Real Time News
for Human Resources Governance

L'indexation salariale neutralisée par une CCT

Une CCT d'entreprise qui diminue les salaires afin de neutraliser un ajustement d'index est valable, pour autant qu'elle respecte le salaire minimum sectoriel, confirme la Cour du travail. La réduction salariale n'est pas forcément en contradiction avec l'indexation salariale fixée dans une CCT sectorielle.

(uniquement en néerlandais) Arrêt de la Cour du travail d'Anvers (section Hasselt) 11 janvier 2018, AR 2016/AH/320 (pdf, 12 p., téléchargement direct)

Résumé à lire dans la lettre d'information Arbeidsrecht de la KU Leuven.

Prépension financée par l’employeur : d’accord

21/04/2017

Juridiquement parlant, le gouvernement ne peut rien y faire. ING peut payer 1 500 personnes de plus de 55 ans pour qu’elles restent chez elles. Une sorte de prépension qui ne coûte rien à la sécurité sociale et est cumulable avec un nouvel emploi. Après sa filiale Electrabel, c’est au tour de la société mère Engie d’adopter ce genre de système coûteux, dont pourraient bénéficier certains travailleurs dès 53 ans. Visiblement, les clients de certains secteurs ou entreprises paient trop.

Des plus de 55 ans payés pour rester à la maison (Références)

Des départs possibles dès 53 ans chez Engie (L’Echo)

Pas une sinécure pour les employés d’ING licenciés

Même les 1 700 employés bien formés d’ING qui recevront leur C4 retrouveront difficilement du travail. C’est ce que prédit le journal De Standaard. En effet, dans tous les secteurs pertinents du marché du travail, le nombre de demandeurs d’emploi dépasse largement l’offre. Le ministre Kris Peeters appelle le secteur bancaire à créer un « fonds de réorientation ».

Kris Peeters appelle le secteur bancaire à prendre ses responsabilités (Flandre Info.be)

Ex-bedienden ING wacht harde strijd om nieuwe job (De Standaard)

Le communiqué de presse très impersonnel - surtout destiné à plaire aux actionnaires - dans lequel le Conseil d’administration d’ING a annoncé hier la vague de licenciements en a dérangé plus d’un.

Le Soir revient sur son contenu et donne également le tableau des pertes d’emploi annoncées dans Le communiqué polémique d’ING après l’annonce de restructuration.

Dans La Libre, un spécialiste en communication de crise analyse le communiqué d’ING. Il est surpris de voir le peu d’empathie dont fait preuve le Conseil d’administration. ING: une communication indécente, cynique ou calculée ?

Pas de prépensions

Contrairement à ce que l’on pouvait croire, ING ne fera pas appel au système de prépension. La banque « assumera ses responsabilités ». À lire en néerlandais dans "Geen brugpensioen voor werknemers ING" (De Morgen).

Restructuration éprouvante même sans licenciement

Même les restructurations qui n’impliquent aucun perte d’emplois affectent - généralement de façon négative - le bien-être de nombreux collaborateurs. Une étude de la littérature le confirme. Les auteurs recommandent de renforcer le soutien, les formations et le coaching, apportés notamment par les RH, pour toute personne touchée par une restructuration, même sans licenciements.

Tanja de Jong, Noortje Wiezer, Marjolein de Weerd, Karina Nielsen, Pauliina Mattila-Holappa, Zosia Mockałło. The impact of restructuring on employee well-being: a systematic review of longitudinal studies. Work & Stress, 2016; 1

Répit pour les prépensionnés dans la cinquantaine

À moins que le gouvernement fédéral ne rejette l’accord conclu lundi entre les syndicats et le patronat, il y aura un « assouplissement » de l’obligation de recherche d’emploi pour les 21 000 prépensionnés qui n’avaient pas encore 60 ans au 1er janvier 2015. L'accord prévoit une compensation des employeurs pour le surcoût engendré par le statut unique.

Prépensions: l'accord est proche (L’Écho)

Prépensions: vers un accord entre patronat et syndicats (Le Soir)

Les partenaires sociaux proches d'un accord sur les prépensions (La Libre)

Le secteur chimique prêt pour l’innovation

essenscia, la fédération de la chimie et des sciences de la vie, a conclu avec les syndicats une CCT dans laquelle ils conviennent de mettre l’accent, dans le social dialogue, sur l'innovation et la transformation structurelle en vue de gagner en compétitivité. Ajustements en perspective dans l'organisation du travail.

L’innovation au cœur du dialogue social de la chimie et des sciences de la vie (essenscia).

Cellule pour l’emploi : plus de limite d'âge

Depuis le 1er janvier 2015, l'employeur est également tenu d’inscrire à la cellule pour l’emploi les travailleurs âgés qui perdent leur travail suite à une restructuration. Et il devra par conséquent lui payer une indemnité de reclassement. Une lourde sanction est prévue pour les travailleurs qui manquent de zèle dans la recherche d’un nouvel emploi.

Restructurations - Les travailleurs âgés doivent aussi être inscrits à une cellule pour l'emploi (Securex)

La réforme de la prépension encore peaufinée

L'âge du RCC (prépension) en cas de restructurations ne passera à 60 ans qu’en 2020, soit trois ans plus tard que prévu. De même, l'âge reculé de la prépension dans la construction et dans d’autres métiers lourds sera progressivement introduit ; la date d’entrée en vigueur n'est pas encore fixée.

A lire - en néerlandais pour l’instant - dans Regering geeft meer tijd voor tijdskrediet en inschakelingsuitkering (De Standaard)

« Mieux communiquer au sujet des restructurations »

29/04/2014

Les travailleurs ne sont pas contre le principe des restructurations, fusions et autres licenciements collectifs, pas même les plus de 50 ans. Mais les mesures prises ne sont pas optimales et les travailleurs se montrent moins disposés à y collaborer. D’après l’étude menée par Securex et la KU Leuven, les employeurs devraient communiquer plus clairement et régulièrement à propos des changements au sein de l'organisation.

Securex a mis en ligne un résumé de l'étude à télécharger, sous le titre Le travailleur belge n’a pas peur du changement.

We use cookies on our website to support technical features that enhance your user experience.

We also use analytics & advertising services. To opt-out click for more information.