Real Time News
for Human Resources Governance

Les vraies bonnes raisons pour flexibiliser votre rémunération

Les possibilités de rémunération flexible restent sous-utilisées, surtout dans les petites entreprises, conclut Partena Professional à l'issue d'une enquête. La mise en œuvre des formules disponibles n'est pourtant pas très compliquée. Yves Stox, conseiller juridique : "S'il ne s'agit que d'optimalisation fiscale, pas la peine de se lancer. Mais ces instruments servent aussi à offrir un bonus à la performance ou à attirer de nouveaux candidats."

Les entreprises exploitent peu les rémunérations alternatives (L'Echo)

Résultats inquiétants d'une étude sur les formations

"Malgré la pénurie sur le marché du travail, malgré la transition en cours sur ce même marché, malgré l’automatisation et la numérisation, et malgré le consensus sur la nécessité d’apprendre tout au long d’une vie," beaucoup d'employeurs en Belgique n'accordent pas aux formations l'importance qu'elles méritent. Telle est la conclusion que les enquêteurs tirent d'une étude auprès d'un échantillon représentatif de ceo pour le compte d'Acerta. Les résultats sont franchement alarmants. Vérifiez vous-même.

La moitié des employeurs proposent plus de formations par crainte d’un départ (Acerta, graphiques)

6 conseils pour diminuer les départs volontaires

Octobre est le mois record pour les démissions volontaires, mais septembre et surtout juillet suivent de près. Tout indique, selon Securex, que nombre de travailleurs insatisfaits utilisent les mois d’été pour mettre les choses au clair ou pour se préparer à un début d'activité indépendante. Comment éviter les départs volontaires indésirés ? Securex vous donne 6 conseils, le premier étant : remplacez la traditionnelle évaluation de performance annuelle par des entretiens réguliers tout au long de l'année.

Septembre et octobre, mois phares pour les démissions (Securex, communiqué de presse, graphique)

Guerre des talents : une entreprise familiale lance sa propre école technique

Une entreprise familiale spécialisée dans l’entretien et la réparation d’installations techniques crée sa propre école et y investit 1 million d’euros. La raison en est simple : les candidats qualifiés se font rares, car l’enseignement technique n’a pas les moyens d’acquérir les équipements modernes qui sont utilisés à l’heure actuelle. L’entreprise Geysen, située à Westerlo, compte elle-même 75 postes vacants.

Face à la pénurie de main-d’œuvre, une entreprise flamande ouvre son propre centre de formation (Le Soir)

Nouveau cran dans la guerre des talents : primes de démarrage pour des jobs « ordinaires »

L’octroi de primes de signatures est une pratique assez courante pour les CEO et les vedettes sportives. Le groupe Plopsa va lui aussi attribuer des milliers d’euros aux nouveaux employés affectés à des postes ordinaires. Le jobsite de l’entreprise de parcs d’attractions affiche 10 postes vacants assortis d’un « signing fee » de 2.500 à 10.000 euros. Les collaborateurs visés sont, par exemple, un recruiter, un management assistant ou encore un construction calculator.

Plopsa Jobs

Il manque des spécialistes RH

La demande en collaborateurs RH dépasse l’offre. C’est ce que révèle une enquête menée par Robert Half auprès de 700 managers. La plupart d’entre eux s’attendent à ce que la pénurie sur le marché du travail continue d’augmenter. RH & Payroll trône parmi les profils administratifs dont on a le plus besoin.

Un employeur belge sur 3 prévoit de créer de nouveaux emplois (Robert Half)

Les travailleurs veulent que leur employeur fasse un geste pour la planète

Les travailleurs, et principalement les jeunes recrues, insistent de plus en plus pour que leur employeur contribue à la sauvegarde de la planète (93 %) et investisse dans des projets sociaux (86 %). L’accomplissement d’un travail sensé l’emporte désormais sur la rémunération et la carrière. Les travailleurs sont de plus en plus nombreux à percevoir la formation continue plutôt comme un moyen d’épanouissement personnel que comme un instrument de carrière. Tel est ce que révèle le nouveau Baromètre du Travail établi par La Maison des Tendances. Même si elle a été réalisée en Flandres, cette étude peut constituer un signal pour les employeurs actifs dans les autres parties du pays.

Zingeving en zelfontplooiing almaar belangrijker op het werk (communiqué de presse concernant le Baromètre du Travail, La Maison des Tendances, en néerlandais)

La Maison des Tendances

Trouvez LE défi pour garder vos talents

Les talents motivés seront moins vite tentés d’aller voir ailleurs. Dès lors qu’une entreprise compte quelque 200 collaborateurs, le département RH a beaucoup de mal à suivre chaque membre du personnel. Qu’à cela ne tienne, il existe bien entendu une application pour cela. La scale-up gantoise Intuo propose un logiciel qui vérifie dans quelle mesure des fonctions vacantes peuvent convenir à des collaborateurs individuels. SD Worx compte désormais parmi les clients de cette entreprise en pleine croissance. Le fournisseur de services RH va proposer les outils Intuo à ses clients.

SD Worx conclut un partenariat avec intuo (SD Worx)

Trop peu de spécialistes IT ? Cherchez ailleurs !

En cas de pénurie importante, il faut oser sortir des sentiers battus. En collaboration avec le VDAB, le Forem et Actiris, SAP entend former quelque 1000 profils non-IT, dont des étudiants et des demandeurs d’emploi, pour en faire des consultants IT. La formation s’étale sur 50 jours ouvrables et garantit aux participants un travail bien rémunéré.

SAP entend combler l'écart numérique avec les sans-emploi et les... étudiants en histoire de l'art (Datanews)

Quand les meilleurs candidats osent insister, les employeurs cèdent

Les candidats possédant les qualifications et aptitudes requises osent demander des salaires de plus en plus élevés lors d’un entretien d’embauche. Conséquence : pas moins de 7 managers sur 10 chargés du recrutement ont récemment dû augmenter le budget prévu pour l’engagement de certains candidats. « Proposer d’emblée un bon salaire est préférable à commencer par une proposition de salaire plus basse afin de garder une marge pendant les négociations. »

Engager les meilleurs candidats coûte de plus en plus cher (HRSquare)

 

We use cookies on our website to support technical features that enhance your user experience.

We also use analytics & advertising services. To opt-out click for more information.