Les files coûtent des emplois à Bruxelles

Version imprimableEnvoyer à un ami

Les investisseurs étrangers évitent Bruxelles, notamment à cause des embouteillages. Une étude d'EY le confirme. De quoi relativiser le discours officiel satisfait sur la création d'emploi en Région bruxelloise. On avait récemment annoncé une création nette d'emploi de 0,1 %. Pour tout nouvel emploi, un autre part en Flandre ou ailleurs.

Les problèmes de mobilité occasionnent des pertes d'emplois à Bruxelles (La Libre)

Record sur le marché de l’emploi bruxellois (HR Alert, 8 mai 2018)

La Belgique a attiré un nombre record d’investissements étrangers en 2017 (EY)

(uniquement en néerlandais) : De bruto jobtoename en –afname in beeld voor de Belgische regio’s en de provincies (Hiva - KU Leuven)

 

Nos partenaires