Real Time News
for Human Resources Governance

La distance au bureau ? On aime !

Le travail à domicile obligé a fait comprendre à 2 salariés sur 3 l'importance du contact avec les collègues pour leur motivation et leur satisfaction professionnelle. Ils ont aimé retourner au bureau. Beaucoup considèrent même la distance sociale sur le lieu de travail comme une bénédiction plutôt qu'un fléau, entre autres parce que leur lieu de travail est devenu plus calme. Seul 1 sur 3 préfère rester à la maison. Tout cela ressort d'une enquête menée par Tempo-Team auprès d'un échantillon représentatif de salariés en Belgique.

Les collègues et l'ambiance au bureau l'emportent sur le télétravail (Tempo-Team)

Sans plus de bien-être, point d'après-crise

Il a été scientifiquement établi que le coronavirus a causé beaucoup plus de dommages au bien-être qu'aux revenus. La politique de relance devra donc se concentrer sur les dimensions de bien-être. C'est ce qu'écrit le cabinet de conseil McKinsey dans une analyse approfondie basée sur la science du bonheur.

  • La priorité n°1 est d'accroître la satisfaction au travail
  • En second lieu vient la santé mentale (réduction du stress, de l'anxiété et de la dépression)
  • La troisième priorité : les décideurs, politiques et autres, doivent regarder au-delà du revenu et du produit national brut. Seule une satisfaction de vie élevée donnera aux individus et aux sociétés la résilience nécessaire pour surmonter des crises profondes.

Well-being in Europe: Addressing the high cost of COVID-19 on life satisfaction (McKinsey)

Lire également : Aux confins (UCLouvain, pdf, rapport de recherche, 152 pages, téléchargement direct) : comment les Belges voient-ils l'après-Covid-19 ? 73 % veut une diminution radicale de la durée de travail, 90 % demande une garantie d'emploi pour tous et un basculement dans la reconversion écologique

Les défis RH après la crise du coronavirus : comment les relever ?

La crise du coronavirus est en train de chambouler complètement la vie des entreprises et une nouvelle « normalité » est en train de naître. Mais de quels type de managers aurons-nous dès lors besoin ? Comment allons-nous récompenser et motiver les collaborateurs ? Et comment réaliser cela sans perdre de vue la gestion des coûts ? Pour vous aider à répondre à toutes ces questions, nous avons élaboré ce whitepaper.  
Advertorial

Corona : les autres actualités du jour

Réduction temporaire de la durée du travail dans le cadre de la pandémie COVID-19 (SPF Emploi) : comment procéder à une réduction collective de la durée du travail afin de faire baisser les coûts sans devoir procéder à des licenciements secs

L'Onem met (déjà) à disposition la feuille info employeur E33 concernant le crédit-temps corona et T24 concernant le crédit-temps fin de carrière corona, ainsi que les formulaires C61 - crédit-temps corona et C61 - crédit-temps fin de carrière corona

Interdiction d'embaucher des travailleurs flexibles si vous êtes toujours au chômage temporaire (Acerta) : donc pas question de faire appel à des étudiants, des extras, des travailleurs intérimaires ou des flexi-jobs

Six fois moins d’indépendants font appel au droit passerelle après le confinement (Acerta)

Droit aux vacances après licenciement abusif

Un travailleur illégalement licencié, puis réintégré dans son emploi, conformément au droit national, à la suite de l’annulation de son licenciement par une décision judiciaire, a droit à des congés annuels payés pour la période comprise entre la date du licenciement et la date de sa réintégration dans son emploi. C'est ce que dit la Cour européenne de Justice.

Arrêt du 25 juin 2020 de la Cour de Justice

Nouveau crédit-temps "spécial corona"

Les entreprises en difficulté ou en restructuration peuvent proposer à leurs salariés un crédit-temps à mi-temps ou à 1/5 à partir du 1er juillet 2020. Ces mêmes employeurs peuvent également proposer un crédit-temps fin de carrière à leurs plus de 55 ans ayant 25 ans d'ancienneté en tant que salarié. Les règles en matière de diminution de la durée du travail qui étaient d’application de 2009 à 2011 sont réintroduites

Nouvelles règles pour le crédit-temps corona, le crédit-temps fin de carrière corona, la diminution de la durée du travail et le chômage économique (Securex)

18 800 salariés en plus en congé parental

Près de 37 000 travailleurs étaient en congé parental corona en mai (généralement un jour par semaine). 18 800 n'étaient pas en congé parental auparavant. L'autre moitié était passée du système de congé parental normal, en partie parce que la variante corona est associée à une allocation plus élevée. Pour les employeurs, il est important de savoir que le temps passé en congé parental corona ne sera pas déduit du temps auquel on a droit dans le cadre du système normal de congé parental.

Chiffres Interruption de carrière, congés thématiques et crédit-temps - mai 2020 (Onem)

Lire également : Coronavirus : le congé parental Corona est prolongé (Group S)

Un employeur paie pour l'absence d'enregistrement du temps de travail

Une employée devra être payée pour 34 heures supplémentaires sur ordre de la Cour du Travail de Bruxelles, bien qu'elle n'ait produit aucune preuve. Selon la Cour, cela n'était pas nécessaire. L'Europe exige des employeurs qu'ils disposent d'un système objectif, fiable et accessible pour enregistrer le temps de travail quotidien de chaque salarié. En l'absence d'un tel système, il appartient à l'employeur de prouver que le travail n'a pas été effectué. Il s'agirait de la première décision judiciaire en la matière.

Texte de l'arrêt du 22 mai 2020 dans l'affaire 2018/AB/424 (pdf, 9 pages, en néerlandais, téléchargement direct)

Indemnité vélo obligatoire pour 55 000 employeurs

À compter d'aujourd'hui, le 1er juillet, tous les employeurs du comité paritaire n° 200 sont tenus de verser une indemnité à leurs employés qui viennent travailler à vélo. Elle s'élève à 10 centimes par kilomètre parcouru, aller-retour, avec un maximum de 4 euros par jour. Certains cols blancs reçoivent déjà plus que cela. Comme vous le savez, il existe une indemnité non obligatoire applicable dans tous les secteurs. La convention collective du comité paritaire 200 ne dit pas comment agir quand la réglementation obligatoire est moins favorable.

Commission paritaire auxiliaire pour employés-  Convention collective de travail du 16 janvier 2020 (pdf, 22 pages, téléchargement direct)

Nouveau : voitures de société ex-leasing

Aux employeurs et aux indépendants, la société de leasing ALD Automotive propose désormais également des voitures qui ont une première carrière en tant que voiture de société derrière eux. Les véhicules sont contrôlés et remis à neuf, puis remis sur le marché du leasing, à un taux inférieur. Quelques exemples. Comptez à partir de 250 euros par mois pour une Ford Fiesta, 350 euros pour une BMW série 1 ou 450 euros pour une Land Rover Discovery Sport.

ALD 2life Lease (ALD)

Le vélo, vedette de la mobilité post-confinement

L'intérêt pour le leasing de vélos a triplé, selon Arval. Le fabricant de pneus Bridgestone loue des vélos électriques haut de gamme à des tarifs avantageux tout compris. Les mini-vélos électriques partagés Wheels débarquent à Bruxelles. Ce ne sont là que quelques-unes des nombreuses indications de la popularité croissante des deux-roues après le confnement. Il reste à voir où nous en serons dans un an ou deux. Mais même The Economist voit le monde entier sauter à bicyclette à cause de la pandémie.

Leasing de vélos, autopartage et location de courte durée : les clients d’Arval revoient leur politique de mobilité (Fleet.be)

Bridgestone lance Mobeflex : des vélos électriques haut de gamme sur abonnement (Link2Fleet)

Les mini-vélos électriques partagés Wheels débarquent à Bruxelles (La Libre)

How lockdown converted the world to cycling, and the speedbumps that lie ahead (The Economist)

Percée de la Mobility-as-a-Service

C'est bon signe. Le secteur financier voit des opportunités dans le business du Mobility-as-a-Service. Avec Lab Box (D'Ieteren Auto), Belfius investit 7 millions d'euros dans Skipr. L'application mobile multimodale de Skipr facilite tous les déplacements professionnels. L'employeur, privé ou public, reçoit une facture groupée par mois. La solution s'adresse également aux indépendants. Skipr, une start-up belge, va s'attaquer à la France.

Skipr lève 7 millions d’euros auprès de Belfius et de Lab Box (Skipr)

Nous plaçons des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité.

Nous en plaçons également à des fins statistiques, pour nos annonceurs et pour vous offrir des fonctionnalités sur les réseaux sociaux; pour les refuser; sélectionnez Plus d'informations.