Real Time News
for Human Resources Governance

Guide générique 5.0 : tout sur les fêtes et les teambuildings

Le Guide générique pour travailler en toute sécurité pendant la crise corona en est à sa 5ème mouture. Plusieurs parties ont été adaptées ou annulées en raison des dernières mesures gouvernementales. En outre, une section a été ajoutée traitant des fêtes et des drinks d’entreprise et les activités de teambuilding.

Version actualisée du guide générique (5ième version) (SPF Emploi, pdf, 60 pages)

Aperçu des modifications (SPF Emploi, pdf, 10 pages)

Fin du télétravail obligatoire

A partir de lundi 27 juin 2021, le travail à domicile n’est plus obligatoire. L'arrêté ministériel a été publié au Moniteur. Cela signifie entre autres que vous n’avez plus à délivrer d'attestations à ceux qui viennent au bureau. Les mesures de prévention du coronavirus sur le lieu de travail restent en vigueur. Le télétravail reste fortement recommandé dans tous les cas où cela est possible.

Arrêté ministériel (Moniteur belge, 24 juin 2021, deuxième édition, pdf, voir les articles 2 et 3, page 64947)

Nouvelles règles corona : auto-tests et test-coachs

Avec le feu vert du médecin du travail, certaines entreprises sont désormais autorisées à acheter des auto-tests corona en pharmacie. L’administration de ces tests est strictement réglementée. Sur décision du médecin du travail, l'employeur peut désormais désigner un "test-coach". Cette personne, de préférence infirmière ou similaire, aura un large éventail de tâches et deviendra le point de contact pour tout ce qui concerne le covid-19 sur le lieu de travail.

Autotests en entreprise : le médecin du travail détermine et coordonne la stratégie de test (Idewe)

COVID-19 : le rôle du test-coach est approuvé (Attentia)

Retours au bureau : tous les détails

Le télétravail à domicile reste obligatoire, tout comme la déclaration mensuelle de télétravail et l'attestation de l'employeur pour toute personne qui doit se rendre au travail. Pour les autres, vous pouvez organiser des moments de retour à partir de demain, 9 juin. De préférence en dehors des heures de pointe et toujours dans le respect des règles de la concertation sociale. Partena Professional donne les détails des conditions, modalités et exceptions.

Coronavirus : quoi de neuf en matière de télétravail suite au dernier Codeco ? (Partena Professional)

Prévention primaire de l’épuisement professionnel : comment s'y prendre

Les entreprises doivent intégrer la prévention primaire de l’épuisement professionnel dans leurs politiques stratégiques, sinon cette prévention ne signifiera pas grand-chose. C’est ce qui ressort d’un avis du CNT sur une première série de projets. Les experts font nombre de recommandations. Par-dessus tout, les employeurs doivent choisir avec soin l'expert qui accompagne leur effort de prévention primaire; il ou elle doit avoir une vision large et stratégique de la question.

Projets destinés à la prévention primaire du burn-out au travail – Evaluation... (Avis du CNT, pdf, 24 pages)

Lire également : La prochaine génération sera-t-elle plus vulnérable au burn-out? (Partena Professional)

Bien organiser le retour au bureau

À partir du 9 juin, c'est-à-dire dans une semaine, vous pourrez organiser des retours au bureau ou sur le lieu de travail. Mais il y a une pression mentale. Et vous devez faire le lieu de travail corona-proof. Le virus n'a pas disparu et une certaine incertitude demeure quant à la durée de la protection offerte par les vaccins. Comment gérez-vous les visites de retour ? Mensura donne des conseils.

Retour au travail : travailler de nouveau ensemble en toute sécurité (Mensura)

Retour physique au travail : 7 conseils pour un soutien mental (Mensura)

Obligatoire : 40 m3 d'air frais par heure

Désormais, les employeurs doivent prendre des mesures pour maintenir la concentration de CO2 sur les lieux de travail en dessous de 900 ppm. Cela représente environ 40 mètres cubes d'air frais par heure et par personne présente. Un plan d'action doit être établi pour les bâtiments où ce taux de ventilation n'est pas assuré. Le codex du bien-être a été modifié. L'AR sera publié demain au Moniteur.

Nouvelles règles pour la qualité de l’air intérieur dans les locaux de travail (SPF Emploi)

Travailler 55 heures est mauvais pour le coeur

Les personnes travaillant 55 heures ou plus ont un risque d'insuffisance cardiaque mortelle de 17 % plus élevé et un risque d'accident vasculaire cérébral de 35 % plus élevé que les personnes travaillant 35 à 40 heures. La pandémie a encore alimenté la tendance déjà perceptible avant à travailler plus longtemps.

Les longues heures de travail augmentent la mortalité liée aux maladies cardiaques... (OMS, OIT)

Nous plaçons des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité.

Nous en plaçons également à des fins statistiques, pour nos annonceurs et pour vous offrir des fonctionnalités sur les réseaux sociaux; pour les refuser; sélectionnez Plus d'informations.