Real Time News
for Human Resources Governance

Congé de vaccination : la loi est votée

La Chambre a voté à l'unanimité la loi sur le congé de vaccination payé. Elle prendra effet après sa publication au Moniteur, probablement dans quelques jours. Tous les travailleurs liés par un contrat de travail auront droit au petit chômage afin de se faire vacciner contre le covid-19, tant pour la première que pour l'éventuelle seconde injection.

Projet de loi accordant un droit au petit chômage aux travailleurs afin de recevoir un vaccin contre le coronavirus COVID-19 (texte adopté, pdf, 4 pages)

Bientôt un congé de vaccination (SD Worx) : brève discussion du projet de loi, qui a été adopté sans modification par la Chambre. La qualification juridique a été clarifiée entre-temps, il s'agit de petit chômage

Dépistage rapide : guide pour l'employeur

Même lorsqu'il n'y a pas de cas connus de contamination sur le lieu de travail, l'employeur peut mettre en oeuvre des tests rapides répétitifs pour dépister le coronavirus, mais uniquement si une série de conditions sont remplies. En outre, les tests rapides sont permis en cas d'épidémie ou d'épidémie imminente sur le lieu de travail ; c'est ce qu'on appelle la gestion de cluster et le médecin du travail en est l'acteur central. Le médecin inspecteur social de la Direction générale Contrôle du Bien-être au travail peut également prendre l'initiative. Reste à savoir quand ces tests seront disponibles.

Coronavirus : le cadre pour les tests rapides en entreprise est connu (grandes lignes, Partena Professional)

Stratégie de test : la mise en œuvre des tests rapides dans les entreprises (détails, SPF Emploi)

Pour info : Arrêté royal concernant les tests antigéniques rapides (pdf, 2 pages) : les autotests antigéniques (pas la même chose que les tests rapides) désormais en vente libre chez les pharmaciens

"Plus de Zoom le vendredi"

Le passage au télétravail est une réalité. Mais la "nouvelle normalité" a des conséquences sur le plan mental. Le PDG de Citigroup - une femme, ce n'est pas un hasard - intervient. "À partir de maintenant, plus de réunions vidéo internes le vendredi. Travaillez le moins possible en dehors des heures de bureau, car les week-ends sont consacrés au repos. Et prenez des vacances." C'est ce qu'écrit Jane Fraser dans un mémo. Le groupe compte 200 000 salariés dans le monde.

La banque Citi bannit les Zoom le vendredi et encourage à prendre des vacances (RTL Info)

No Zoom on Friday! Citigroup’s Bankers Have Their WFH Prayers Answered (Bloomberg)

Un scan contre le virus dans votre entreprise

Les fameux tests rapides sur le lieu de travail promettent de se faire attendre. Très peu d'employeurs ont reçu le matériel nécessaire. Entre-temps, vous pouvez vérifier si vous faites tout ce qu'il faut pour que le risque corona soit le plus faible possible dans votre organisation. Ce n'est pas le gouvernement, mais Agoria qui a développé un scan. Il vient d'être mis à jour.

Covid Industry Risk Scan (CIRS) (Agoria)

Questionnaire non rempli (pdf, 46 pages)

Lire également : Des tests rapides bientôt organisés dans les entreprises (L'Echo) : pour la majorité des entreprises, c’est un défi logistique qui se profile

Tests rapides dans l'entreprise dès la semaine prochaine

Le travail à domicile obligatoire sera maintenu dans son intégralité. Le gouvernement l'a fait savoir aux employeurs. Il y a toutefois une évolution importante pour les nombreuses entreprises ayant des collaborateurs qui ne peuvent pas travailler à domicile. Probablement dès la semaine prochaine, un système sera mis en place qui permettra un dépistage préventif régulier du personnel au moyen de tests rapides. C'est ce que rapporte De Tijd. Tout indique que les services de prévention seront autorisés à administrer les tests.

Meer telewerk en sneltests moeten stijgende coronacurve keren (De Tijd)

Le prochain Codeco pourrait être avancé à ce vendredi face à l'évolution sanitaire (L'Echo)

Lire également : Appel aux services de prévention afin d’accélérer les vaccinations (Attentia)

Première source de contaminations : les collègues

En un mois, le nombre de personnes travaillant à domicile est passé de 40 à 35%. Mais sur l'ensemble des foyers de corona actifs, 40 % peuvent être attribués au bureau ou à l'environnement de travail, càd plus que la famille ou l'école. C'est pourquoi, depuis hier, les contrôles sur le télétravail obligatoire ont été à nouveau renforcés. Au cours des deux premiers mois de l'année, 28 % des employeurs contrôlés ont été reconnus coupables d'une infraction.

Les experts jugent les dernières tendances "inquiétantes": "Il y a trois endroits où l'on constate la plupart des contaminations" (La Libre)

Résultats des contrôles éclair télétravail (SIRS)

L'employeur a le droit de savoir qui est infecté

Le médecin du travail peut révéler à l'employeur (mais pas aux salariés) l'identité d'un salarié qui a été testé positif au coronavirus et l'identité de ses contacts à haut risque. Il s'agit d'une exception au secret médical. Cette exception est nécessaire, car sinon l'employeur ne pourrait pas prendre de mesures, selon un avis de l'Ordre des médecins.

Le médecin du travail peut-il communiquer à l'employeur le nom d'un employé contaminé par la Covid? (Attentia)

Lire également : Baromètre Manpower (Manpower Group) : 13% des employeurs exigeront que tout le personnel soit vacciné, 32% encourageront la vaccination, y compris par des mesures incitatives

Télétravail, mais pas à domicile ? Redigez un document

Le "travail à domicile" peut également être effectué, par exemple, dans une maison de vacances. Le travailleur doit s'assurer que la connexion Internet est bonne. L'employeur et le travailleur doivent de préférence établir un document indiquant le lieu et les heures de travail. En cas d'accident de travail, cela facilitera les choses.

Question à un expert : Peut-on télétravailler depuis un gîte loué dans les Ardennes ou à la Côte ? (Partena Professional)

Lire également :

ING veut atteindre une moyenne de 50 % de travail à domicile (La Libre) : à partir du 1er mai, tout le monde travaille la moitié du temps à domicile "ou tout autre lieu en Europe"

Comment analyser les risques pour le bien-être

Garantir et améliorer le bien-être au travail commence par une analyse des risques, qui est d'ailleurs obligatoire. Une nouvelle brochure officielle vient d'être publiée à ce sujet. Elle couvre tous les types de risques, y compris les risques psychosociaux, et tient compte du Code du bien-être de 2017. Téléchargement gratuit.

L'analyse des risques (SPF Emploi, pdf, 73 pages, téléchargement direct)

Synthèse de la brochure sur l'analyse des risques (SPF Emploi, pdf, 11 pages, téléchargement direct)

Nous plaçons des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité.

Nous en plaçons également à des fins statistiques, pour nos annonceurs et pour vous offrir des fonctionnalités sur les réseaux sociaux; pour les refuser; sélectionnez Plus d'informations.