Real Time News
for Human Resources Governance

Licenciement après plainte pour harcèlement : patron condamné en appel

Lorsque des travailleurs portent plainte pour harcèlement contre leur employeur, ils bénéficient de la protection prévue par la loi, avant même que l’employeur n’en soit formellement informé. Par la suite, une indemnité équivalant à 6 mois de salaire reste due à un plaignant licencié si l’employeur n’a pas pu prouver de manière convaincante qu’il ne s’agissait pas d’un règlement de compte.

Protégée dès le premier jour (L'Echo, analyse d’un arrêt de la Cour du Travail de Bruxelles du 3 octobre 2018)

L’épidémie de burn-out en stagnation ?

Le nombre de malades de longue durée pour inaptitude au travail est quasiment le même que l’année précédente, et ce pour la première fois en dix ans. Comme l’a constaté Securex. Mais une nouvelle inquiétude se profile déjà pour les RH : la progression significative de l’absentéisme de courte durée pour maladie, avec une augmentation de 5% en une seule année.

Un point de basculement pour l’absentéisme bientôt atteint en Belgique ? L’absentéisme de moyenne et longue durée semble stagner, mais il y a plus d’absences de courte durée (Securex)

Lire également : Maladie de longue durée : la plus grande croissance est perçue chez les jeunes, les femmes, et dans les grandes entreprises (Partena Professional)

Les blessés graves sont de plus en plus souvent de nouvelles recrues

Les victimes d’accidents de travail graves sont de plus en plus souvent des travailleurs ayant moins d’un an d’ancienneté dans l’entreprise. C’est le cas pour 40 % des accidents. L’âge ne joue aucun rôle. Selon Liantis, la pénurie de main-d’œuvre y serait pour quelque chose. Les candidats disposant d’une formation adéquate se font rares. L’employeur doit donc prendre des mesures.

4 accidents de travail graves sur 10 concernent des travailleurs ayant moins de 1 an d'ancienneté (Liantis)

Lire également : La tendinite reste la maladie professionnelle la plus fréquente
(Attentia)

La législation de réinsertion n’enraye pas la progression de l’absentéisme de moyenne durée

L’absentéisme pour maladie de moyenne durée ne cesse de toute évidence d’augmenter. Acerta en conclut que la loi de réinsertion ne porte pas ses fruits et met surtout en cause le fait qu’un trajet de réinsertion formel ne peut être lancé qu’après 4 mois. « Ce manquement dans la législation ne peut être une excuse pour l’employeur. Il doit intervenir dès le 1er jour de maladie. Même en cas de burn-out, l’employeur doit rétablir le contact dès que le travailleur se sent prêt. »

La législation de réinsertion manque sa cible : l’absentéisme pour maladie de moyenne durée a augmenté de 9,5 % depuis 2016
(Acerta)

Ne pas affecter les femmes enceintes à des équipes de nuit

Évitez d’affecter les femmes enceintes à des équipes de nuit. Le risque de fausse couche augmente de manière significative à partir de la 8e semaine de grossesse chez les femmes prestant deux nuits par semaine. Tel est ce que révèle une enquête danoise qui vient confirmer des études scientifiques antérieures.

Night work and miscarriage: a Danish nationwide register-based cohort study (article publié dans Occupational & Environmental Medicine, pdf, 7 pages, téléchargement direct)

« Préservez les jeunes collaborateurs »

Il n’est pas recommandé d’impliquer des collaborateurs trop jeunes ou trop tôt dans plusieurs projets en même temps. Ils ne sont, en effet, pas encore prêts pour cela. Il en résulte une confusion sur les attentes de l’entreprise, une augmentation du stress et une baisse de leurs performances. Avec, à la clé, une hausse fréquente de l’absentéisme.

Le travail dans plusieurs équipes en parallèle, source de stress et d’absentéisme chez les jeunes (Attentia)

Esprit d’équipe, heures de travail correctes et contenu du job font le bonheur de vos collaborateurs

Un cinquième des travailleurs ne se sentent pas heureux dans leur travail. Et parmi eux, une part importante de personnes se disent insatisfaites de leur salaire. Quand on se sent bien dans sa peau, le salaire recule à la quatrième place du classement des facteurs importants, après les collègues et l’ambiance au travail, un bon équilibre entre travail et vie privée, et le contenu du job. On note toutefois des différences entre hommes et femmes.

4 Belges sur 5 se disent heureux au travail : les collègues et l’ambiance l’emportent sur le salaire (Attentia)

Nouvel outil (gratuit) pour mesurer le burn-out

[UPDATE : adresse du site internet rectifiée] Des chercheurs de la KU Leuven ont mis au point une définition moderne du burn-out et développé un outil de mesure que vous pouvez télécharger gratuitement. Les réponses à 33 questions permettent de situer le répondant dans la zone de sécurité, à risque ou d’alarme. Cet outil révèle qu’en Flandre, 9,5 % des travailleurs se situent dans la zone à risque et 7,6 % présentent tous les signes de burn-out. Au total, 460.000 travailleurs sont affectés. Les employés administratifs, les ouvriers et la catégorie des 18-34 ans sont particulièrement vulnérables.

Eén op de zes werkende Vlamingen kampt met burn-outklachten of loopt er risico op (communiqué de presse KU Leuven, en néerlandais)

Burnout Assessment Tool : le questionnaire (téléchargement direct et gratuit, en néerlandais)

Burnout Assessment Tool (site internet). Via ce site, il est possible de demander que l’outil soit également mis à disposition en français.

Plan cafétéria : les jours de congés ont la cote

Le nombre de travailleurs à disposer d’un plan cafétéria monte en flèche. L’avantage de loin le plus populaire est la conversion du salaire en jours de congé. Ce choix n’est pas fiscalement intéressant contrairement à la prise en charge de l’épargne-pension par l’employeur et à la conversion de la prime de fin d’année lourdement taxée en d’autres avantages.

Les travailleurs préfèrent convertir leur salaire en congés supplémentaires
(L'Echo)

We use cookies on our website to support technical features that enhance your user experience.

We also use analytics & advertising services. To opt-out click for more information.