Real Time News
for Human Resources Governance

Les vacances ne doivent pas générer du stress

De nombreux travailleurs trouvent le surcroît de travail avant et après leurs vacances si stressant qu’ils se demandent si cela vaut bien la peine d’encore prendre des vacances. C’est un grave problème, estime Philippe Kiss, médecin du travail, car tout le monde a besoin de récupérer pour éviter le burn-out. Securex conclut une étude à ce sujet par quelques conseils aux employés et aux employeurs.

Plus de stress juste avant et après les vacances (Securex)

À lire également :

Un tiers des travailleurs (32%) sont dérangés ou supposés travailler pendant leurs congés (Delta Lloyd Life)

3 conseils pour éviter le stress des vacances (Attentia)

Pas de congés sans l'accord du patron ou du juge

21/05/2015

Les vacances sont un droit et l'employeur ne peut y déroger. Mais le travailleur qui prend ses congés à un moment où son patron l’interdit expressément viole son contrat de travail. Si l'employeur et le travailleur n'arrivent pas à s'accorder à propos de la période de vacances, il appartiendra au tribunal du travail de trancher en référé.

Vos travailleurs ne peuvent pas partir en vacances sans votre autorisation ! (Securex)

Règles en matière de vacances annuelles

12/05/2015

À l’approche de l'été, tout ce qui se rapporte au droit aux congés redevient d’actualité. Vous trouverez en ligne deux articles récapitulatifs détaillés qui vous permettront de rafraîchir vos connaissances. Ils répondent aux questions les plus fréquentes à la lumière des récents changements apportés à la règlementation.

Qui dit droit aux vacances, dit droit au pécule de vacances (Securex)

Vacances annuelles: les règles du jeu (Group S)

Vacances des ouvriers moins chères pour l’employeur

Dès le deuxième trimestre de cette année, apparemment, la cotisation trimestrielle que paie l'employeur pour les vacances annuelles de ses ouvriers va diminuer. Le gouvernement a approuvé un projet d’AR qui va faire baisser en plusieurs phases le taux actuel de 6 % à 5,57 %. Cette mesure vient compenser l’introduction du statut unique.

La facture des vacances pour vos ouvriers va baisser dans les années à venir (Acerta)

Les patrons en vacances 1 à 2 semaines en moyenne

19/06/2014

Six entrepreneurs sur dix prennent des vacances cet été. Ils sont quarante pour cent à partir une petite semaine et autant à prendre deux semaines de congé. Un sur huit ferme la boutique durant trois semaines. Mais 80 pour cent des entrepreneurs restent accessibles durant leurs congés.

Ces chiffres résultent d’un sondage effectué par la fédération patronale Unizo auprès de 931 entrepreneurs. Apparemment, les chefs d’entreprise prennent de moins en moins congé. En 2010, ils étaient 7 sur 10 à prendre des vacances. Ils n’étaient plus que 68 pour cent à le faire en 2012, 66 pour cent en 2013 et 65 pour cent cette année. En 2010, un peu plus de la moitié des entrepreneurs prenait deux semaines de vacances, contre 4 sur 10 cette année.

Unizo détaille le sujet dans l'article Ondernemers gaan gemiddeld 1 tot 2 weken met vakantie.

Pécule de vacances: décompte de décembre modifié

Voilà revenu le moment de faire le décompte du ‘pécule de départ’ des travailleurs qui n’ont cessé de réduire leurs prestations dans le courant de cette année. Au grand soulagement de bon nombre, c’est la dernière fois qu’il vous faudra calculer l’acompte sur le pécule de vacances futur, car le mode de calcul changera radicalement l’année prochaine.

Explications :

- Acerta, Décompte de décembre modifié : pas de paiement anticipé du pécule de vacance pour l’année qui suit la diminution

- EasyPay Group, N'oubliez pas la liquidation du pécule de vacances en décembre !

- SD Worx, Le décompte de décembre du pécule de vacances est de retour

Vacances européennes pour davantage de travailleurs

07/06/2013

Les travailleurs à temps partiel qui passent en temps plein ou augmentent leurs prestations de 20 % et qui ne s’étaient constitué aucun droit aux congés l’année antérieure peuvent bénéficier, à leur demande, de 4 semaines de ‘vacances européennes’. Du moins si le gouvernement promulgue l’arrêté royal qui pérennise la décision prise par les interlocuteurs sociaux.

La FGTB fait allusion à l’accord adopté par le Conseil National du Travail dans son communiqué de presse Les travailleurs à temps partiel qui augmentent leur temps de travail bénéficieront aussi de quatre semaines de congé.

Entrée en vigueur des « vacances supplémentaires »

À partir de ce jour, certains travailleurs peuvent demander des « vacances supplémentaires ». Ce nouveau droit pallie le fait qu’un travailleur débutant ou qui reprend le travail doive attendre l’année civile suivante pour pouvoir prendre des vacances. Les jours de congé sont payés par une avance sur le double pécule de vacances.

L’arrêté royal sur les vacances supplémentaires a été publié au Moniteur ce 28 juin. Références.be résume les conditions dans l’article Dès cet été, les jeunes travailleurs auront aussi des vacances.

Provisions fixées pour le pécule de vacances

L’Administration des contributions directes a confirmé les taux des provisions pour pécule de vacances pour l’année prochaine. Pour les employés, vous pouvez prévoir 18,8 % des rémunérations fixes et variables, et pour les ouvriers et apprentis, 10,27 % des 108 % des salaires. Plus de précisions sous FR.

Inondations : aucune allocation pour les travailleurs touchés

Si votre entreprise a été touchée par les inondations, elle ne devrait pas avoir trop de difficultés à faire accepter par l’ONEM sa demande de chômage temporaire pour cause de force majeure. Contrairement à ce qui avait été prévu à l’époque du nuage de cendres islandais, les travailleurs en absence justifiée à la suite des inondations ne toucheront en revanche aucune allocation de l’ONEM. Pour ne pas subir de perte de revenu, ils doivent prendre congé. Voilà en deux mots ce que l'ONEM a fait savoir à Securex – plus de précisions sous FR.

We use cookies on our website to support technical features that enhance your user experience.

We also use analytics & advertising services. To opt-out click for more information.