Real Time News
for Human Resources Governance

Nouveau : des applis anti-magouilles

L’application ‘Check Limosa’ vous permet de directement vérifier si le travailleur étranger ou indépendant qui vous offre ses services est en règle de Limosa. L’application ‘Check obligation de retenue’ montre, elle, si un co-contractant/sous-traitant - avec lequel vous êtes solidairement responsable - a des dettes fiscales ou sociales. Ces deux services mobiles en ligne de l’État sont opérationnels.

Check Limosa : le serveur mobile en ligne pour contrôler la preuve L1 (socialsecurity.be)

Un contrôle rapide et mobile de l'obligation de retenue (socialsecurity.be)

Les jeunes stressés par le multi-tâches

Non, la jeune génération n’est pas plus multi-tâches au travail ni plus à l’aise face aux nouvelles technologies, nous révèle une enquête effectuée par Frajlick Campus. Les jeunes se sentent même plus stressés par le multi-tâches.

L’enquête confirme que la génération Y (jusqu’à 30 ans) attache une grande importance aux temps libres et aux congés, souhaite un accès non restrictif à Internet et préfère communiquer par voie électronique. De même, elle confirme que les jeunes se montrent moins flexibles quant aux horaires de travail.

C’est la génération intermédiaire X (de 31 à 45 ans) qui se sent le plus à l’aise face à l’utilisation de l’informatique. Et toutes les catégories d’âge sont énervées à l’idée de devoir utiliser du matériel ou des programmes informatiques dépassés.

De manière générale, l’enquête conclut que l’on observe davantage de points communs que de différences entre générations. Un résumé de l’enquête Génération Y, Génération X et Baby Boomers : dépasser les stéréotypes peut être téléchargé (pdf).

Critiquer sur Facebook ne vaut pas motif grave

Le fait qu’un travailleur crée sur Facebook un groupe de discussion très critique au sujet de votre entreprise ne constitue pas forcément une raison suffisante pour le licencier, a décidé la Cour du travail. Les éléments concrets de l’affaire jouent un rôle déterminant.

Le travailleur (en l’occurrence, un délégué syndical, donc protégé) avait-il d’abord recouru aux voies internes pour manifester ses griefs ? A-t-il tenu des propos injurieux sur le réseau social ? De nombreuses personnes font-elles partie du groupe de discussion ? Autant de questions dont la réponse a joué en faveur du travailleur, dans ce procès.

Les détails sont donnés sur le blog de SD Worx, dans l’article Facebook est-il un espace public?. Dans cette affaire, l’employeur a été débouté.

« Utiliser Twitter au travail rend plus inventif »

L’utilisation de médias sociaux tels Twitter ou Facebook pendant les heures de travail stimule la créativité et l’inventivité. Rien ne tend à démontrer une surcharge d’informations. Telle est la conclusion que tire le célèbre institut néerlandais de sondages TNO.

TNO a suivi durant deux ans l’attitude de plus de 3.000 salariés. Conclusion : les médias sociaux stimulent la réflexion, ce qui fait naître des idées qui peuvent profiter aux entreprises.

TNO a mis en ligne un résumé des résultats de l’enquête (en anglais).

Nous plaçons des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité.

Nous en plaçons également à des fins statistiques, pour nos annonceurs et pour vous offrir des fonctionnalités sur les réseaux sociaux; pour les refuser; sélectionnez Plus d'informations.