Real Time News
for Human Resources Governance

Le travail flexible reste un défi pour les RH

Selon une étude réalisée pour Unit4, près de la moitié des entreprises voient partir des travailleurs qui ont trouvé plus de flexibilité ailleurs. L'explication : souvent, les RH ne savent pas encore comment mettre en place correctement une politique de travail flexible. La stratégie est incohérente. Ceux qui pensent que la politique n'est pas juste et équilibrée cherchent la sortie.

L’incohérence des stratégies en matière de travail flexible conduit directement à l’attrition des talents (Unit4)

Permis unique pour stagiaires non européens

Bientôt, les stagiaires non européens devront disposer d'un permis unique pour les stages de plus de 90 jours. La loi vient d'être publiée. La condition d'âge a été supprimée. Le stage peut ne durer que 6 mois au lieu de 12 mois. Seule la Flandre autorise encore les extensions. À partir du 1er mars 2023, les chercheurs étrangers devront également disposer d'un permis unique.

Permis unique pour les stagiaires et chercheurs étrangers (SD Worx)

La prime de recrutement, le fisc et l'ONSS

Les travailleurs reçoivent parfois une prime lorsqu'ils amènent un candidat qui est embauché. Group S conseille de demander une décision anticipée (ruling) pour que le fisc accepte cette prime de recrutement comme un revenu divers, moins lourdement taxé que l'avantage de toute nature. En principe, aucune cotisation sociale n'est due sur un revenu divers. Mais l'ONSS n'est pas lié par la décision de l'administration fiscale.

Prime de recrutement : quel traitement social et fiscal ? (Group S)

Le temps plein en 4 jours intéresse les jeunes

Trois jeunes sur quatre attendent de leur employeur qu'il propose des horaires flexibles et six jeunes sur dix qu'il autorise le télétravail. Pas moins de 75% des jeunes sont intéressés par la possibilité d'effectuer une semaine de travail à temps plein sur 4 jours.

Dans leur recherche d’emploi, les jeunes veulent de la flexibilité et des possibilités d’apprentissage (FEB)

Les nouvelles flexibilités qui font tendance

Les employeurs sont sous pression pour offrir beaucoup de flexibilité, selon le Guide des Salaires 2023 de Robert Half.Pour cette raison, 28% envisagent d'allonger la durée hebdomadaire de travail en échange de plus de congés, 30% pensent à proposer des semaines de travail réduites comme le permet le Deal pour l'Emploi, et 54% offrent ou envisagent la possibilité de travailler (en partie) à l'étranger.

Guide des Salaires 2023 (Robert Half, nom, prénom et adresse email requis)

L'accessibilité plus importante que le salaire

Le Forem a enquêté sur les critères que les jeunes demandeurs d'emploi utilisent pour décider de répondre à une offre d'emploi. Le critère le plus important est l'accessibilité de l'entreprise. L'ambiance de travail et les valeurs humaines suivent à un niveau égal, puis la stabilité de l'entreprise. Le salaire n'arrive qu'en 5e position.

L’accessibilité de l’entreprise, un enjeu clé en matière de recrutement (Le Forem, pdf, 2 pages)

La recherche de talents s'intensifie encore

Malgré la guerre, l'inflation, la crise énergétique et la crainte d'une récession, les employeurs belges continueront d'embaucher. Le dernier Baromètre de ManpowerGroup s'établit à +33%, en hausse de 8% en un trimestre. En Flandre, l'indicateur des intentions de recrutement s'élève à +22% (une légère baisse), en Wallonie à +35% et à Bruxelles même à +41%. Tous les secteurs prévoient de créer des emplois supplémentaires. Dans le secteur Finance, banques, assurances et immobilier, le baromètre s'établit à +59%, un record historique.

Les intentions de recrutement pour le quatrième trimestre se maintiennent à des niveaux très élevés en Belgique... (ManpowerGroup)

Nous plaçons des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité.

Nous en plaçons également à des fins statistiques, pour nos annonceurs et pour vous offrir des fonctionnalités sur les réseaux sociaux; pour les refuser; sélectionnez Plus d'informations.