Pourquoi le « motif grave » peut-il mal tourner ?

Version imprimableEnvoyer à un ami

Même si les faits sont graves et que les 2 délais de 3 jours ont été scrupuleusement respectés, un licenciement pour motif grave peut mal tourner pour l’employeur s’il néglige une autre condition : la lettre de licenciement doit décrire le motif de manière très précise. L’employeur doit en outre disposer de suffisamment de preuves.

Licenciement pour motif grave - Une procédure à respecter à la lettre (Securex)

Nos partenaires