Real Time News
for Human Resources Governance

"Agissons ensemble pour vaincre la crise des talents"

La crise des talents est sans précédent. Trois employeurs sur quatre ne parviennent pas à pourvoir leurs postes vacants. "Il y a urgence. Tous les acteurs doivent collaborer à un plan d'action pour améliorer la gestion des talents afin de réduire le fossé entre l'offre et la demande de compétences." C'est le cri d'alarme de Sébastien Delfosse, CEO de ManpowerGroup Belux.

76% des employeurs belges éprouvent des difficultés à pourvoir leurs postes vacants... (ManpowerGroup)

Trois approches de l'absentéisme

L'absentéisme peut être lié à l'individu et trouver par exemple sa cause dans la vie privée, à l'équipe (harcèlement, leadership défaillant...) ou à l'ensemble de l'organisation. Chaque type nécessite une approche différente de la part des responsables RH. C'est l'analyse de François Pichault, professeur de gestion des ressources humaines. Il donne des exemples.

Absentéisme: à la recherche du bien-être perdu (Partena Professional)

Les autres actualités du jour

Nouvelle convention de sécurité sociale entre la Belgique et le Maroc (SD Worx)

Simulez l'impact d'un job d'indépendant sur le montant de votre pension sur mypension.be (Inasti)

Transposition de la directive européenne sur les conditions de travail transparentes et prévisibles (Attentia) : l'avant-projet de loi prévoit entre autres le droit pour tout travailleur ayant au moins six mois d'ancienneté de demander une forme d’emploi offrant des conditions de travail plus prévisibles et plus sûres et l'obligation pour l'employeur de donner une réponse écrite motivée

Un employeur plus proche est plus attractif

Aujourd'hui, la plupart des travailleurs pensent qu'ils trouveraient rapidement un autre employeur. Ils sont plus enclins à le faire si cela permet de réduire les distances de déplacement. Les autres facteurs qu'ils prennent en considération sont le contenu du travail, la sécurité d'emploi, la possibilité de travailler à domicile (un nouveau facteur dans ce top 5) et les relations avec les collègues.

Plus de 6 Belges sur 10 pensent trouver un emploi similaire ailleurs en quelques mois (StepStone)

Indemnité télétravail : pic en février

En février, 4,9 % des travailleurs ont perçu une indemnité de télétravail. Depuis lors, ce pourcentage a légèrement diminué. En moyenne, le montant forfaitaire est désormais de 67 euros nets par mois, ce qui représente également une légère baisse. Au total, depuis juillet 2019, 5,5 % des travailleurs ont à un moment donné bénéficié de cette indemnité, soit 32 fois plus qu'avant la pandémie.

5,5% des travailleurs ont bénéficié d’une indemnité forfaitaire de télétravail depuis 2019 (Partena Professional)

Ce que pensent les recruteurs des non-hétérosexuels

Le tableau est nuancé, mais dans l'ensemble, la plupart des recruteurs donnent aux gays et aux lesbiennes (mais pas aux transgenres) les mêmes chances d'être embauchés qu'aux hétérosexuels. C'est ce que révèle une étude intéressante. Mais les recruteurs "homonégatifs" existent. "Ne mettez pas le processus de recrutement entre les mains d'un seul évaluateur".

Lesbiennes door de ogen van recruiters: prettig om mee samen te werken maar ook (te) vrijpostig (UGent, communiqué de presse, en NL)

Homosexuality’s Signalling Function in Job Candidate Screening: Why Gay Is (Mostly) OK (IZA Institute of Labor Economics, l'étude complète, pdf, 59 pages)

Retour au Travail : lancement de la responsabilisation

Dès la fin de l'été, des notifications seront envoyées aux employeurs présentant un ‘nombre excessif’ d’entrées en invalidité. Cette mesure s'inscrit dans le cadre du plan Retour au Travail, qui a reçu le feu vert du conseil des ministres en deuxième lecture. S'agissant des travailleurs jusqu'à 55 ans, cela concernerait à ce jour 940 employeurs. 190 seraient redevables de la cotisation sociale supplémentaire.

Retour au Travail (communiqué de presse du ministre Frank Vandenbroucke)

Mesures prolongées pour les soins et l'enseignement

Deux autres mesures corona pour les soins et l'éducation sont prolongées jusqu'à la fin juin 2022. Les heures prestées par des étudiants ne sont pas déduites de leur contingent annuel. Les travailleurs sont autorisés à suspendre temporairement leur crédit-temps ou leur congé thématique pour une occupation auprès d’un autre employeur à condition que cet autre employeur relève des secteurs des soins ou de l’enseignement. Partena Professional donne les détails.

Soins et enseignement: prolongation jusqu’au 30 juin 2022 du recours illimité à des étudiants... (Partena Professional)

Covid-19 : prolongation des mesures pour les interruptions de carrière dans les secteurs des soins et de l’enseignement (Partena Professional)

Lire également : Mise à disposition autorisée dans les soins et l’enseignement (HR Alert, 12 mai 2022)

Nous plaçons des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité.

Nous en plaçons également à des fins statistiques, pour nos annonceurs et pour vous offrir des fonctionnalités sur les réseaux sociaux; pour les refuser; sélectionnez Plus d'informations.