Real Time News
for Human Resources Governance

Retard dans la prise de vacances

Presque tous les employés du secteur privé ont pris moins de vacances depuis le Nouvel An qu’au cours d’une année normale. Principales explications : le confinement qui a empêché de partir pendant les vacances de printemps et de Pâques, et l’attente du certificat Covid européen. « Il ne faut pas encore s’inquiéter, mais il est important de suivre l'évolution de près. »

Les Belges sont en retard sur la prise de leurs jours de congé (SD Worx)

Les autres actualités du jour

Prolongation du congé de deuil – petit chômage pour cause de décès (SPF Emploi) : la loi entre en vigueur le 25 juillet 2021 et sera applicable aux décès survenus à partir de cette date. Explications par le SPF Emploi

Le secteur horeca épargné de quatre à cinq mois de droits d'auteur (La Libre)

Un programme venu d'Australie forme des "secouristes en santé mentale" (FocusRH) : comment se comporter avec une personne dépressive ou angoissée, et l'amener en douceur vers les soins appropriés ?

La crise oblige les RH à se réorienter

La crise du coronavirus a fait exploser la charge de travail chez nos collègues français. Dans le même temps, de nouvelles priorités se sont imposées. Les RH de l'Hexagone privilégient désormais l’amélioration de la qualité de vie, les modalités et le développement du télétravail, l'accélération de la numérisation et l’amélioration de la coopération entre les équipes.

"Impacts de la crise sanitaire sur les DRH et la fonction RH" (Cegos, pdf, 7 pages)

Une meilleure gestion éviterait beaucoup d’absentéisme

L’incapacité de travail qui trouve son origine dans la situation de travail résulte très souvent de facteurs sur lesquels la direction et les RH peuvent avoir une influence : charge de travail (trop peu de personnel, longues journées de travail...), mauvaise relation avec les cadres (peu de conseils, peu d’appréciation, pas d’écoute, trop peu impliqué dans les décisions, l’interprétation du travail peu claire, pas de manager direct...) ou une mauvaise relation avec des collègues (harcèlement, violence verbale...). C’est ce qui ressort d’une étude intéressante et approfondie des mutualités chrétiennes.

MC-Informations 284 (juin 2021) (pdf, 68 pages, voir àpd la page 16)

Plus on est jeune, moins on a de plaisir au boulot

Les plus de 45 ans trouvent plus de plaisir dans leur travail que leurs collègues plus jeunes, en particulier les 25 à 34 ans. L'autonomie, la cohésion et la compétence jouent un rôle. C’est ce qui ressort d'une étude d’Accent et d’Impetus Academy, une spin-off de l’Université de Gand. Le plaisir au travail va de pair avec une motivation intrinsèque durable.

La Grande Etude sur le Plaisir au Travail 2021 (rapport complet de l'étude, avec explications scientifiques sur l'importance du plaisir au travail, pdf, 22 pages)

Nous plaçons des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité.

Nous en plaçons également à des fins statistiques, pour nos annonceurs et pour vous offrir des fonctionnalités sur les réseaux sociaux; pour les refuser; sélectionnez Plus d'informations.