Real Time News
for Human Resources Governance

Un nouveau must : enregistrer le télétravail

Les employeurs sont encore loin d'enregistrer le télétravail à domicile comme ils le devraient. Impossible de verser correctement une indemnité vélo, par exemple, si l'on ne sait pas combien de jours l'employé a travaillé à domicile. Selon les chiffres auxquels Acerta a accès, 6,6% des cols blancs ont travaillé chez eux en février. En réalité, bien sûr, il y en avait beaucoup plus.

Trois fois plus d’employés reçoivent une indemnité de télétravail (Acerta)

Ouf, première déclaration télétravail le 6 avril

L'ONSS publie tous les détails concernant la déclaration obligatoire du nombre de "personnes" exerçant une fonction qui ne peut être exécutée à distance. Cela inclut donc les flexi-travailleurs, les intérimaires structurels, les travailleurs détachés, etc. Vous avez jusqu'au 6 avril pour la première des trois déclarations mensuelles. Tous les employeurs doivent remplir cette déclaration, sauf si leur entreprise est complètement fermée sur ordre du gouvernement.

Corona déclaration télétravail (socialsecurity.be)

Télétravail : registre obligatoire en ligne

Samedi soir, une application apparaîtra sur socialsecurity.be. Dans celle-ci, chaque entreprise doit indiquer, par lieu d'activité et sur une base mensuelle, combien de travailleurs il faudra sur place pour effectuer les tâches impossibles à réaliser en télétravail. Selon le ministre de l'Emploi Dermagne, cela facilitera les contrôles. Il a utilisé Twitter pour annoncer cette mesure.

Pierre-Yves Dermagne sur Twitter

Lire également :

Coup dur pour de nombreux commerçants, la violation de l'obligation de télétravail plus sévèrement sanctionnée (aperçu des nouvelles mesures, HR Alert, 24 mars 2021)

Plus de contrôle sur le télétravail et deux tests par semaine pour les employés qui ne font pas de télétravail (Attentia)

Les autres actualités du jour

Double droit passerelle acquis, primes en discussion (L'Echo)

Enquête de l'Economic Risk Management Group : dans cinq ans, les services de support, y compris les RH, travailleront en moyenne deux jours par semaine à domicile. Cela contribuera à une baisse de 9% de l'utilisation des espaces de bureaux. À Bruxelles, une contraction de pas moins de 22 % est attendue

Les pièges de la pension complémentaire (Mercer) : un plaidoyer pour intégrer dans la discussion sur la norme salariale le salaire différé, concrètement en instaurant un régime fiscal plus favorable pour les cotisations des employeurs au deuxième pilier

L'impact du travail sur le bonheur dans le monde (Robert Half)

"Plus de Zoom le vendredi"

Le passage au télétravail est une réalité. Mais la "nouvelle normalité" a des conséquences sur le plan mental. Le PDG de Citigroup - une femme, ce n'est pas un hasard - intervient. "À partir de maintenant, plus de réunions vidéo internes le vendredi. Travaillez le moins possible en dehors des heures de bureau, car les week-ends sont consacrés au repos. Et prenez des vacances." C'est ce qu'écrit Jane Fraser dans un mémo. Le groupe compte 200 000 salariés dans le monde.

La banque Citi bannit les Zoom le vendredi et encourage à prendre des vacances (RTL Info)

No Zoom on Friday! Citigroup’s Bankers Have Their WFH Prayers Answered (Bloomberg)

Bureau à domicile et intervention de l'employeur

Quand un membre du personnel travaillant à domicile utilise son deuxième écran d'ordinateur, son imprimante et/ou son scanner pour le travail, en tant qu'employeur, vous pouvez intervenir dans les coûts. Quelles conditions cette intervention doit-elle remplir pour être un remboursement de frais non imposable ? Explications par Partena Professional.

Usage professionnel d’un deuxième écran d’ordinateur, d’une imprimante et/ou d’un scanner personnels : quelle indemnisation (Partena Professional)

Tests rapides dans l'entreprise dès la semaine prochaine

Le travail à domicile obligatoire sera maintenu dans son intégralité. Le gouvernement l'a fait savoir aux employeurs. Il y a toutefois une évolution importante pour les nombreuses entreprises ayant des collaborateurs qui ne peuvent pas travailler à domicile. Probablement dès la semaine prochaine, un système sera mis en place qui permettra un dépistage préventif régulier du personnel au moyen de tests rapides. C'est ce que rapporte De Tijd. Tout indique que les services de prévention seront autorisés à administrer les tests.

Meer telewerk en sneltests moeten stijgende coronacurve keren (De Tijd)

Le prochain Codeco pourrait être avancé à ce vendredi face à l'évolution sanitaire (L'Echo)

Lire également : Appel aux services de prévention afin d’accélérer les vaccinations (Attentia)

Première source de contaminations : les collègues

En un mois, le nombre de personnes travaillant à domicile est passé de 40 à 35%. Mais sur l'ensemble des foyers de corona actifs, 40 % peuvent être attribués au bureau ou à l'environnement de travail, càd plus que la famille ou l'école. C'est pourquoi, depuis hier, les contrôles sur le télétravail obligatoire ont été à nouveau renforcés. Au cours des deux premiers mois de l'année, 28 % des employeurs contrôlés ont été reconnus coupables d'une infraction.

Les experts jugent les dernières tendances "inquiétantes": "Il y a trois endroits où l'on constate la plupart des contaminations" (La Libre)

Résultats des contrôles éclair télétravail (SIRS)

Nous plaçons des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité.

Nous en plaçons également à des fins statistiques, pour nos annonceurs et pour vous offrir des fonctionnalités sur les réseaux sociaux; pour les refuser; sélectionnez Plus d'informations.