Real Time News
for Human Resources Governance

Le malaise des chefs : 1 sur 2 n'aime pas diriger

Presque 1 manager sur 2 en Belgique n'aime pas diriger. Plus d'un sur dix fait des cauchemars au sujet de sa position. Cela ne devrait pas surprendre : 4 managers sur 10 n'ont jamais suivi de formation appropriée, et parmi ceux qui l'ont fait, la moitié disent que cette formation ne valait pas grand chose. 7 chefs sur 10 ont embauché du personnel sans jamais avoir suivi une formation. Les résultats de la nouvelle enquête de StepStone .

Presque la moitié des managers belges n’aiment pas être chef (StepStone)

Lire également :

Les managers dans le desarroi (HR Alert, 27 septembre 2019)

Les cadres moyens épuisés par les réorganisations (HR Alert, 5 février 2019)

La Flandre sabre dans certaines réductions groupe-cible

Votre entreprise est basée en Région flamande et vous envisagez de recruter des personnes plus de 55 ans ou des jeunes sans diplôme d'enseignement supérieur ? Dans ce cas, agissez rapidement. Ella / SD Worx vous le conseille après avoir lu des projets de textes. A partir du 1er janvier 2020, les réductions patronales deviendront beaucoup moins intéressantes pour ces deux groupes cibles.

Le Gouvernement flamand limite les réductions groupe-cible pour travailleurs âgés et jeunes travailleurs à partir du 1er janvier 2020 (Ella / SD Worx)

La pression sur les salaires augmente

Les salaires de départ sont en hausse. De nombreuses augmentations salariales ont déjà été accordées en 2019 et 27% des employés s'attendent à recevoir une augmentation au cours du premier semestre 2020. Robert Half en fait état à l'occasion de la publication de son Guide des Salaires 2020 (lien de téléchargement ci-dessous). Le spécialiste en recrutement rappelle que même dans un marché du travail toujours tendu, attirer et retenir les talents ne se limite pas aux salaires. En effet, 70% des travailleurs attachent plus d'importance à la culture de l'entreprise, aux opportunités de carrière ou à la flexibilité du package salarial.

27 % des employés belges s’attendent à une augmentation au premier semestre 2020 (Robert Half)

Guide des Salaires 2020 (Robert Half, pdf, 28 pages, téléchargement direct)

Le manque de candidats touche de plus en plus les PME

Près de 4 petites et moyennes entreprises sur 10 ont déclaré des postes vacants " surtout à long terme " en septembre. Une forte augmentation qui est principalement due à l'industrie et à la construction. Au niveau national, 8 % des PME ont des postes qui sont vacants depuis plus d'un an ; en Flandre occidentale ils sont 17 %.

De plus en plus de PME éprouvent des difficultés à pourvoir les postes vacants (SD Worx)

"Pas d'avenir dans les banques ? Bien au contraire"

La révolution numérique secoue le monde financier. Les restructurations font penser beaucoup de gens que le secteur offre peu d'opportunités de carrière. L'inverse est vrai, souligne le spécialiste du recrutement Hays. La demande pour certains profils est très forte. Il s'agit principalement de spécialistes des placements d'argent, du crédit et de l'assurance.

Spécialiste en banque et assurances, un métier en pénurie malgré la réduction des effectifs due à la numérisation (Hays)

People analytics sans les tracas

Vous permettre de faire le pas vers le people analytics sans les tracas d'un long processus informatique. Telle est la promesse de JiGSO. Dans son appli, la start-up belge collecte toutes vos données RH, les met en relation, active des algorithmes et vous fournit des solutions - par exemple, pour mieux recruter, améliorer la productivité ou augmenter la rétention. JiGSO travaille avec un abonnement annuel tout compris. L'équipe a beaucoup d'expérience, y compris en RH.

JiGSO

 

De plus en plus, les demandeurs d'emploi limitent l'accès à leur médias sociaux

Cela a pris un certain temps, mais les demandeurs d'emploi réalisent maintenant que les messages et photos non professionnels sur Facebook et d'autres médias sociaux peuvent nuire à leurs chances. Une société de conseil américaine spécialisée a constaté que 82 % des utilisateurs étudiés activent les paramètres de confidentialité de leurs médias sociaux, 56 % cachent les contenus non professionnels et la moitié barrent l'accès à leurs "likes".

Study: How Job Seekers Curate Their Social Presence (JDP, Amerikaans adviesbedrijf actief in "Employment Screening & Background Check Services")

Le télétravail de nouveau en hausse

Les travailleurs aspirent à plus de télétravail et travail à domicile. Pour 98 %, le choix d'un employeur en dépendrait. Le nombre d'heures prestées ailleurs qu'au bureau ne cesse d'augmenter, comme en témoignent de nouvelles statistiques. Tout cela n'empêche que nous traînons en queue de peloton quant au nombre d'employeurs ayant mis en place une organisation du travail véritablement flexible (voir l'étude de 14 pays). C'est remarquable, d'autant plus que le télétravail permet d'augmenter le salaire net.

Les embouteillages rendent le télétravail toujours plus populaire, selon des chiffres Attentia (Attentia)

Le télétravail en été pour un meilleur équilibre entre vie privée et professionnelle : 1 salarié sur 3 y est autorisé (Tempo-Team)

Le congé parental à temps plein connaît principalement un pic en août (SD Worx)

The Annual IWG Global Workspace Survey. Welcome to generation flex – the employee power shift (étude dans 14 pays, pdf, 27 blz., téléchargement direct)

Guerre des talents : une entreprise familiale lance sa propre école technique

Une entreprise familiale spécialisée dans l’entretien et la réparation d’installations techniques crée sa propre école et y investit 1 million d’euros. La raison en est simple : les candidats qualifiés se font rares, car l’enseignement technique n’a pas les moyens d’acquérir les équipements modernes qui sont utilisés à l’heure actuelle. L’entreprise Geysen, située à Westerlo, compte elle-même 75 postes vacants.

Face à la pénurie de main-d’œuvre, une entreprise flamande ouvre son propre centre de formation (Le Soir)

Travailleurs et employeurs évitent plus que jamais le changement

Les travailleurs belges n’ont jamais été aussi peu intéressés par un nouvel emploi ; environ la moitié d’entre eux ne se sont même jamais vu attribuer une nouvelle fonction au sein de leur entreprise. Les employeurs, quant à eux, recrutent et sélectionnent, plus que par le passé, sur la base de l’expérience et des compétences alors que pratiquement tout le monde s’accorde à dire qu’il faut aujourd’hui donner la priorité au potentiel.

1 Belge occupé sur 4 n’est pas intéressé par un nouvel emploi (Acerta, communiqué de presse détaillé avec graphiques)

We use cookies on our website to support technical features that enhance your user experience.

We also use analytics & advertising services. To opt-out click for more information.