Real Time News
for Human Resources Governance

Manque de sommeil et alcool: même effet au volant

Les personnes qui manquent d’une à deux heures de sommeil courent presque deux fois plus de risques d'avoir un accident de voiture dans les 24 heures que quelqu'un qui a eu une nuit de repos suffisante. C’est le même effet que 0,5 pour mille d'alcool dans le sang. Après une nuit de quatre à cinq heures, le risque d'accident est même quatre fois plus important. Ce constat est établi par une analyse américaine basée sur 5 000 rapports de police.

Le manque de sommeil tout aussi dangereux au volant que la consommation d'alcool (Attentia)

S'enregistrer à la newsletter

HR Alert vous fournit l'essentiel de l'actualité RH en Belgique !

We use cookies on our website to support technical features that enhance your user experience.

We also use analytics & advertising services. To opt-out click for more information.