Real Time News
for Human Resources Governance

Le modèle d’attestation de voiture de société est en ligne

Depuis le 6 janvier 2019, vous êtes tenu de remettre une attestation de voiture de société à chaque collaborateur qui quitte l’entreprise dès lors qu’il bénéficiait d’une voiture de société ou percevait une allocation de mobilité (cash for car). Cette attestation peut désormais être téléchargée gratuitement via le lien ci-dessous.

Budget mobilité

D’après les informations glanées rue de la Loi, le budget mobilité sera quand même soumis à la chambre et entrerait donc en vigueur le 1er mars. Nous ne manquerons pas de vous tenir informé.

Informations en vue de la demande d’une allocation de mobilité auprès d’un nouvel employeur (attestation de voiture de société) (Partena Professional, pdf, téléchargement direct)

Attestation de voiture de société : désormais gratuitement disponible (Partena Professional)

 

Se rendre à un rendez-vous d’affaires en trottinette ? C’est déjà le cas !

09/01/2019

Les trottinettes, hoverboards et monoroues comptent désormais parmi les moyens de déplacement. Ils ont surtout la cote auprès des Bruxellois : 6 % d’entre eux déclarent avoir utilisé un tel engin au cours de l’année écoulée. Tel est ce que révèle la dernière enquête de l’Institut Vias concernant la circulation. Cette enquête a été réalisée avant que la société de location de trottinettes Lime ne vienne s’implanter à Bruxelles.

Les nouveaux «engins de déplacement» font leur trou à Bruxelles (SudInfo)

Embouteillages et consommation d’alcool

En quelques années, la consommation d’alcool chez les travailleurs belges a considérablement augmenté. Aujourd’hui, 24 % d’entre eux dépassent la norme de 10 verres par semaine. Constatation surprenante : ceux qui trouvent les trajets domicile-lieu de travail stressants courent un risque deux fois plus élevé de consommation excessive d’alcool que ceux qui s’accommodent des embouteillages et des transports publics (35 % vs 17 %).

Un travailleur sur 4 consomme trop d'alcool (Securex)

Le cash for car ne peut être cumulé avec l’indemnité de déplacement

L’ONSS sanctionne, avec effet rétroactif au 1er janvier 2018, les employeurs qui interviennent dans les déplacements domicile-lieu de travail de collaborateurs ayant échangé leur voiture de société contre une somme d’argent (cash for car) ; cette allocation est en effet censée servir au financement desdits déplacements. Dans ce cas, l’intervention de l’employeur est considérée comme de la rémunération et n’est dès lors pas exonérée de cotisations sociales. Cette règle connaît toutefois une exception.

Cumul allocation de mobilité et indemnité de déplacement : l’O.N.S.S. s’aligne avec le fisc (Group S)

Les hybrides plug-in risquent de perdre leur avantage fiscal

Selon Fleet Magazine, suite à l’instauration du nouveau test d’émissions européen WLTP, les hybrides plug-in risquent de perdre leur avantage fiscal. Les constructeurs ont senti venir l’orage et ont d’ores et déjà retiré de nombreux modèles de leur showroom. Tel est le cas des versions ‘branchées’ de la Golf et de la Passat ou encore de la variante plug-in de la Porsche Panamera qui assurait près de 70 % des ventes pour ce modèle. En Belgique, la loi sera renforcée en 2020.

WLTP : une claque pour les hybrides plug-in (Fleet Magazine)

Les PME entendent motiver via des solutions de mobilité

La moitié des PME comptant jusqu’à 100 travailleurs prévoient d’accorder, en 2019, une augmentation salariale ou un avantage renforçant le pouvoir d’achat à (une partie de) leur personnel. Telle est la conclusion d’une enquête menée par SD Worx. Les dirigeants d’entreprise envisagent surtout des solutions de mobilité. Voici le top 5 des composantes salariales auxquelles ils s’intéressent : vélos électriques, bike mobility (vélos d’entreprise), internet@home, prime bénéficiaire et budget mobilité.

Un quart des PME belges prévoient d’introduire des avantages extralégaux ou la rémunération flexible en 2019 (SD Worx)

Partir en vacances avec la voiture de société

05/07/2018

L'employeur peut interdire à son personnel de partir en vacances à l'étranger avec la voiture de société - c'est rarement le cas. Mais le travailleur peut-il utiliser la carte carburant ? Quid en cas d'accident ? Les voyages en dehors de l'UE sont-ils autorisés ? Attentia fait le point et recommande d'insérer des conditions d'utilisation dans votre politique en matière de voitures de société.

Partir en voyage avec la voiture de société: attention à la car policy (Attentia)

60.000 voitures de société à seul usage privé

03/07/2018

Encore une absurdité : 12 % des voitures de société ne sont jamais utilisées pour aller travailler, principalement parce que la distance est trop courte. Voilà ce que révèle le récent baromètre de Partena Professional. Cela concernerait 60 000 voitures. Peu d'employeurs proposent des solutions alternatives de mobilité à leur personnel.

Près de la moitié des Belges qui échangeraient leur voiture de société contre du cash s’achèteraient une voiture privée à la place (Partena Professional)

À lire également : Combien de voitures de société et où ? (Fleet.be)

Les files coûtent des emplois à Bruxelles

12/06/2018

Les investisseurs étrangers évitent Bruxelles, notamment à cause des embouteillages. Une étude d'EY le confirme. De quoi relativiser le discours officiel satisfait sur la création d'emploi en Région bruxelloise. On avait récemment annoncé une création nette d'emploi de 0,1 %. Pour tout nouvel emploi, un autre part en Flandre ou ailleurs.

Les problèmes de mobilité occasionnent des pertes d'emplois à Bruxelles (La Libre)

Record sur le marché de l’emploi bruxellois (HR Alert, 8 mai 2018)

La Belgique a attiré un nombre record d’investissements étrangers en 2017 (EY)

(uniquement en néerlandais) : De bruto jobtoename en –afname in beeld voor de Belgische regio’s en de provincies (Hiva - KU Leuven)

Les travailleurs lassés par les longs trajets

12/06/2018

Meer nog dan de andere leeftijdscategorieën zijn de millenials het lange pendelen en de verkeersellende beu. De onvrede is evenwel algemeen en een pak werknemers zou loonverlies aanvaarden om dichter bij huis te werken. "Dit is een kantelmoment," benadrukt Wim Demey van Partena Professional.

Kwart van de Belgen zou van job veranderen om dichter bij huis te werken, en voor jongeren ligt dat cijfer nog hoger (Partena Professional)

We use cookies on our website to support technical features that enhance your user experience.

We also use analytics & advertising services. To opt-out click for more information.