Real Time News
for Human Resources Governance

Les managers dans le desarroi

Les managers se sentent surmenés, stressés et peu soutenus dans leur tâche, selon une enquête menée dans 5 pays par Boston Consulting Group et Ipsos. La crise est la plus grave en France. Fait remarquable : parmi les non-cadres interrogés, à peine 1 sur 10 a envie de devenir un jour manager.

The Death and Life of Management (Boston Consulting Group)

Les managers français sont à bout de souffle (Ipsos)

Travailleurs et employeurs évitent plus que jamais le changement

Les travailleurs belges n’ont jamais été aussi peu intéressés par un nouvel emploi ; environ la moitié d’entre eux ne se sont même jamais vu attribuer une nouvelle fonction au sein de leur entreprise. Les employeurs, quant à eux, recrutent et sélectionnent, plus que par le passé, sur la base de l’expérience et des compétences alors que pratiquement tout le monde s’accorde à dire qu’il faut aujourd’hui donner la priorité au potentiel.

1 Belge occupé sur 4 n’est pas intéressé par un nouvel emploi (Acerta, communiqué de presse détaillé avec graphiques)

Très peu de starters se lancent pour des raisons financières

Les trois principales raisons de se lancer comme indépendant ?  Être son propre patron, faire ce que l’on veut et tirer davantage de satisfaction de son travail. Une minorité de personnes se lancent comme indépendants pour des raisons financières. Tel est ce que révèlent les résultats d’un sondage réalisé par Liantis. En d’autres termes, les employeurs pourraient facilement retenir quelques bons éléments en leur octroyant davantage de liberté. Constat étonnant : bien que les indépendants travaillent généralement de longues heures pour gagner peu, la décision de se lancer dans l’entrepreneuriat est généralement bien accueillie par l’entourage.

Seule une personne sur dix démarre une carrière d’indépendant pour gagner davantage (Liantis)

Le rôle crucial des RH dans la numérisation est loin de faire l’unanimité

03/07/2019

Une enquête britannique révèle que seul 1 CEO sur 20 à la tête de grandes organisations estime que le département RH dispose de l’expertise nécessaire pour diriger ou accompagner le passage au numérique. C’est très peu. La plupart d’entre eux constatent par ailleurs dans leur organisation une résistance importante au changement. Or, c’est là un domaine d’expertise du département RH. Il doit donc mettre davantage en évidence sa compétence en la matière.

HR's role in spearheading digital transformation being overlooked (EngageEmployee.com)

Pourquoi la demande d’outils d’enregistrement en ligne du temps de travail va-t-elle augmenter ?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le travail à domicile, le télétravail et d’autres modes de fonctionnement découlant de la « nouvelle façon de travailler » auront un impact sur le recours à l’enregistrement du temps de travail. Les travailleurs sont bien sûr intéressés par les outils d’enregistrement en ligne. Ces systèmes les aideront à séparer travail et vie privée. Concernant une enquête réalisée en collaboration avec SD Worx, Protime déclare qu’au cœur de la guerre des talents, l’enregistrement du temps de travail peut constituer un atout.

La moitié des organisations belges utilisent l'enregistrement du temps de travail et des présences (SD Worx)

« Défis majeurs pour les directeurs RH »

Les chief marketing officers ont anticipé l’émergence de nouvelles technologies en faisant, notamment, appel à des scientifiques spécialisés en données. C’est à présent aux chief human resources officers d’entreprendre une transformation tout aussi radicale. Telle est la conclusion de Peter Hinssen, top consultant et entrepreneur sériel. « Les RH doivent mettre l’accent sur l’analyse des données, apprendre à déterminer la valeur et à maîtriser l’Internet. »

How the jobs of CHROs are going to change, vidéo de 3 minutes sur Facebook, par Peter Hinssen (nexxworks)

#MeToo enferme Cupidon dans un carcan

14/02/2019

Depuis la campagne #MeToo, le nombre d’entreprises ayant édicté un code de comportement sur les relations amoureuses entre collaborateurs a doublé. Dans 4 entreprises sur 10, lorsque les collègues amoureux travaillent dans le même département, l’un d’eux est déplacé dans une autre équipe. Comme toujours, la communication interne laisse parfois à désirer : près de la moitié des travailleurs ignore si leur employeur a mis en place une politique en matière de relations amoureuses sur le lieu de travail.

Flirt entre collègues ? Près de la moitié* des travailleurs n'y trouvent rien à redire
(Tempo-Team)

Grande autonomie, peu de voix au chapitre

Pas moins de 56 % des Belges regrettent d’avoir si peu voix au chapitre et d’impact dans leur entreprise en Belgique. Nous sommes le plus mauvais élève des sept pays visés par une étude de SD Worx. Cette faible participation réduit notre engagement au travail. Un autre indicateur est heureusement plus positif : 90 % se disent satisfaits de l’autonomie dont ils jouissent.

Les Belges ont moins voix au chapitre au travail que leurs collègues européens (SD Worx)

Rire est bon pour la santé... et les bénéfices

Qui n’aime pas plaisanter entre collègues ? 75 % des travailleurs estiment que l'humour contribue au plaisir ressenti au travail et a un effet stimulant. Un sens de l'humour bien équilibré semble largement contribuer à une ambiance positive au travail, conclut une enquête de Tempo-Team. Attention toutefois à ne pas tomber dans les blagues sexistes sur les femmes.

L'humour rend 2 travailleurs sur 3* plus zélés au travail (Tempo-Team)

Deloitte voit émerger une « entreprise sociale »

Une entreprise accorderait dorénavant davantage d’importance à la gestion humaine, constate Deloitte, ce qui constitue « un changement fondamental ». Le bureau de consultance met à disposition le volet belge de l’enquête. Celle-ci aborde, entre autres, le bien-être, les robots, l’allongement de la carrière et les systèmes de rémunération. Notez la moindre importance accordée aux collaborations pures et simples.

Human Capital Trends 2018 - Belgian Report (Deloitte, pdf, 118 p., téléchargement direct)

The rise of the social enterprise. 2018 Deloitte Human Capital Trends (rapport mondial, pdf, 104 p., téléchargement direct)

We use cookies on our website to support technical features that enhance your user experience.

We also use analytics & advertising services. To opt-out click for more information.