Real Time News
for Human Resources Governance

Pour vos talents LGBTQ+, la première année est décisive

Être diversifié et inclusif signifie accueillir aussi les personnes ayant une orientation sexuelle autre que H/F. Une étude montre que les 12 premiers mois sont cruciaux. Si un talent LGBTQ+ n'a pas fait son coming-out pendant cette période, il ne le fera probablement jamais. Pourquoi est-ce important ? Parce que les gens ne s'épanouissent pleinement sur le plan professionnel que lorsqu'ils peuvent être eux-mêmes, lorsqu'ils peuvent apporter leur moi authentique au travail. L'étude contient des chiffres intéressants et montre comment une culture d'entreprise inclusive peut être façonnée.

Year One Is Critical for Creating an Inclusive Work Environment for LGBTQ+ Employees (Boston Consulting Group)

Perfectionner et requalifier : différents, nécessaires

Le perfectionnement professionnel par la formation consiste à acquérir et développer des compétences pour suivre les évolutions dans un job. Pensez à apprendre comment utiliser une nouvelle application informatique. La requalification (reskilling) va plus loin et permet d'ailleurs d'économiser sur les licenciements et les recrutements. Vous guidez un employé vers un rôle ou une fonction qui est nouveau pour lui, par exemple parce que ses tâches actuelles seront bientôt remplacées par une machine ou un logiciel. Une étude de Randstad montre que les responsables RH sont très conscients de la nécessité de ces deux processus. La différence entre les deux est expliquée par GoodHabitz, un spécialiste de la formation en ligne.

L’étude internationale de Randstad Risesmart révèle l’importance... (Randstad RiseSmart)

Upskilling, reskilling : qu’est-ce que c’est ? (GoodHabitz)

Pourquoi l'ABC des RH devrait commencer par "algorithme"

Les RH utilisent peu d'outils faisant appel à l'intelligence artificielle. Cela signifie, par exemple, qu'ils n'ont pas une bonne vision des compétences de chaque employé ou des compétences dont l'entreprise aura besoin dans un avenir proche. Sur LinkedIn, les RH peuvent en savoir plus sur ce qu'un talent externe a à offrir qu'ils n'en savent sur leurs propres employés. “Ce n’est absolument pas logique."

Les RH se fient encore trop souvent à leur instinct (Partena Professional)

Pour les RH, la formation n'est pas la première priorité

Pour les RH, la crise du coronavirus a mené à un recentrage des priorités. L’enquête de ManpowerGroup le confirme. En premier lieu se trouvent la santé et le bien-être des employés. Suivent alors les nouveaux modèles de travail. A peine 16% des responsables des ressources humaines interrogés citent la formation continue et le développement des compétences.

Remettre l'humain au coeur des RH (ManpowerGroup)

Comment mettre vos premiers pas vers la nouvelle normalité

Le travail obligatoire à distance nous a beaucoup appris. Par exemple sur l’importance de miser sur la confiance et la connection. À compter d’aujourd’hui, le 9 juin, premier jour de retour, il s'agit d'appliquer concrètement ces enseignements. Comment s'y prendre ? Bright Plus, spécialiste du recrutement et du coaching, publie à ce sujet un guide étonnamment direct et frais. Ce n'est pas le enième whitepaper superficiel, mais un document mûrement réfléchi d’une utilité certaine aux managers et RH.

Reboarding : travailler dans la nouvelle normalité (Bright Plus)

Tendance : le congé-cadeau

C'est un phénomène récent : octroyer des jours libres en remerciement des efforts livrés pendant la crise sanitaire. L'Echo interroge des responsables RH sur le sujet. Ils insistent, entre autres, sur l'aspect santé (prévenir des burn-outs) et l'importance de retenir les bons collaborateurs parce que, Covid ou pas, la guerre des talents continue. Mais il faut bien communiquer les règles du jeu.

Des congés dans du papier cadeau, la nouvelle tendance RH (L'Echo)

Lire également : La mobilité professionnelle augmente à nouveau sur le marché de l’emploi (Acerta)

Prévention primaire de l’épuisement professionnel : comment s'y prendre

Les entreprises doivent intégrer la prévention primaire de l’épuisement professionnel dans leurs politiques stratégiques, sinon cette prévention ne signifiera pas grand-chose. C’est ce qui ressort d’un avis du CNT sur une première série de projets. Les experts font nombre de recommandations. Par-dessus tout, les employeurs doivent choisir avec soin l'expert qui accompagne leur effort de prévention primaire; il ou elle doit avoir une vision large et stratégique de la question.

Projets destinés à la prévention primaire du burn-out au travail – Evaluation... (Avis du CNT, pdf, 24 pages)

Lire également : La prochaine génération sera-t-elle plus vulnérable au burn-out? (Partena Professional)

"Les RH plus nécessaires que jamais"

Les entreprises qui automatisent le plus comptent 15 % de personnes en plus dans leur département des ressources humaines depuis la pandémie. L'impact de la pandémie ne pourrait être plus clair. Elle oblige les organisations à adopter une stratégie de "People First". Le travail numérique nécessite d'aiguiser les compétences, de les renouveler et de les améliorer. C'est ce qui ressort d'une étude réalisée par ManpowerGroup.

The Acceleration of HR as a Business Priority (ManpowerGroup)

La pandémie détermine la recherche de talents

Le Covid-19 oblige de nombreuses entreprises à adapter leur modèle économique. SD Worx estime que dans ces organisations, la tâche principale des RH consiste aujourd'hui à trouver les talents nécessaires pour rendre ces changements possibles. Quatre points d'attention dans cet effort : les travailleurs temporaires, les lacunes dans les compétences et les connaissances, la succession et la rémunération.

Qu'en est-il de vos talents au-delà de la Covid-19 ? (SD Worx)

Nous plaçons des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité.

Nous en plaçons également à des fins statistiques, pour nos annonceurs et pour vous offrir des fonctionnalités sur les réseaux sociaux; pour les refuser; sélectionnez Plus d'informations.