Real Time News
for Human Resources Governance

Le bonus salarial franchit le demi-milliard

D’année en année, les employeurs paient de plus en plus de bonus salariaux fiscalement avantageux, également appelés bonus collectifs, sur la base de la CCT n° 90. Au lancement de ce régime, en 2008, leur montant s’élevait à 66 millions. En 2014, le cap du demi-milliard d’euros a été dépassé. La FEB s'attend à ce que cette hausse se poursuive.

Le bonus salarial est plus populaire que jamais (article dans L’Echo, suite à une question du parlementaire Stefaan Vercamer (CD&V) au ministre de l’Emploi Kris Peeters)

Explications du régime : Avantages non récurrents liés aux résultats / Plans bonus (SPF Emploi)

Écochèques : entretien et réparation aussi

À partir de mars, les écochèques pourront également servir à l'entretien et la réparation de produits achetés avec des écochèques. C’est ce qu’ont convenu les partenaires sociaux, lit-on dans la presse. L’entretien et la réparation sont en général effectués par des corps de métier locaux, ce qui profite à l'économie locale. La liste des produits et services que l'on peut actuellement payer en écochèques n’a pas été modifiée - c’est prévu pour la fin de 2016.

L’utilisation des écochèques va être élargie (Le Soir)

Vous trouverez la liste la plus à jour des produits et services pouvant être acquis avec des écochèques dans la CCT n°98 ter du Conseil National du travail (pdf, téléchargement direct)

Options sur actions: plus-values non taxées

Bonne nouvelle pour ceux qui reçoivent des options sur actions ou bénéficient d'un « restricted stock plan » (actions gratuites si un objectif donné est réalisé). Les actions, options ou warrants acquis dans le cadre d'une activité professionnelle échappent à la taxe sur la spéculation de 33 % sur la plus-value dégagée de la vente.

Mesures de réduction des charges – tax-shift : pas de taxe sur la spéculation sur les plus-values réalisées sur les « actions, options et warrants liés à l’exercice d’une activité professionnelle » (SD Worx)

Grande marge d’optimisation des salaires

En dépit d’un coût salarial élevé en Belgique, seul 1 employeur sur 5 met à profit toutes les opportunités d'optimisation, y compris sur le plan fiscal. Même les grandes entreprises les sous-exploitent. C’est ce que révèle une étude menée par la Vlerick Business School et Attentia. Autre résultat : les risques psychosociaux font l'objet d'une attention accrue, mais 70 % des entreprises ne mesurent pas (encore) le retour sur investissement des initiatives pour le bien-être.

Seule une entreprise belge sur cinq pratique une politique d'optimisation structurelle pour réduire le coût salarial (Attentia)

Plus de pension complémentaire avant 65 ans

Le projet de loi relatif aux pensions complémentaires a été approuvé. La réforme va bien au-delà de la modification du rendement garanti. Les nouveaux contrats devront courir jusqu'aux 65 ans de l’intéressé et ne pourront plus prévoir de paiement des prestations avant l’âge légal de la pension. Les dispositions qui encouragent les départs anticipés seront interdites pour les travailleurs qui n’ont pas atteint l’âge de 55 ans en 2016.

La Commission des Affaires sociales de la Chambre approuve le projet de loi exécutant l’accord du G10 relatif aux pensions complémentaires (Communiqué de presse du ministre des Pensions)

Prime de juin doublée en net, sans surcoût

La prime brute de 250 euros que les employés de la CP 200 toucheront pour la première fois en juin 2016 pour augmenter leur pouvoir d'achat leur rapportera en net environ la moitié alors qu’elle coûtera 332 euros à l'employeur. Vous pouvez dépenser ce montant autrement, explique SD Worx. Si vous optez pour l'introduction ou l'augmentation des chèques-repas, l’avantage net double pour votre travailleur. L'article relatif à ce sujet s’accompagne d’une liste de questions et réponses.

CP 200 : la prime annuelle de 250 euros octroyée à partir de 2016 pourra être aisément convertie en un avantage équivalent (SD Worx)

Bonus salarial maximum fixé à 3 264 euros en 2016

Le bonus salarial maximum passerait le 1er janvier 2016 à 3 264 euros par travailleur, selon les calculs de Securex. Le montant fiscal maximum s’élèverait à 2 838 euros. L'employeur verse à l'ONSS une cotisation de 33 % ; tant le bonus que cette cotisation sont déductibles fiscalement comme charges professionnelles. Si le bonus reste sous le plafond fiscal, le travailleur ne paie que la cotisation de solidarité de 13,07 %.

Bonus salarial - Quels montants en 2016 (officieux) ? (Securex)

Une augmentation pour 44 % des employés

Près de la moitié des employés ont l’intention de demander une augmentation de salaire. Le fait que leur salaire n’ait pas évolué proportionnellement à leurs tâches et responsabilités est de loin la principale raison invoquée. D'autres affirment qu'ils ne s’en sortent tout simplement plus. À défaut d’augmentation, 3 sur 10 demanderaient une compensation, sous la forme d’avantages extralégaux par exemple. 1 sur 10 chercherait un nouvel emploi.

11 % des employés prêts à changer d’emploi si on leur refuse une augmentation de salaire (Robert Half)

Voiture de société pour tous, même les ouvriers

Le système belge, qui favorise les encombrements à force de taxer le travail, va finir par s’étouffer de lui-même. C’est à présent Arcelor-Mittal qui offre à ses 3 300 ouvriers et 1 400 employés la possibilité de remplacer une partie de leur salaire brut par une voiture de société sans carte carburant. L'opération serait financièrement neutre pour le géant de l'acier. Et les travailleurs y perdraient à peine en net. Mais la médaille a son revers, pour le pécule de vacances ou la pension, notamment.

Tous les travailleurs d'ArcelorMittal Gand recevront une voiture de société (La Libre)

Analyse de Bart Van Craeynest, économiste en chef d’Econopolis dans l’article (en néerlandais uniquement) Bedrijfswagens voor iedereen en files voor iedereen.

We use cookies on our website to support technical features that enhance your user experience.

We also use analytics & advertising services. To opt-out click for more information.