Real Time News
for Human Resources Governance

Contrôle dans le nettoyage : l'ONEm aide les employeurs à se préparer

Dans la semaine du 25 octobre, l'ONEm organise un contrôle flash supplémentaire dans le secteur difficile du nettoyage. Les employeurs peuvent se préparer à l'aide d'un checklist spécifique, mis à disposition par l'ONEm. Partena Professional énumère les documents qu'il faudra impérativement avoir sous la main.

Contrôles flash supplémentaires dans le secteur du nettoyage (Partena Professional)

Liste de contrôle (ONEm, pdf, 5 pages, téléchargement direct)

Crédit-temps et congés thématiques : récupération d'allocations limitée à 150 jours

Il arrive qu'un salarié en crédit-temps ou en congé thématique bénéficie d'allocations dont il s'avère par la suite qu'il n'y avait pas droit. Comme c'est le cas pour les allocations de chômage, l'Office national de l'emploi limite désormais le recouvrement de ces allocations aux 150 derniers jours. La condition est toutefois que l'employé prouve qu'il était de bonne foi.

Récupération des allocations perçues pendant le crédit-temps et les congés thématiques : limitée dans le temps en cas de bonne foi (Securex)

La Flandre mise encore plus sur la formation via le crédit-temps

566,62 euros (brut) par mois, c'est le montant de la prime d'encouragement que la Flandre octroyera, en sus de l'allocation de l'Onem, dès le 1er septembre au travailleur en crédit-temps pour motif de formation. Si oui ou non une formation entre en ligne de compte dépend désormais du niveau de qualification du travailleur.

Réforme de la prime d'encouragement flamande pour le crédit de formation (Ella / SD Worx)

Quels sont les horaires autorisés en cas d’interruption de carrière ?

Les travailleurs qui prennent un crédit-temps ou bénéficient d’un congé thématique ne peuvent plus prester d’heures supplémentaires. Cette interdiction vise également les heures supplémentaires volontaires. L’ONEM revient donc sur sa position. Il restreint aussi les possibilités de prester des heures complémentaires. Partena expose avec beaucoup de clarté la réglementation très complexe en la matière.

Mon travailleur est en crédit-temps ou en congé thématique : quel impact sur son temps de travail ?
(Partena Professional)

Lire aussi :

Crédit-temps et congés thématiques : l'ONEM intensifie les contrôles (HR Alert, 26 février 2019, avec liens vers feuille d'info et check-list de l'ONEM)

Crédit-temps et congés thématiques : l’ONEM intensifie les contrôles

Mieux vaut ne pas prendre trop de libertés par rapport aux régimes de travail pendant un crédit-temps ou des congés thématiques. Les inspecteurs de l’ONEM procèderont à des contrôles. Dans un souci de clarté, l’ONEM a mis en ligne deux documents à ce sujet : une check-list et une feuille d’info.

Respect du régime de travail pendant une interruption de carrière (ordinaire / congés thématiques) / crédit-temps (feuille info de l'ONEM)

Interruption de carrière (check-list RVA)

Moins de crédit-temps en 2018, mais plus de demandes

Le gouvernement a pour politique de décourager la prise de crédit-temps et y est parvenu dans une certaine mesure. Mais ce régime reste populaire. Dans une note interne, l’ONEM constate que, malgré une allocation plus faible, le nombre de demandes a affiché un pic en 2018, et en particulier durant le mois de décembre. En revanche, de plus en plus de travailleurs ont recours au congé parental.

Le crédit-temps au plus bas depuis 10 ans (L'Echo)

Suppression définitive de 3 mesures d’aide

22/01/2019

En Région flamande et en Région de Bruxelles-Capitale, les anciennes réductions groupe-cible fédérales pour les jeunes, les demandeurs d’emploi de longue durée et les travailleurs licenciés dans le cadre d’une restructuration ne sont plus octroyées depuis le début de cette année. Elles sont également appelées à disparaître en Région wallonne et en Communauté germanophone. Ces mesures seront-elles remplacées ? Partena Professional se penche sur la nouvelle situation.

Fin définitive en Flandre et à Bruxelles de trois mesures d’aide qui, initialement, étaient une compétence fédérale
(Partena Professional)

Indemnisation pour cause de chômage temporaire non autorisé

Un employeur a été condamné pour avoir mis deux travailleurs en chômage temporaire alors qu’il avait confié à un sous-traitant fixe les tâches habituellement effectuées par ces derniers. Contraints de rembourser leur allocation à l’ONEM, les deux travailleurs se sont retournés contre leur employeur et ont obtenu une indemnité à hauteur du salaire perdu.

La cour du travail interprète l'interdiction de sous-traitance pendant le chômage (FGTB Echo, page 5)

We use cookies on our website to support technical features that enhance your user experience.

We also use analytics & advertising services. To opt-out click for more information.