Real Time News
for Human Resources Governance

Bruxelles dispose d'un Mobility Store

Pendant les mois à venir, le Brussels Mobility Store acceuillera les employeurs et les particuliers, y compris les navetteurs, pour répondre à leurs questions autour des nouvelles formes de mobilité. Le centre info temporaire de 1 000 mètres carrés est situé près de la place de Brouckère. Une piste spéciale permet de tester en toute sécurité des vélos et des trottinettes électriques. L'un des initiateurs est la fédération patronale bruxelloise Beci.

Bruxelles-Ville : Un "Brussels Mobility Store" sur le piétonnier (DH.be)

Avec Skipr for Business le budget mobilité devient gérable pour l'employeur

La start-up mobilité Skipr lance Skipr for Business, devenant ainsi le premier spécialiste à opérer à la fois sur le marché privé et le marché professionnel. L'appli permet de réaliser tout le potentiel du budget mobilité, tout en respectant les limites du budget fixé par l'employeur. Dans une seule application, l'employé organise ses déplacements privés et professionnels, en transport privé, public et partagé. L'employeur reçoit une facture par mois groupant les frais professionnels et n'a plus à se soucier de rien, même pas de la récupération de la TVA. Skipr for Business travaille actuellement avec la SNCB, De Lijn, STIB, Tec, Poppy, Uber, Circ, Jump, Villo, Vélo et Mobit.

Skipr for Business

Lire également : Skipr, fer de lance de D'Ieteren pour le budget mobilité (L'Echo)

Doublement en 5 ans des travailleurs se rendant au boulot à vélo

Aujourd'hui, 13 % des travailleurs se rendent régulièrement au boulot à vélo.Il y a 5 ans, ils étaient 6 %. Toutes les catégories d'âge sont concernées. La montée en puissance des vélos électriques et des speed pedelecs joue bien sûr un rôle, tout comme l'application plus large de l'indemnité vélo. Un cycliste sur dix travaille maintenant à 30 kilomètres de chez lui. Les chiffres sont les plus élevés en Flandre, mais une étude d'Acerta montre que la popularité du vélo augmente dans tout le pays.

Deux fois plus de Belges qu’il y a 5 ans se rendent au travail à vélo (Acerta)

Lire également : Les PME veulent de meilleurs transports publics et des infrastructures cyclables plus sûres (SD Worx)

« D’ici 3 ans, la voiture électrique sera moins chère qu’un modèle essence ou diesel »

En 2022 déjà, les voitures électriques de catégorie moyenne supérieure seront moins chères que d’autres motorisations dans l’Union européenne. Comme le prévoit Bloomberg, la société d’information boursière qui fait autorité. C’est principalement la rapide diminution du prix des batteries qui joue un rôle ici. Les batteries représenteront sous peu 20 % du prix de la voiture, alors que ce chiffre était encore de 50 % il y a 3 ou 4 ans. Comme on construit de plus en plus de voitures électriques, les coûts de fabrication de toute la chaîne de traction, du moteur à l’électronique, diminuent. D’autres véhicules électriques profitent également de la baisse du coût des batteries.

Electric Car Price Tag Shrinks Along With Battery Cost (Bloomberg)

Mobilité en Belgique 5 tendances

Vous souhaitez définir un plan de mobilité pour votre entreprise et vos collaborateurs ? Savoir dans quelle direction les affaires vont évoluer pourrait vous être d’une aide précieuse. Le cabinet de conseil Deloitte prévoit les tendances suivantes pour la Belgique : moins d’intérêt à être propriétaire de sa voiture (en raison des nombreuses alternatives), la place de choix occupée par les voitures partagées, et notre évolution vers le multimodal, le numérique et l’électrique.

Deloitte : taxer la voiture de société selon sa consommation (Fleet.be)

We use cookies on our website to support technical features that enhance your user experience.

We also use analytics & advertising services. To opt-out click for more information.