Real Time News
for Human Resources Governance

Les autres actualités du jour

Coronavirus : un plan de paiement amiable spéciale aussi pour les cotisations sociales du 4e trimestre 2021 (Group S)

La solution « Employee Central Payroll » : le game changer... (Partena Professional)

Dossier Jost: les transactions avec le parquet validées (Le Soir) : les préventions d’organisation criminelle, traite des êtres humains et blanchiment ont été écartées ; les infractions au droit social de 8 sociétés du groupe ont été réglées via une transaction financière conséquente. Roland Jost se défendra à titre personnel devant le tribunal correctionnel

Lire également : Un patron du transport accusé de faits criminels (HR Alert, 9 mai 2017)

L’inspection sociale annonce des contrôles éclair : un employeur averti… (SD Worx) : les secteurs visés sont le gardiennage, le transport, la construction, l'horeca, l'agriculture et l'horticulture, et les grandes villes (y compris les car wash)

Télétravail obligatoire : les détails

Socialsecurity.be résume en langage humain ce que l'employeur doit faire pour respecter scrupuleusement l'obligation de télétravail. L'accent est mis sur la déclaration mensuelle obligatoire. Remarque : une nouvelle déclaration n'est pas nécessaire si rien n'a changé. Lors de la visite des services d'inspection, chaque salarié devra justifier sa présence dans l'entreprise.

Télétravail – Explications concernant la déclaration obligatoire relative au télétravail - mesure corona (socialsecurity.be)

Les autres actualités du jour

Coronavirus : prolongation accords travail frontalier (Partena Professional)

Semaine d’action de contrôles des travailleurs saisonniers : encore beaucoup de travail (SIRS) : la majorité des entreprises visitées n'étaient pas en ordre. Parmi les irrégularités constatées figurent des détachements par des entreprises qui n'existent pas dans leur prétendu pays d'origine, des salaires inférieurs au salaire minimum et le non-respect des conditions de travail minimales.

L'application Uber sera suspendue temporairement à Bruxelles le 30 septembre... (La Libre)

Aide psychologique gratuite pour les indépendants : appelez le 0800 300 25 ! (Partena Professional)

Vlaamse regering stuurt bij... (VRT NWS) : la Flandre démantèle en etapes la réduction group cible pour les employeurs occupant des travailleurs de 58 ans et plus. La réduction reste intacte pour les nouvelles embauches

Le registre des travailleurs étrangers reste obligatoire

Contrairement à certaines informations, les entreprises qui emploient temporairement des travailleurs ou des indépendants résidant à l'étranger sont toujours tenus de tenir un registre. L'employeur doit, entre autres, vérifier le formulaire de localisation des passagers (PLF) des personnes concernées.

Coronavirus : le registre des travailleurs étrangers existe toujours (SD Worx)

Inspections dans les secteurs verts

17 millions de citoyens européens travaillent dans un autre État membre. C'est deux fois plus qu'il y a dix ans. Une nouvelle institution, l'Autorité européenne du travail (European Labour Authority - ELA), veille à leurs droits sociaux. La première action est une inspection coordonnée du travail saisonnier dans l'agriculture en juin. Les services d'inspection belges y participent par le biais du SIRS.

Attention : les contrôles flash dans les secteurs verts sont avancés à juin 2021 (Partena Professional)

#Rights4AllSeasons (SIRS)

European Labour Authority (ELA)

1 entreprise sur 3 en Flandre en infraction

Comme annoncé, les contrôles corona sur le lieu de travail ont été renforcés. Des chiffres ont été publiés pour une seule semaine (la première des vacances de Pâques) en Flandre. Sur plus de 1700 entreprises visitées, 582 se sont révélées être en infraction. Cela a conduit, entre autres, à la fermeture d'une entreprise et à 76 procédures judiciaires. L'obligation de télétravail était bien respectée.

Coronavirus: une entreprise flamande sur trois ne respecte pas les mesures sanitaires (Le Soir)

Télétravail : registre obligatoire en ligne

Samedi soir, une application apparaîtra sur socialsecurity.be. Dans celle-ci, chaque entreprise doit indiquer, par lieu d'activité et sur une base mensuelle, combien de travailleurs il faudra sur place pour effectuer les tâches impossibles à réaliser en télétravail. Selon le ministre de l'Emploi Dermagne, cela facilitera les contrôles. Il a utilisé Twitter pour annoncer cette mesure.

Pierre-Yves Dermagne sur Twitter

Lire également :

Coup dur pour de nombreux commerçants, la violation de l'obligation de télétravail plus sévèrement sanctionnée (aperçu des nouvelles mesures, HR Alert, 24 mars 2021)

Plus de contrôle sur le télétravail et deux tests par semaine pour les employés qui ne font pas de télétravail (Attentia)

Première source de contaminations : les collègues

En un mois, le nombre de personnes travaillant à domicile est passé de 40 à 35%. Mais sur l'ensemble des foyers de corona actifs, 40 % peuvent être attribués au bureau ou à l'environnement de travail, càd plus que la famille ou l'école. C'est pourquoi, depuis hier, les contrôles sur le télétravail obligatoire ont été à nouveau renforcés. Au cours des deux premiers mois de l'année, 28 % des employeurs contrôlés ont été reconnus coupables d'une infraction.

Les experts jugent les dernières tendances "inquiétantes": "Il y a trois endroits où l'on constate la plupart des contaminations" (La Libre)

Résultats des contrôles éclair télétravail (SIRS)

Nous plaçons des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité.

Nous en plaçons également à des fins statistiques, pour nos annonceurs et pour vous offrir des fonctionnalités sur les réseaux sociaux; pour les refuser; sélectionnez Plus d'informations.