Real Time News
for Human Resources Governance

18 800 salariés en plus en congé parental

Près de 37 000 travailleurs étaient en congé parental corona en mai (généralement un jour par semaine). 18 800 n'étaient pas en congé parental auparavant. L'autre moitié était passée du système de congé parental normal, en partie parce que la variante corona est associée à une allocation plus élevée. Pour les employeurs, il est important de savoir que le temps passé en congé parental corona ne sera pas déduit du temps auquel on a droit dans le cadre du système normal de congé parental.

Chiffres Interruption de carrière, congés thématiques et crédit-temps - mai 2020 (Onem)

Lire également : Coronavirus : le congé parental Corona est prolongé (Group S)

Cumul de pension et chômage corona

18/06/2020

Par dérogation aux règles normales, les personnes de plus de 65 ans peuvent recevoir, en plus de leur pension, des allocations de chômage temporaire à condition qu'il s'agit de chômage corona. La loi, qui vient d'être publiée, définit la période d'application à partir du 1er février 2020 jusqu'au moment où la procédure assouplie pour le chômage temporaire pour cause de force majeure cessera d'exister. Auparavant, il était déjà prévu que les retraités peuvent temporairement gagner un revenu supplémentaire illimité s'ils travaillent dans un secteur critique ou activité essentielle, même s'ils n'ont pas 65 ans ou ne comptent pas 45 années de carrière.

Quels sont les impacts de la crise du coronavirus sur le travail des pensionnés ? (UCM)

Sans nouvelle mesure, 250 000 emplois perdus à court terme

Si la procédure de chômage temporaire corona n'est pas prolongée, les employeurs du secteur privé licencieront 180.000 salariés à la fin du mois de juin. La perte d'emplois sera très importante dans l'horeca et le secteur des arts et spectacles. En outre, 70.000 travailleurs indépendants feront faillite. La prolongation de la procédure de chômage temporaire corona jusqu'à la fin du mois de septembre, voire plus tard, semble inévitable.

Le redressement de l’économie belge s’amorce difficilement et jusqu’à 180 000 chômeurs temporaires pourraient être licenciés à court terme (Economic Risk Management Group, communiqué de presse sur le site de la Banque nationale)

Le chômage économique a plus que quintuplé en 1 an (Partena Professional)

Corona : les autres actualités du jour

Chômage temporaire pour force majeure due au coronavirus : qui paiera le 1er mai ?  (Group S)

Coronavirus : heures supplémentaires volontaires plus nombreuses et bon marché pour les secteurs critiques (Ella / SD Worx)

Approbation de la prolongation du droit passerelle pour les indépendants (EasyPay Group)

Coronavirus : publication de l'assouplissement des règles relatives au travail occasionnel dans l'agriculture et l'horticulture (Ella / SD Worx)

Le coronavirus provoque un pic d’absentéisme à court terme sans précédent : 5,8 % du temps travail non presté au mois de mars (Acerta)

Conseils pratiques pour le télétravail à domicile et préserver la santé (BeSWIC)

Practical tips to make home-based telework as healthy, safe and effective as possible (European Agency for Safety and Health at Work): lisez la partie "Simple steps/activities that can be taken to reduce the risks related to sedentary work/prolonged sitting"

Confinement. Enfin du temps pour réfléchir ? (Partena Professional)

Huit Belges sur dix aiment travailler dur (SD Worx, sondage)

A l’aube du déconfinement progressif, les salariés attendent des informations concrètes sur l’avenir de leur travail, la santé financière de leur organisation et les mesures à adopter après la crise (Whyte, sondage)

Des codes QR sociaux comme solution pour lutter contre la propagation du coronavirus sur le lieu de travail tout en respectant la vie privée (Attentia)

Recruiters Recruiting Recruiters : une initiative remarquable d'entraide dans le monde du recrutement, inspirée par la crise du coronavirus

Comment soutenir vos travailleurs en chômage temporaire

10/04/2020

L'employeur peut octroyer une indemnité complémentaire aux travailleurs en chômage temporaire. Elle s'ajoute alors à l’allocation de chômage accordée par l'ONEM, au complément de l'ONEM de 5,63 euros par jour et éventuellement à un complément sectoriel versé par le fonds de sécurité d'existence ou l'employeur. L'allocation de chômage du travailleur n'est pas affectée. Explications chez Partena Professional.

Coronavirus : indemnité complémentaire chômeurs temporaires (Partena Professional)

Lire également : L’employeur adapte le salaire pour 1 chômeur temporaire sur 10 (Acerta)

Décathlon prête ses chômeurs à Colruyt

Jusqu'à présent, le partage de travailleurs entre employeurs est très rare. La crise du corona va-t-elle changer cela ? Decathlon met à disposition de Colruyt des travailleurs en chômage temporaire. Leur salaire s'ajoutera à leur indemnité de chômage. La chaîne sportive envisage d'étendre cette forme de coopération à d'autres employeurs qui manquent de bras en cette période de crise.

Confinement: Decathlon prête du personnel au groupe Colruyt (Le Soir)

Lire également : Deux entreprises qui se partagent un travailleur : 62 % des employeurs sont ouverts à un double employeur (Acerta)

Le chômage temporaire de nouveau simplifié

24/03/2020

L'Onem a de nouveau simplifié les procédures du chômage temporaire. Les dernières règles s'appliquent rétroactivement à partir du 13 mars. Elles peuvent être prolongées jusqu'à la fin du mois de juin, ce qui indique que les autorités prennent désormais officiellement en compte une crise profonde de plusieurs mois.

Chômage temporaire à la suite de l’épidémie de CORONAVIRUS COVID-19 - Simplification de la procédure (Onem)

Nous plaçons des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité.

Nous en plaçons également à des fins statistiques, pour nos annonceurs et pour vous offrir des fonctionnalités sur les réseaux sociaux; pour les refuser; sélectionnez Plus d'informations.