Real Time News
for Human Resources Governance

« Faites le plein de lumière naturelle durant la pause de midi »

Se rendre au travail et en revenir alors qu’il fait sombre, passer la journée dans un bureau, et bientôt ce pénible changement d’heure : l’hiver augmente le risque de stress et tend à perturber le rythme du sommeil. Dans un article intéressant d’Attentia, vous pourrez lire comment vous armer contre cette « agression » du corps. Un conseil : prenez l’air durant la pause de midi, un petit quart d’heure peut déjà faire des miracles.

L’automne et l’heure d’hiver, agents de stress (Attentia)

Bientôt (et peut-être pour la dernière fois) le passage à l'heure d'hiver  (EasyPay Group)

Que devez-vous savoir sur le congé-éducation ?

Octobre est le mois durant lequel de nombreux travailleurs s’inscrivent à une formation les autorisant à s’absenter du travail. L’occasion donc de passer en revue les règles du jeu concernant le congé-éducation payé. Sachez, par exemple, que le travailleur doit remettre son attestation d’inscription au plus tard le 31 octobre. Voici quelques liens à consulter pour les informations de base.

Plus personne sur le lieu de travail pour cause de congé-éducation payé, est-ce possible ? (Securex)

Congé-éducation payé - Les 'to do's' de votre travailleur (Securex)

Congé-éducation payé : règles de planification (Acerta)

SECUREX : Restez au courant de l’actualité sociale

L’actualité sociojuridique ne s’arrête jamais. C’est pourquoi Securex sélectionne pour vous les mesures RH les plus importantes. Comment rendre attractif le fait de travailler plus longtemps ? Est-il déjà possible de mettre en place le système d’épargne de temps dans votre entreprise ? Et où en est-on avec le budget de mobilité ? Grâce au webinar Actualité Sociale, vous voilà parfaitement informé des dernières nouveautés en une  heure de temps !
Advertorial

« Choisir soi-même sa rémunération ? C’est le cas chez nous. »

Depuis 3 ans déjà, les travailleurs de l’entreprise londonienne Smarkets choisissent eux-mêmes leur salaire en toute transparence. Il s’en suit parfois une discussion animée entre collègues. La plupart du temps, la volonté de rester en bons termes semble réfréner l’avidité. Une évaluation a lieu tous les 6 mois. Selon le CEO de l’entreprise, Jason Trost, ce système présente plus d’avantages que d’inconvénients.

Wat gebeurt er als werknemers zelf hun salaris mogen kiezen en collega’s bepalen of dat te hoog of te laag is – dit bedrijf probeerde het uit (Business Insider, article en néerlandais)

What happens when you let employees pick how much they want to be paid ? This company decided to find out. (Business Insider, article en anglais)

RCC : durcissements en vue

11/10/2018

Un durcissement des conditions d’accès au RCC est prévu pour les travailleurs dont le licenciement est notifié après le 31 octobre - soit, à partir du mois prochain -. Dans le régime général (CCT n° 17, à partir de 62 ans), le passé professionnel minimum passera à 41 ans pour les hommes et à 35 ans pour les femmes. De nouvelles règles verront également le jour en ce qui concerne la restructuration et les entreprises en difficulté. 

Le RCC devient encore un peu plus strict (Ella / SD Worx)

La pénurie n'augmente pas encore le coût de la rétention

Malgré les tensions sur le marché des postes vacants, les employeurs ne doivent pas encore, à l’heure actuelle, proposer des augmentations salariales conséquentes aux employés pour les garder dans leurs troupes. Tel est ce que révèle Acerta. Les plans cafétéria contribuent probablement à diminuer la pression. Autre constat : les employés occupés depuis moins de 10 ans ont beaucoup plus de chance de bénéficier d’une augmentation de salaire importante.

4 sur 5 employés ont reçu en moyenne 22,6 euros en plus durant la première moitié de l’année (Acerta)

 

Quel est le coût réel de la prime bénéficiaire ?

Vous êtes à la recherche d’un instrument de motivation ? L’exercice comptable touche, chez vous aussi, probablement à sa fin. L’occasion de passer sous la loupe la prime bénéficiaire dont le succès se confirme de jour en jour. Sachez que l’entreprise doit faire 2.000 euros de bénéfices pour que le travailleur puisse percevoir une prime nette de l’ordre de 1.150 euros. C’est ce qui ressort d'un calcul par Securex.

La clôture de votre exercice comptable approche ? Avez-vous déjà réfléchi aux primes bénéficiaires ? (Securex)

 

(Securex)

Vos collaborateurs et vous-mêmes parlez-vous déjà « emoji » ?

Les émojis - langage le plus répandu au monde - envahissent le lieu de travail. Ils permettent aux membres des équipes de gagner du temps, à condition de choisir parmi les 2.800 symboles reconnus celui qui est le plus approprié. Les maladresses sont peu à peu perçues comme un signe d’illettrisme numérique. Sur son blog, la plateforme de coopération Trello résume parfaitement la situation à l’aide d’un infographique.

 

The Emoji Guide To Team Productivity (Trello)

Élections sociales : « le compte à rebours a commencé »

Attention si votre entreprise flirte avec les seuils d’occupation déterminant s’il y a lieu ou non d’organiser des élections sociales en 2020 ! Selon SD Worx, une modification de la législation serait imminente : le seuil retenu correspondrait désormais à l’effectif du personnel moyen de ce trimestre-ci. La période de référence serait donc avancée. Cette modification entrerait immédiatement en vigueur.

Élections sociales 2020 : le compte commence à partir de… lundi dernier ! (Ella / SD Worx)

Salaires et avantages extralégaux en hausse

En un an, les salaires mensuels ont augmenté à hauteur de 4 à 5 pour cent pour atteindre en moyenne 3.329 euros bruts. Le revenu médian s’élève précisément à 3.000 euros. Le nombre d’avantages extralégaux par travailleur est passé à 4,5 en moyenne. Les plus fréquents sont les  chèques-repas, l’assurance hospitalisation, l’assurance de groupe, les écochèques et le Gsm ou smartphone. Tel est ce que révèle le Loonwijzer de Jobat établi sur la base d’un sondage mené auprès de 20.000 travailleurs.

Belg verdient 3.329 euro bruto per maand (Jobat)

Un « associé » n’était en réalité qu’un faux indépendant

Dans le cadre d’une construction destinée à le faire travailler sous le statut d’indépendant, plus avantageux, un ouvrier du bâtiment s’est vu bombarder co-associé. Cette manœuvre s’est toutefois révélée vaine. Après un accident du travail, l’ONSS a procédé à une enquête suivie d'une requalification confirmée par la Cour du travail. Huit des 9 critères sectoriels indiquant s’il y a ou fausse indépendance n’étaient pas remplis.

Entre contrat de travail présumé et réalité (L'Echo)

Frais de séjour indexés

Les indemnités forfaitaires exonérées pour frais de séjour en Belgique ont été indexées. Un repas peut désormais coûter 17,06 euros. Le montant mensuel maximum équivaut donc à 16 fois 17,06 euros (pour un emploi à temps plein). Le forfait admis pour les frais de logement a lui aussi légèrement augmenté. Ces adaptations sont entrées en vigueur le 1er octobre 2018.

Indemnités forfaitaires pour les frais de séjour en Belgique : nouveaux montants depuis le 1er octobre 2018 (Partena Professional)

Les hybrides plug-in risquent de perdre leur avantage fiscal

Selon Fleet Magazine, suite à l’instauration du nouveau test d’émissions européen WLTP, les hybrides plug-in risquent de perdre leur avantage fiscal. Les constructeurs ont senti venir l’orage et ont d’ores et déjà retiré de nombreux modèles de leur showroom. Tel est le cas des versions ‘branchées’ de la Golf et de la Passat ou encore de la variante plug-in de la Porsche Panamera qui assurait près de 70 % des ventes pour ce modèle. En Belgique, la loi sera renforcée en 2020.

WLTP : une claque pour les hybrides plug-in (Fleet Magazine)

We use cookies on our website to support technical features that enhance your user experience.

We also use analytics & advertising services. To opt-out click for more information.