Mobilité

Comment le fisc s'en prend aux « fausses hybrides »

Dès le 1er janvier 2020, les voitures de sociétés achetées à partir du 1er janvier 2018 et considérées comme « fausses hybrides » seront fiscalement moins intéressantes pour l’utilisateur. Group S détaille la nouvelle règle et donne un exemple dans lequel l’avantage de toute nature passe de quelque 1 900 euros à 4 600 euros par an.

Partir en vacances avec la voiture de société

L'employeur peut interdire à son personnel de partir en vacances à l'étranger avec la voiture de société - c'est rarement le cas. Mais le travailleur peut-il utiliser la carte carburant ? Quid en cas d'accident ? Les voyages en dehors de l'UE sont-ils autorisés ?

60.000 voitures de société à seul usage privé

Encore une absurdité : 12 % des voitures de société ne sont jamais utilisées pour aller travailler, principalement parce que la distance est trop courte. Voilà ce que révèle le récent baromètre de Partena Professional. Cela concernerait 60 000 voitures. Peu d'employeurs proposent des solutions alternatives de mobilité à leur personnel.

Les nouveaux travaux devraient stimuler le télétravail

Les rénovations de tunnels, les gros chantiers routiers et le trafic toujours plus dense ne laissent rien présager de bon en termes de mobilité. Securex s’attend à ce que davantage de travailleurs optent pour le télétravail. Le lien avec l’entreprise n’en souffrirait pas, au contraire, à croire l’étude de benchmarking biennale du prestataires RH.

Hausse de l'indemnité kilométrique au 1er juillet

[UPDATE] De sources unanimes, le plafond de l'indemnité forfaitaire admise pour les déplacements de service effectués avec une voiture, une motocyclette ou un cyclomoteur privé, augmenterait le 1er juillet 2018 de 0,3460 à 0,3573 euro le kilomètre. La confirmation officielle a été publiée au Moniteur belge du 27 juin.

Les travailleurs lassés par les longs trajets

Plus encore que les autres catégories d'âge, les jeunes en ont assez des longs trajets et des embouteillages sur le chemin du travail. Mais ce raz-le-bol est général et bon nombre de travailleurs seraient prêts à accepter un salaire moins élevé pour devoir effectuer des trajets moins longs. « Nous sommes clairement à un tournant », souligne Wim Demey de Partena Professional.

Les files coûtent des emplois à Bruxelles

Les investisseurs étrangers évitent Bruxelles, notamment à cause des embouteillages. Une étude d'EY le confirme. De quoi relativiser le discours officiel satisfait sur la création d'emploi en Région bruxelloise. On avait récemment annoncé une création nette d'emploi de 0,1 %. Pour tout nouvel emploi, un autre part en Flandre ou ailleurs.

L'agente de nettoyage gagne contre son employeur

Une agente de nettoyage qui travaille en équipe volante va retoucher un arriéré de salaire de plus de 56.000 euros. Ses temps de déplacement étaient payés sous la forme d'une indemnité de mobilité. Or, la CCT sectorielle l'exclut pour les équipes volantes et les travaux organisés en tournées. Un salaire effectif est donc dû.

Entrée en vigueur du ‘cash for car’

La loi relative à l’allocation de mobilité est parue au Moniteur belge et entrée en vigueur avec effet rétroactif au 1er janvier 2018. Il est temps de vous plonger dans les détails. Pour qu’un travailleur puisse échanger sa voiture et les avantages connexes contre une somme d’argent, vous devez conclure un accord écrit relativement complexe.

"Attendez pour changer de voiture de société"

Toute nouvelle voiture sera soumise, à partir de septembre 2018, à un nouveau test plus sévère d’émissions. Les conséquences fiscales et en droit social ne passeront sans doute pas inaperçues. SD Worx conseille même d’attendre que la clarté soit faite, avant de choisir une nouvelle voiture de société. Entre-temps, vous pouvez déjà réviser votre politique en la matière.

Nos partenaires