travailleurs, aux contrôles périodiques et à l'achat et l'utilisation d'équipements de protection collective contre l'incendie.

L'arrêté royal entrera en vigueur le 3 mai 2014. Explications dans l'article Nouvelles obligations relatives à la prévention de l'incendie sur le site d'Attentia.

Les employés prêts à payer pour plus d'hygiène

Les employés administratifs belges sont prêts à consacrer 130 euros par an de leur salaire pour veiller à une amélioration de l'hygiène, selon une étude. D'après les enquêteurs, la prolifération des bactéries coûte aussi cher à l'employeur. Encore récemment, un autre sondage a révélé le mécontentement qui règne à propos de la saleté des toilettes d'entreprise.

Le manque d'hygiène représenterait un coût annuel de 1000 € par collaborateur, d'après l'analyse effectuée par le Centre for Economic and Business Research (CEBR) pour le compte d'Initial.

Les détails dans le communiqué de presse La mauvaise hygiène au bureau a coûté à l'économie belge 2,8 milliards d'euros en 2013.

À lire également : La propreté des toilettes des entreprises critiquée (HR Alert).

Accident du travail : notion élargie dans le privé

À partir de ce 6 février, certains accidents qui surviennent en dehors des heures de travail dans le secteur privé sont également assimilés à des accidents du travail. La loi couvre désormais des situations telles que l'agression d'un employé de banque par un client auquel il a refusé un crédit ou celle d'un patron par un employé qu'il a licencié.

La notion d’accident du travail est élargie pour le secteur privé (Attentia)

Loi accidents du travail - Définition élargie (ADMB)

Les navetteurs risquent leur santé

Celui qui vient au travail en bus, en métro ou en voiture inhale 30 % de particules de suie de plus que son collègue qui travaille à la maison. Telle est la conclusion d’une étude de doctorat réalisée par Evi Dons (Vito/Université de Hasselt).

Les navetteurs passent en moyenne 6 % de leur temps dans les déplacements durant lesquels ils inhalent un tiers de leur dose quotidienne de suie. L’exposition est la plus forte dans les véhicules à moteur (voiture, bus, tram et métro) ; mieux vaut se déplacer à vélo, à pied ou en train.

Les navetteurs risquent leur santé

Le ‘technostress’ inquiète les travailleurs

L’utilisation massive des outils de communication modernes cause énormément de « technostress », tant durant les heures de bureau qu’en dehors, et supprime la frontière entre vies professionnelle et privée, conclut une enquête de la FGTB. Le syndicat demande que ce risque soit mis à l’agenda des organes de concertation de l'entreprise et que les inspections soient renforcées.

Enquête FGTB sur le bien-être au travail (technostress)

Un jour de maladie coûte 875 euros à l’employeur

En 2009, la facture de l’absentéisme pour cause de maladie s’est élevée à pas moins de 10,7 milliards d’euros pour l’ensemble des employeurs belges, d’après les calculs de Securex. Le nombre de jours d’absence par travailleur a grimpé de près de 4,5 % en un an et de 25 % depuis 2001. D’après la société de services RH, un jour de maladie coûte à l’employeur 875 euros pendant la période de salaire garanti.
Les travailleurs qui pratiquent beaucoup d’exercice physique, se détendent et mangent sainement sont nettement moins souvent absents que ceux qui fument et boivent de l’alcool. Parmi les autres causes d’absentéisme figurent le harcèlement, la discrimination, l’agression et la charge de travail élevée. Les détails sous FR.

Ce qu’il faut mentionner dans votre budget ‘personnel’ 2011

Un certain nombre de facteurs influenceront à nouveau votre budget ‘personnel’ en 2011. Securex en a dressé la liste : augmentations salariales, indexations, plans de pension complémentaires, barèmes liés à l’âge, interventions dans les frais de transport, cotisations de solidarité CO2, adaptations du précompte professionnel, pécule de vacances, prime de fin d’année, frais en matière de prévention et de protection au travail, et assurance accident du travail. Les détails sous FR.

We use cookies on our website to support technical features that enhance your user experience.

We also use analytics & advertising services. To opt-out click for more information.