Real Time News
for Human Resources Governance

#MeToo : un patron condamné

En Flandre, tout le monde ou presque suit le procès contre un présentateur télé, inculpé de harcèlement sexuel. Une affaire similaire, restée sous le radar des médias, s'est mal terminée pour l'employeur. Le tribunal du travail de Hasselt l'a déclaré coupable d'intimidation sexuelle sur le lieu du travail et l'a condamné à 17.000 euros en dommages et intérêts. Via Whatsapp, l'homme avait fait des avances à une jeune employée. Celle-ci avait contacté la personne de confiance. Deux semaines plus tard, elle avait été licenciée. Lire l'analyse intéressante par l'avocate Annick Alders.

Liefdesverklaring op het werk. Grensoverschrijdend? (Cautius Advocaten)

Lire également : Le procès du producteur flamand Bart De Pauw, accusé de harcèlement, s'est ouvert à Malines (La Libre)

S'enregistrer à la newsletter

HR Alert vous fournit l'essentiel de l'actualité RH en Belgique !

Nous plaçons des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité.

Nous en plaçons également à des fins statistiques, pour nos annonceurs et pour vous offrir des fonctionnalités sur les réseaux sociaux; pour les refuser; sélectionnez Plus d'informations.