Real Time News
for Human Resources Governance

"L'escape game en dit long sur les soft skills"

La capacité à sortir rapidement d'une « escape room » révèle des compétences comportementales précieuses. En partant de ce raisonnement, PwC a intégré en France une épreuve de jeu d'évasion dans sa procédure de recrutement et de sélection d'auditeurs juniors. La pratique en étonne plus d'un, dans les milieux RH. PwC souligne que cette épreuve ne remplace pas, mais complète le parcours classique de sélection.

Nouveaux modes de recrutement : PwC utilise un escape game (ADN, magazine français en ligne sur le monde de l'entreprise)

Pour ceux qui ne sont pas/plus entourés de jeunes adultes : Jeu d'évasion grandeur nature(Wikipedia)

Les nouveaux employeurs négligent des avantages

Les secrétariats sociaux ont du pain sur la planche. Près d’un nouvel employeur sur cinq ne profite pas de la réduction pourtant appréciable des cotisations patronales pour les premiers engagements. Beaucoup d’autres choisissent une réduction groupe-cible moins avantageuse qu’une autre mesure à laquelle ils ont également droit. C’est ce que révèle une étude du Bureau du plan.

Non-recours aux réductions de cotisations sociales “premiers engagements” : quelle ampleur ? (Bureau fédéral du Plan, communiqué de presse, pdf, 2 p., téléchargement direct)

Les communes sont les employeurs les plus attractifs

Le secteur d'emploi belge qui attire le plus n'est pas le secteur pharmaceutique, mais... votre administration communale. C'est la première fois que les pouvoirs locaux participent au Randstad Award et ils se classent directement en tête. Leurs atouts : sécurité d'emploi, bon équilibre vie privée/travail et un bon score en termes d'impact sur l'environnement et la société.

Les administrations locales sont des employeurs très attractifs (communiqué de presse de Randstad)

À lire également : Janssen Pharmaceutica et la ville de Namur sont les employeurs les plus attractifs (Randstad)

Téléchargez l'étude consacrée à la qualité de la marque d'employeur des plus grandes entreprises de Belgique (Randstad, pdf, 36 p., téléchargement direct)

1 contrat sur 4 est un coup dans l’eau

Un quart des recrutements conclus par un contrat à durée indéterminée finissent par une rupture dans l’année, en général à la demande du nouveau venu. Voilà ce que constate une analyse de 44 000 contrats réalisée par Acerta. Souvent, le problème se situe dès l’intégration des nouvelles recrues.

Un quart des CDI ne durent même pas un an (L'Echo)

À lire également (uniquement en néerlandais) : Slechte onboarding: 60% van nieuwe medewerkers overweegt vertrek (Robert Half)

WelQome, un outil pour recruter des jeunes

Afin d’aider les jeunes à trouver un emploi, le Fonds de Formation pour les Intérimaires a mis sur pied le projet WelQome. Dans sa première phase, qui débute aujourd’hui, il vise à apprendre aux recruteurs et autres professionnels RH de nouveaux moyens de les atteindre, lors d'événements baptisés ‘Job Scouting’.

Welqome, your guide in the job jungle! - Job Scouting (Fonds de Formation pour les Intérimaires)

Pénurie record de spécialistes IT

En plus des 200 000 experts numériques déjà présents, l’économie belge en a besoin cette année de 16 000 autres, dont la moitié dans des entreprises non technologiques. Nous n’en avons jamais manqué tant, signale Agoria, ce qui s’explique principalement par la numérisation et la robotisation. « Cette pénurie criante constitue dès lors de plus en plus un frein à la croissance des entreprises. »

Nous n'avons jamais tant manqué de spécialistes IT (Agoria)

40% des jeunes travailleurs coûteront moins cher

[approuvé] Mieux vaut attendre le 1er juillet 2018 pour engager des jeunes sans expérience professionnelle. Vous pourrez dans ce cas bénéficier du régime moins coûteux d’embauche visant les starter jobs. Plus de 40% des jeunes arrivant sur le marché de l’emploi sont concernés.

L'embauche de jeunes travailleurs moins coûteuse grâce aux starter jobs (Securex)

Une semaine de préavis durant les 3 premiers mois

[approuvé] De nouveaux délais de préavis seront bientôt applicables au cours des six premiers mois de l’entrée en service. C’est ce que prévoit la loi de relance qui vient d’être approuvée. Notez que l’on ne parle plus des coaches spécialisés en burn-out, ni de droit à la déconnexion.

Nouvelles mesures 'emploi' bientôt en vigueur (Securex)

À lire également : Le délai de préavis raccourci incite à recruter (HR Alert, 27 mars 2018)

We use cookies on our website to support technical features that enhance your user experience.

We also use analytics & advertising services. To opt-out click for more information.