Real Time News
for Human Resources Governance

Nouveau en octobre : le congé de proximité

Dès le 1er octobre, un nouveau congé thématique pourra être demandé : le congé de proximité. Pour chaque personne nécessitant des soins, les travailleurs à temps plein reconnus comme aidants proches pourront soit s’absenter du travail durant un mois soit réduire leurs prestations de moitié ou d’un cinquième pendant deux mois. Pour les travailleurs à temps partiel, seule la première option sera d’application. Une allocation sera versée par l’ONEM.

Nouveau congé thématique pour les travailleurs à partir du 1er octobre 2019 : le congé pour soins de proximité (Ella / SD Worx)

Jusqu’à un mois de repos compensatoire pour les ouvriers du bâtiment

Les ouvriers de la construction (commission paritaire 124) peuvent désormais prendre leurs jours de repos compensatoire dans les 12 mois et non plus dans les 6 mois. Le dépassement du temps de travail autorisé est passé de 1 heure à 1,5 heure par jour. Sur une période de 24 semaines, un ouvrier de la construction peut donc, en théorie, gagner un bon mois de « vacances » supplémentaire - à supposer, bien sûr, que le volume de travail soit tel qu’il justifie la prestation des 180 heures supplémentaires autorisées et que le patron accepte sa demande.

Un projet d'accord sectoriel pour la commission paritaire 124 (construction) (Partena Professional)

Les ouvriers aussi pourront s’absenter pour affaire personnelle

Les ouvriers occupés dans les garages et entreprises assimilées pourront aussi demander, chaque mois, à leur patron une « microabsence » de deux heures pour des affaires privées urgentes. Ce dernier pourra accepter ou refuser la demande en fonction du volume de travail. Ce secteur, qui regroupe de nombreux métiers en pénurie, se présente comme le premier à instaurer formellement l’aménagement individuel du temps de travail pour les ouvriers. Selon l’article 19 de la CCT qui vient d’être conclue, un groupe de travail fera en sorte que la mesure puisse être concrétisée dès la mi-janvier 2020.

Accord national 2019-2020 Commission paritaire pour les entreprises de garage (pdf)

Lire aussi : S'absenter une heure du boulot sera bientôt légal (L’Echo)

Crédit-temps : le revers de la médaille

Les employeurs ont intérêt à bien préparer le crédit-temps ou congé thématique d’un collaborateur. C’est ce qui ressort d’une enquête menée par Partena Professional auprès de 222 entreprises. De fait, les inconvénients de ces formules ne sont pas négligeables. L’absence temporaire (qui n’est pas toujours compensée par un remplacement) est souvent source de stress pour les collègues. Autre constat interpelant : seuls 8 % des employeurs estiment que le collaborateur concerné revient avec plus d’énergie ou une plus grande loyauté.

L’interruption de carrière est positive aux yeux des employeurs, mais il existe plusieurs points d’attention (Partena Professionnal)

Astuces pour faire tourner l’entreprise pendant les vacances

En tant que responsable RH, vous devez éviter que l’entreprise ne soit confrontée à une situation chaotique en raison d’une mauvaise planification des absences. Group S propose et présente de manière détaillée 5 astuces pour faire face à ce problème. Les mots clés sont ici règlement de travail, contrats de remplacement, étudiants, heures supplémentaires volontaires, heures complémentaires et travail intérimaire.

Bien organiser la période des vacances : 5 astuces (Group S)

Lire aussi : Vacances annuelles – Comment fixer les périodes de vacances ? (Partena Professional)

Moins de crédit-temps et de congés thématiques

En 2018, le pourcentage de travailleurs du secteur privé ayant recouru aux crédits-temps ou aux congés payés est passé pour la première fois sous le seuil de 10 %.  Ce constat s’explique par des règles plus strictes, la diminution des allocations et l’attente du congé parental d’1/10e qui n’est devenu une réalité qu’au début de ce mois. La tendance est à la baisse depuis quelques années déjà.

Crédit-temps et congés thématiques passent pour la première fois en dessous de 10 % (Acerta)

4 mois de congé palliatif

Un travailleur peut bénéficier de maximum 4 mois de congé palliatif par patient auquel il fournit des soins palliatifs. À l’issue du premier mois, le congé palliatif peut être prolongé d’un mois à trois reprises. Cette règle vaut tant pour le congé palliatif à temps plein et à mi-temps ainsi que pour l’interruption des prestations d’1/5e.

Congé thématique pour soins palliatifs : prolongation possible ! (EasyPay Group)

Congé parental d’1/10 dès le 1er juin

C’est désormais une réalité. Dès le 1er juin 2019, les travailleurs à temps plein pourront introduire une demande de congé parental d’1/10 auprès de leur employeur. Il sera, par exemple, possible de prendre congé tous les mercredis après-midi pendant 40 mois. D’autres formules de congé flexibles verront également le jour. Contrairement aux autres congés thématiques, le congé parental d’1/10 requiert l’accord de l’employeur.

Le congé parental en 1/10 accessible dès le 1er juin (L'Echo)

Aider lors des élections : avec ou sans maintien de la rémunération ?

Les travailleurs ont le droit de s’absenter du travail pour exercer la fonction de président, d’assesseur ou de secrétaire auprès d’un bureau de vote ou de dépouillement lors du scrutin du 26 mai 2019. Certains d’entre eux pourront prétendre à un petit chômage (absence rémunérée), d’autres pas. Partena Professionnal vous explique ce qu’il en est exactement.

Élections du 26 mai 2019 : votre travailleur peut-il s’absenter pour exercer une fonction électorale ? (Partena Professional)

We use cookies on our website to support technical features that enhance your user experience.

We also use analytics & advertising services. To opt-out click for more information.