Real Time News
for Human Resources Governance

"Agissons ensemble pour vaincre la crise des talents"

La crise des talents est sans précédent. Trois employeurs sur quatre ne parviennent pas à pourvoir leurs postes vacants. "Il y a urgence. Tous les acteurs doivent collaborer à un plan d'action pour améliorer la gestion des talents afin de réduire le fossé entre l'offre et la demande de compétences." C'est le cri d'alarme de Sébastien Delfosse, CEO de ManpowerGroup Belux.

76% des employeurs belges éprouvent des difficultés à pourvoir leurs postes vacants... (ManpowerGroup)

Les autres actualités du jour

Organisation innovative du travail (CNT) : jusqu'au 31 mai 2022 vous pouvez introduire une demande de subside (15.000 euros). Le CNT publie les modalités et le formulaire

Un travailleur de la vingtaine sur deux envisage un changement de carrière (Acerta) : la quête de sens est présente dans tous les groupes d'âge. Le "rematching" peut contribuer à éviter que des collaborateurs quittent votre entreprise pour cette raison

Le véhicule d’un de mes travailleurs est accidenté alors qu’il est correctement stationné. Puis-je retenir le montant de la franchise sur sa rémunération ? (Younity, cabinet d'avocats)

Enquête : Une entreprise sur trois ne parviendra pas à convertir sa flotte en véhicules électriques d’ici 2026 (Fleet.be)

Les priorités de vos collègues en 2022

Les 5 principales préoccupations des responsables RH belges pour 2022 sont, par ordre décroissant : attirer et recruter de nouveaux talents, le bien-être et la résilience du personnel, le développement des talents et la mobilité interne, le télétravail et le travail hybride, et garder ou maîtriser les coûts du personnel. C'est ce qui ressort de l'enquête internationale annuelle "The Future of Work and People" de SD Worx.

Les deux plus grands défis RH pour 2022 sont "la résilience et le bien-être" chez les travailleurs et "l'attraction des talents" (SD Worx)

Lire également : Top European HR challenge: putting the human back in HR (SD Worx)

Carrières : beaucoup d'inertie

Améliorer la rétention par une politique de développement des carrières active ? Dans la pratique, la plupart des employeurs ne prennent pas d'initiatives. Inertie également chez les travailleurs. Une grande majorité d'entre eux se sentent capables de prendre leur carrière en main, mais 4 sur 10 ne font aucun effort pour maintenir leurs compétences.

La mixité des âges pour une plus grande productivité sur le lieu de travail et... (SD Worx)

Plans de carrière pour intérimaires

S'engager dans une relation à long terme avec des intérimaires et les accompagner dans leur développement professionnel ? Une idée passablement révolutionnaire, que Manpower met désormais en pratique. Quatre-vingts consultants ont déjà été reconvertis en "agents de talent". Ils décèlent le potentiel des travailleurs temporaires et les orientent vers les formations les plus prometteuses. En n'oubliant pas les compétences non techniques.

Avec son nouveau programme MyPath, Manpower mise sur le développement des talents (ManpowerGroup)

Trois tendances essentielles dans la gestion des talents

Êtes-vous responsable de la gestion des talents dans votre organisation ? Alors voici trois tendances qui ne devraient pas vous échapper : les organisations auront besoin d'un Chief Wellbeing Officer (parce que la lutte contre l'épuisement professionnel est cruciale mais qu'aucune fonction existante n'en fait sa tâche principale), les entreprises devront être en mesure de développer en interne environ la moitié des nouvelles compétences requises, et les RH devront apprendre à gérer les technologies RH qui permettent davantage d'inclusion et de diversité.

The Future of Talent Management is Diversity Tech, Continuous Learning, and Prioritizing Mental Health (Capterra)

Techwolf cartographie toutes les compétences

Savez-vous, par exemple, s'il y a chez vous quelqu'un qui parle russe, ou quelqu'un qui s'y connaît en formalités de douane ? Si la réponse est non, vous risquez un jour de chercher à l'extérieur ce qui existe déjà en interne. Ce ne serait pas la meilleure stratégie dans une guerre des talents. Souvent, une organisation dispose de nombreuses données sur les capacités de ses employés, mais ces informations sont dispersées. La start-up belge Techwolf utilise l'intelligence artificielle pour rassembler ces données éparses, afin de vous donner un aperçu complet des compétences de vos travailleurs.

Techwolf

Gestion des talents post-corona : comment s'y prendre

D'abord la révolution technologique, puis corona. Si votre organisation a été secouée, le moment est venu de mettre à jour votre stratégie en matière de talents. Première étape : dresser la carte des compétences fonctionnelles et humaines disponibles. Vous pourrez en déduire une stratégie de recrutement. Deuxième étape : investir dans une réserve de travailleurs externes flexibles pour pouvoir faire face aux pénuries. Troisième étape : en plus d'une rémunération conforme au marché, fournir des incitants non financières et investir dans la croissance et le développement.

La gestion des talents à l'ère post-corona commence par trois questions (SD Wox)

Nous plaçons des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité.

Nous en plaçons également à des fins statistiques, pour nos annonceurs et pour vous offrir des fonctionnalités sur les réseaux sociaux; pour les refuser; sélectionnez Plus d'informations.