Real Time News
for Human Resources Governance

Les contrats de travail reviennent au niveau d'avant la crise

Le nombre de nouveaux contrats de travail à durée indéterminée conclus par les entreprises belges est revenu, après l'été, à son niveau d'avant-corona. Seule Bruxelles est à la traîne. Le marché du travail se remet vite de la crise sanitaire et économique. Le nouveau défi ? Bien accueillir les nouveaux collègues dans un contexte de travail hybride.

Marché de l’emploi : pic du nombre de nouveaux contrats à durée indéterminée (Acerta)

Les autres actualités du jour

Remplacement des jours fériés : formalités avant le 15 décembre 2021 (Partena Professional)

Pouvez-vous demander un Covid Safe Ticket lors d’un événement d’entreprise ? (Attentia)

« Au cours des 10 prochaines années, 16 emplois supplémentaires par jour... » (Agoria) : la promesse vaut si les entreprises technologiques, qui représentent aujourd'hui 350 000 emplois et 16 000 postes vacants, pourront maintenir leur position concurrentielle et si les formations permanentes deviennent la norme

Moins de travailleurs belges prennent une interruption de carrière... (Acerta) : corona et le travail à domicile ont conduit à une année de moindre utilisation du crédit-temps et du congé thématique par les travailleurs. On ne sait pas encore si le retour (à temps partiel) au bureau va inverser cette tendance

Les autres actualités du jour

Le plan d'action annuel : échéance le 1 novembre 2021 (Acerta)

Dispense de versement du précompte professionnel : la zone d’aide Vilvorde – Zaventem... (SD Worx) : le Moniteur belge a publié un erratum. La reconnaissance de la zone d’aide autour de Vilvorde et Zaventem court jusqu’au 31 mai 2026

L’emploi dans l’horeca belge retrouve pour la première fois son niveau antérieur à la crise (Acerta) : même les étudiants jobistes et les flexi-jobs sont de retour

Une nouvelle étude dévoile les dynamiques de recrutement des partenaires RH (Heads & Hunters)

Écologisation de la mobilité : incitants fiscaux... (SD Worx) : plus l’investissement est réalisé rapidement, plus l’avantage est important

Electrochoc pour la construction

50.000 maisons et bâtiments à reconstruire : le défi est énorme après les inondations de juillet. D'autant plus que déjà avant, le secteur de la construction comptait un nombre de métiers en pénurie. Le gouvernement wallon propose des mesures inédites pour aider les entreprises à trouver des candidats à l'emploi, notamment une prime pilote de 2 000 euros nets et des chèques permis de conduire pour chaque demandeur d'emploi et apprenant IFAPME qui s'engage dans la construction.

[Inondations] Mesures supplémentaires du Gouvernement wallon (gouvernement wallon, voir chapitre "Mesures de soutien à la formation dans les métiers en pénurie")

Le Baromètre Manpower bat tous ses records

Selon ManpowerGroup, la pénurie de main-d'œuvre atteint des niveaux records. 83% des employeurs de Bruxelles et 75% des employeurs de Flandre et de Wallonie ont des difficultés à pourvoir leurs postes vacants. Dans le même temps, le Baromètre ManpowerGroup des intentions de recrutement s'établit à +30%, de loin le niveau le plus élevé depuis le lancement de cette prévision trimestrielle en 2003. Un employeur sur deux prévoit d'embaucher avant la fin de l'année.

Téléchargez le communiqué de presse et les graphiques (via WeTransfer)

Lire également : Dermagne plaide pour une revalorisation salariale des métiers en pénurie (Le Soir)

Nous plaçons des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité.

Nous en plaçons également à des fins statistiques, pour nos annonceurs et pour vous offrir des fonctionnalités sur les réseaux sociaux; pour les refuser; sélectionnez Plus d'informations.