Real Time News
for Human Resources Governance

Pourquoi les plus de 50 ans sont moins souvent invités

Nous sommes supposés travailler plus longtemps, mais, oh paradoxe, un plus de 50 ans est invité moins souvent pour un entretien d'embauche. D'où vient cette discrimination ? L'université de Gand a trouvé la réponse dans les têtes des responsables de sélection. Ils perçoivent les candidats plus âgés comme étant moins aptes à suivre avec succès des formations, comme étant moins forts physiquement et insuffisamment au fait de la technologie. De plus, les recruteurs pensent que les plus de 50 ans sont moins flexibles, et que les collègues plus jeunes ne sont pas aussi désireux de travailler avec eux.

50-plussers door de ogen van recruiters: minder flexibel en minder mee met technologie (UGent, en néerlandais)

Mégatendance n°1 pour les RH : l'accent sur l'individu

07/01/2020

S'il y a une évolution que les gestionnaires des ressources humaines ne doivent surtout pas perdre de vue, c'est le passage de l'approche collective à l'approche individuelle. C'est ce que 5 ans d'observations ont appris à Tom Haak du HR Trend Institute. Quelques autres tendances lourdes : la technologie en tant que levier de transformations, la course à la vitesse, et la gestion du personnel basée sur des données scientifiques.

Five years trend sensing (HR Trend Institute)

Le malaise des chefs : 1 sur 2 n'aime pas diriger

Presque 1 manager sur 2 en Belgique n'aime pas diriger. Plus d'un sur dix fait des cauchemars au sujet de sa position. Cela ne devrait pas surprendre : 4 managers sur 10 n'ont jamais suivi de formation appropriée, et parmi ceux qui l'ont fait, la moitié disent que cette formation ne valait pas grand chose. 7 chefs sur 10 ont embauché du personnel sans jamais avoir suivi une formation. Les résultats de la nouvelle enquête de StepStone .

Presque la moitié des managers belges n’aiment pas être chef (StepStone)

Lire également :

Les managers dans le desarroi (HR Alert, 27 septembre 2019)

Les cadres moyens épuisés par les réorganisations (HR Alert, 5 février 2019)

La science confirme l'effet du bonheur sur la productivité

Les travailleurs de centres d'appels qui se disent "très heureux" dans une semaine donnée, vendent 13% de plus que dans une semaine où ils se sentent "très malheureux". C'est ce que révèle une étude britannique. Ce qui est particulier, c'est que cette fois, le lien de causalité entre le degré de bonheur et la productivité du travail a pu être démontré statistiquement.

Does Employee Happiness Have an Impact on Productivity? (résumé)

Bellet, Clement and De Neve, Jan-Emmanuel and Ward, George, Does Employee Happiness Have an Impact on Productivity? (October 14, 2019). Saïd Business School WP 2019-13 (étude complète, pdf, 47 pages, téléchargement direct)

Pourquoi les femmes au sommet obtiennent de meilleurs résultats

Une étude à long terme montre qu'en moyenne, les femmes PDG obtiennent des résultats nettement supérieurs en termes financiers. Selon les chercheurs, l'explication semble se trouver dans le processus de sélection. Les conseils de direction qui doivent nommer un PDG veulent être plus sûrs de leur choix lorsqu'une femme pose sa candidature (sic) et adoptent dès lors une position plus critique. Par conséquent, les femmes qui obtiennent le poste sont en moyenne plus performantes que les hommes qui deviennent PDG. Si les mêmes critères étaient appliqués, il n'y aurait en moyenne pas de différence entre les résultats obtenus par une femme ou un homme PDG.

#ChangePays: There Were More Male CEOs Named John than Female CEOs (S&P Global Market Intelligence)

#ChangePays (rapport complet, pdf, 26 pages, téléchargement direct)

Les managers dans le desarroi

Les managers se sentent surmenés, stressés et peu soutenus dans leur tâche, selon une enquête menée dans 5 pays par Boston Consulting Group et Ipsos. La crise est la plus grave en France. Fait remarquable : parmi les non-cadres interrogés, à peine 1 sur 10 a envie de devenir un jour manager.

The Death and Life of Management (Boston Consulting Group)

Les managers français sont à bout de souffle (Ipsos)

Travailleurs et employeurs évitent plus que jamais le changement

Les travailleurs belges n’ont jamais été aussi peu intéressés par un nouvel emploi ; environ la moitié d’entre eux ne se sont même jamais vu attribuer une nouvelle fonction au sein de leur entreprise. Les employeurs, quant à eux, recrutent et sélectionnent, plus que par le passé, sur la base de l’expérience et des compétences alors que pratiquement tout le monde s’accorde à dire qu’il faut aujourd’hui donner la priorité au potentiel.

1 Belge occupé sur 4 n’est pas intéressé par un nouvel emploi (Acerta, communiqué de presse détaillé avec graphiques)

Très peu de starters se lancent pour des raisons financières

Les trois principales raisons de se lancer comme indépendant ?  Être son propre patron, faire ce que l’on veut et tirer davantage de satisfaction de son travail. Une minorité de personnes se lancent comme indépendants pour des raisons financières. Tel est ce que révèlent les résultats d’un sondage réalisé par Liantis. En d’autres termes, les employeurs pourraient facilement retenir quelques bons éléments en leur octroyant davantage de liberté. Constat étonnant : bien que les indépendants travaillent généralement de longues heures pour gagner peu, la décision de se lancer dans l’entrepreneuriat est généralement bien accueillie par l’entourage.

Seule une personne sur dix démarre une carrière d’indépendant pour gagner davantage (Liantis)

Le rôle crucial des RH dans la numérisation est loin de faire l’unanimité

03/07/2019

Une enquête britannique révèle que seul 1 CEO sur 20 à la tête de grandes organisations estime que le département RH dispose de l’expertise nécessaire pour diriger ou accompagner le passage au numérique. C’est très peu. La plupart d’entre eux constatent par ailleurs dans leur organisation une résistance importante au changement. Or, c’est là un domaine d’expertise du département RH. Il doit donc mettre davantage en évidence sa compétence en la matière.

HR's role in spearheading digital transformation being overlooked (EngageEmployee.com)

Pourquoi la demande d’outils d’enregistrement en ligne du temps de travail va-t-elle augmenter ?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le travail à domicile, le télétravail et d’autres modes de fonctionnement découlant de la « nouvelle façon de travailler » auront un impact sur le recours à l’enregistrement du temps de travail. Les travailleurs sont bien sûr intéressés par les outils d’enregistrement en ligne. Ces systèmes les aideront à séparer travail et vie privée. Concernant une enquête réalisée en collaboration avec SD Worx, Protime déclare qu’au cœur de la guerre des talents, l’enregistrement du temps de travail peut constituer un atout.

La moitié des organisations belges utilisent l'enregistrement du temps de travail et des présences (SD Worx)

We use cookies on our website to support technical features that enhance your user experience.

We also use analytics & advertising services. To opt-out click for more information.