Real Time News
for Human Resources Governance

Retour à la pointeuse pour tous ?

Les États membres doivent obliger les employeurs à mettre en place un système permettant d’enregistrer le temps de travail. Telle est la conclusion de la Cour de Justice de l’UE. L’arrêt suscite pas mal d’agitation. Comment concilier un retour à la pointeuse et une flexibilité nettement accrue, le télétravail, la vérification de mails professionnels en dehors des heures de travail ? Le ministre de l’Emploi, Kris Peeters tente de calmer le débat.

Les syndicats réservent un accueil plutôt positif à l’arrêt. En revanche la FEB a aussitôt twitté (en néerlandais) sa désapprobation et fait remarquer que l’enregistrement du temps de travail a même été supprimé dans la fonction publique.

Les employeurs obligés de mesurer le temps de travail, selon la Cour de Justice de l'UE (rtbf)

Dans Les patrons obligés de pouvoir mesurer le temps de travail des salariés, L'Echo rappelle que la Belgique possède déjà des textes de loi, mais que ceux-ci ne sont respectés ni par les employeurs ni par les travailleurs.

Peeters over Europees arrest: “Dit gaat niet over de prikklok verplichten of afschaffen” (HLN.be)

La Cour de justice de l’UE a publié un résumé clair de l’arrêt rendu dans l’affaire C-55/18 (communiqué de presse, pdf, 2 pages, en français, téléchargement direct.

S'enregistrer à la newsletter

HR Alert vous fournit l'essentiel de l'actualité RH en Belgique !

We use cookies on our website to support technical features that enhance your user experience.

We also use analytics & advertising services. To opt-out click for more information.