Real Time News
for Human Resources Governance

Les lunettes qui filtrent la lumière bleue augmentent la productivité

Dans un contexte de confinement, les travailleurs et leurs familles, y compris les enfants en âge scolaire, passent beaucoup de temps le soir devant des écrans : ordinateurs portables, ordinateurs de bureau, tablettes, télévisions, smartphones. Selon de nouvelles recherches, porter des lunettes qui filtrent la lumière bleue améliore la qualité du sommeil et les performances au travail le lendemain.

Blue-light glasses improve sleep and work productivity (Indiana University)

Droit à la déconnexion pour les télétravailleurs chez Proximus

Une convention collective a été conclue chez Proximus qui prévoit le "droit à la déconnexion". Les collaborateurs sont autorisés à se connecter en dehors des heures de travail. Cet arrangement devrait notamment aider les télétravailleurs à maintenir un équilibre sain entre le travail et la vie privée.

Le droit à la déconnexion institué dans une nouvelle CCT chez Proximus (SudInfo)

La Flandre subventionne la conversion au télétravail

Les PME établies en Flandre (moins de 250 employés et moins de 50 millions d'euros de chiffre d'affaires annuel) recevront désormais des subsides pour (mieux) mettre en œuvre le télétravail, par exemple pour développer une politique interne de télétravail. La subvention peut être élevée.

Telewerk - Financiële ondersteuning

Lire également : Télétravail : à nouveau la règle ! (Partena Professional)

L'avenir est au travail hybride

Demain le gouvernement rendra peut-être à nouveau le travail à domicile obligatoire dans les situations où cela est possible. En tout cas, le nouveau mélange entre travail à distance et présence physique au bureau déterminera l'avenir. Une étude le confirme. Les professionnels des RH devront devenir, encore plus qu'ils ne le sont déjà, des experts en matière de modèles de travail hybrides.

La popularité du télétravail augmente de 50 % par rapport à la période précoronavirus (Acerta)

Avantage n° 1 : soutien psychologique

La dernière enquête salariale de Robert Half fournit des données sur les avantages extra-légaux que les employeurs ont accordés depuis le passage massif au travail à domicile. En première place : le soutien psychologique (38 % des employeurs). Viennent ensuite les compensations pour l'achat d'équipements de bureau à domicile (36%), des congés payés supplémentaires pour raisons familiales (33%), des services de garde d'enfants (32%) et des programmes de bien-être (27%).

Seul un employeur sur cinq prévoit une augmentation de salaire avant 2021 (Robert Half, voir seconde partie du communiqué de presse)

Une charte RH pour l'ère corona

Antwerp Management School, l'entreprise de transports publics De Lijn et le site d'offres d'emploi Jobat ont élaboré conjointement la charte "Employeur Pionnier". Ils invitent les personnes ayant la responsabilité finale de la gestion du personnel d'une organisation à signer la charte. Le compteur est à 60. Ceux qui signent, promettent qu'en 2021 ils ancreront le travail hybride (qui inclut le travail à domicile) et la nouvelle mobilité dans leur politique des RH.

Employeur Pionnier

Les coûts du télétravail en 4 tableaux

Utile : un aperçu, avec 4 tableaux, des réglementations fiscales et sociales sur le remboursement des coûts liés au télétravail et donc au travail à domicile. Cela concerne le matériel, les frais d'internet, l'énergie et le chauffage, ainsi que l'allocation de bureau. Le thème est devenu super-pertinent pour les RH belges : apparemment, nous sommes devenus le champion européen du télétravail.

Remboursement des frais de télétravail : qu’en pensent le fisc et l’ONSS ? (aperçu) (Securex)

Lire également :

40 % des travailleurs à domicile le font pour la première fois au deuxième trimestre 2020 (Statbel)

40% of work during COVID-19 crisis has been done from home (Eurofound) : pendant la première vague de la pandémie, 52 % des travailleurs en Belgique faisaient du télétravail, et c'est nettement le plus haut score calculé par Eurofound

Pas d'allocations pour qui part en zone "strictement déconseillée"

Partir en vacances dans une zone rouge n'est plus interdit, mais "strictement déconseillé". Pour l'ONEM, c'est bonnet blanc et blanc bonnet. Les salariés qui doivent se mettre en quarantaine à leur retour ne recevront pas d'allocations pour chômage temporaire. Vos collaborateurs dont le job n'est pas "télétravaillable" ont intérêt à consulter la carte ou le tableau des Affaires étrangères.

Coronavirus : voyages vers les zones rouges fortement déconseillés : attitude ONEM (Ella / SD Worx)

Carte & conseils aux voyageurs dans le cadre du COVID (SPF Affaires étrangères)

Nous plaçons des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité.

Nous en plaçons également à des fins statistiques, pour nos annonceurs et pour vous offrir des fonctionnalités sur les réseaux sociaux; pour les refuser; sélectionnez Plus d'informations.