Real Time News
for Human Resources Governance

Pour éviter les erreurs de recrutement, soyez clair dès le début

Dans un cas sur deux, le candidat qui accepte une proposition d'emploi malgré un mauvais pressentiment, finira par vous quitter de sa propre initiative. C'est ce qu'indique un sondage de Robert Half. Les employeurs peuvent limiter ce type d'erreur de recrutement coûteuse en parlant clairement, dès le début, de l'emploi lui-même et surtout de la culture de l'entreprise.

Vous avez accepté un emploi qui, à première vue, ne vous inspirait pas ? Cette intuition se confirme souvent (Robert Half)

L'appli qui trouve les futurs collègues

Trouver des candidats serait évidemment plus facile si tout le monde dans l'entreprise aidait à les dénicher. Mais comment les motiver à le faire ? Puisque nous sommes en 2019, une appli s'impose. Exemple de bien de chez nous : Referrals. Votre employé voit vos offres d'emploi sur son smartphone ou sur un autre écran. S'il connaît quelqu'un qui convient, il lui transmet le poste vacant. A partir de là, votre employé accumule des points à chaque étape. Un cadeau l'attend à la fin. Referrals fait partie de l'offre très étendue du développeur de logiciels Odoo, une success story wallonne avec des bureaux de San Francisco à Hong Kong.

Referrals

Recruitment (logiciel de recrutement developpé par Odoo)

Ressources humaines (suite de logiciels pour les RH, Odoo)

Voir la personne, pas son cv

On entend souvent que les employeurs doivent apprendre à évaluer le potentiel d'un candidat, plutôt que de sélectionner sur la base d'un cv. Mais comment s'y prendre ? Le Soir raconte l'expérience d'une entreprise qui a relevé le défi. Parmi les résultats : un chauffagiste et une femme au foyer devenus experts en cybersécurité.

Quand la pénurie de main d’œuvre force les entreprises à revoir leurs méthodes (Le Soir)

Les candidats d'aujourd'hui préfèrent un processus rapide

La publication d'une offre d'emploi et tout ce qui la précède en interne prennent du temps à l'entreprise. Dommage alors que 35% des candidats qui abandonnent de leur propre initiative, le font parce que les choses n'avancent pas. La procédure leur prend trop de temps. Les candidats d'aujourd'hui préfèrent un processus de sélection rapide et transparent.

1 candidat sur 3 décroche suite à des procédures de recrutement trop longues  (Hays)

Le Baromètre du ManpowerGroup positif dans 9 des 10 secteurs

Seul un employeur belge sur 100 s'attend à une diminution du nombre de ses salariés au quatrième trimestre. 7 sur 100, en revanche, se préparent à engager du personnel supplémentaire. Le Baromètre ManpowerGroup continue de prédire de bonnes conditions climatiques sur le marché du travail, trimestre après trimestre, cette fois-ci pour les 3 régions et pour 9 des 10 secteurs.

Les employeurs belges se préparent à recruter au cours du quatrième trimestre (ManpowerGroup)

Extension du permis unique

La procédure de permis unique a été étendue aux travailleurs migrants hautement qualifiés titulaires d'une carte bleue et aux travailleurs saisonniers étrangers (hors EEE, Suisse). Les employeurs doivent tenir compte de certaines nouvelles règles.

À partir du 1er septembre 2019, procédure permis unique également pour les travailleurs hautement qualifiés et les travailleurs saisonniers internationaux (EasyPay Group)

 

 

Sanction pour les employeurs qui privent certains travailleurs à temps partiel d’heures complémentaires

Un travailleur à temps partiel peut légalement exiger qu’un poste vacant comportant plus d’heures de travail et pour lequel il a les compétences requises lui soit attribué en priorité. Désormais, le non-respect de cette obligation donnera lieu à une sanction pour autant toutefois que le travailleur soit un ancien chômeur bénéficiant d’une allocation de garantie de revenus (AGR) en sus de son salaire à temps partiel. Dans ce cas, l’employeur devra payer à l’ONSS une pénalité mensuelle. L’arrêté d’exécution a été publié. Plus de détails dans un article de Securex.

Vous avez un poste vacant ? Vous devez accorder la priorité aux travailleurs à temps partiel sous peine de sanction ! (Securex)

Nouveau cran dans la guerre des talents : primes de démarrage pour des jobs « ordinaires »

L’octroi de primes de signatures est une pratique assez courante pour les CEO et les vedettes sportives. Le groupe Plopsa va lui aussi attribuer des milliers d’euros aux nouveaux employés affectés à des postes ordinaires. Le jobsite de l’entreprise de parcs d’attractions affiche 10 postes vacants assortis d’un « signing fee » de 2.500 à 10.000 euros. Les collaborateurs visés sont, par exemple, un recruiter, un management assistant ou encore un construction calculator.

Plopsa Jobs

De plus en plus de candidatures via le smartphone

Un conseil : veillez à ce que le site de votre entreprise soit facilement accessible via les portables. Robert Half, fournisseur de services RH, constate, année après année, une augmentation du nombre de CV envoyés sur son site internet via des appareils mobiles. « Les candidats souhaitent pouvoir envoyer leur CV rapidement, en quelques clics. Vu la ‘guerre des talents’, il est important d’investir dans une expérience en ligne mobile et fluide.

Le lundi, jour favori des Belges pour postuler
(Robert Half)

We use cookies on our website to support technical features that enhance your user experience.

We also use analytics & advertising services. To opt-out click for more information.