Real Time News
for Human Resources Governance

La voiture électrique plus économique que les autres

En termes de coût total (TCO), les voitures entièrement électriques dans le segment des modèles compacts et des petits SUV et dans le segment des modèles de classe moyenne "premium" sont plus économiques que les voitures à carburant fossile en Belgique. C'est ce qui ressort de la sixième édition du Car Cost Index de LeasePlan.

Car Cost Index 2021 (LeasePlan, infographie, pdf)

Lire également : TCO : les véhicules électriques de taille moyenne sont compétitifs (fleet.be)

Comment calculer l'ATT d'une voiture électrique

Si le conducteur est autorisé à utiliser sa voiture de société électrique à des fins privées, il en résulte un avantage de toute nature sur lequel il doit payer des impôts. Comment tenir compte des frais de "carburant" ? La situation la plus simple est celle où l'employeur fournit, avec la voiture, une borne de recharge à domicile et rembourse à l'employé le coût réel de l'électricité utilisée à des fins professionnelles. Le coût du carburant n'est alors pas pris en compte dans le calcul de l'avantage toute nature. Sans la station de recharge, le calcul devient plus compliqué.

Remboursement recharge à domicile voiture de société électrique : simplification fiscale (SD Worx)

Voitures de société hybrides et électriques : le point sur l’avantage... (Group S)

La borne de recharge domestique dans la car policy

Mettez-vous à la disposition de vos utilisateurs d'une voiture de société électrique une borne de recharge à domicile ? Dans ce cas, le conseil donné par un spécialiste dans une interview accordée à Fleet.be vous concerne : « Mieux vaut inclure les droits et obligations autour de la borne de recharge dans votre car policy. Qu’en est-il du coût de la borne de recharge à domicile si l’employé est licencié ou quitte l’entreprise ? L’employé doit-il payer une indemnité dans ce cas, puisqu’il reste le propriétaire ? »

« L’avenir est à la mobilité combinée » (Fleet.be, paragraphe final)

En vacances avec ma voiture électrique ? « Impossible ! »

Le passage à la conduite électrique a commencé, en particulier pour les véhicules de société. Les statistiques de vente et de leasing le montrent. Néanmoins, cette motorisation continue de susciter des doutes, y compris parmi les gestionnaires de flotte. Un directeur commercial du secteur donne sa réponse à quatre de ces doutes.

Powerdale : « Voitures électriques : des arguments plutôt que des croyances » (Link2Fleet))

La voiture de société électrique "beaucoup plus intéressante"

Trois entreprises sur quatre souhaitent prendre d'ici 2023 des mesures importantes en faveur de ce que l'on se plaît à appeler une mobilité plus durable. Deux raisons : le travail hybride et l'incitation fiscale en faveur des voitures de société sans émissions. L'interdiction des voitures diesel et à essence en Région bruxelloise à partir de 2035 joue également un rôle. "Les entreprises ont fait les calculs. La voiture de société électrique est soudainement devenue une option beaucoup plus attractive."

Trois entreprises sur quatre encourageront la mobilité durable d'ici 2023 (Acerta)

Lire également :

Voitures de société : électrification sans problème dans la majorité des cas (HR Alert, 19 mai 2021)

Peu d'enthousiasme pour les voitures de société électriques (HR Alert, 18 août 2021))

60 % des budgets mobilité comprennent une voiture de société

Parmi les salariés qui disposent d'une voiture de fonction, près de la moitié envisageraient de passer à un budget mobilité, quoique parfois sous certaines conditions. Une étude représentative réalisée par Securex révèle leurs motivations et les alternatives auxquelles ils pensent. Pour l'heure, le budget mobilité reste rare. Seuls 4 % des travailleurs en disposent. Il s'agit souvent de cadres qui vivent et/ou travaillent à Bruxelles. 60% des budgets mobilité comprennent toujours une voiture.

Le budget mobilité reste méconnu par les travailleurs : seuls 4%... (Securex)

Essor des voitures par abonnement

Les voitures par abonnement offrent commodité, flexibilité et obligations minimales. C'est pourquoi ils gagneront rapidement des parts de marché, notamment en Europe. A première vue les tarifs peuvent sembler élevés. C'est parce que souvent les propriétaires d'une voiture ignorent les coûts cachés. Nous avons récemment vu le premier acteur entrer sur ce marché avec une formule à la Netflix ou Spotify.
 
L’abonnement automobile façon Netflix et Lynk&Co ? 40 milliards de dollars d’ici 2030 (Fleet.be)

Will Car Subscriptions Revolutionize Auto Sales? (Boston Consulting Group, étude détaillée)

Lire également : La marque de voitures qui préfère louer plutôt que vendre (HR Alert, 18 août 2021)

Nous plaçons des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité.

Nous en plaçons également à des fins statistiques, pour nos annonceurs et pour vous offrir des fonctionnalités sur les réseaux sociaux; pour les refuser; sélectionnez Plus d'informations.