Contrat de travail

Plus de flexi-jobs, moins de contrats fixes

Cette année, les employeurs horeca compteront en moyenne 8,5 collaborateurs, soit 0,7 de plus qu’il y a deux ans. Un travailleur sur 5 sera un flexi-jobber, soit deux fois plus qu’en 2016. On s’attend à une nette diminution de la proportion de contrats de travail à temps plein et à temps partiel ‘normaux’. Celle-ci  passera de 48,7 à 42,4 %.

L’épargne carrière se concrétise (enfin)

Un employeur de l’industrie de l’habillement a lancé la procédure pour la mise en place d’une épargne carrière, signale Acerta. Ses commissions paritaires (CP 109 pour les ouvriers et CP 215 pour les employés) ont ainsi jusqu’au 2 octobre pour élaborer un règlement sectoriel. À défaut, les employeurs du secteur peuvent rédiger le leur.

L'UE durcit les règles en matière de détachement

Les nouvelles règles européennes sur le détachement, pour lesquelles notre commissaire européenne Marianne Thyssen s'est tant battue, a été approuvée. Une véritable révolution qui renforce les droits des travailleurs détachés et la protection des employeurs locaux contre la concurrence déloyale. Une grande partie de la nouvelle directive est en fait déjà en vigueur en Belgique.

Les règles en matière de jobs d'étudiants

Le nouveau Guide étudiant de Partena Professional reprend une check-list et un modèle de contrat. Il explique également comment rémunérer un étudiant et aborde les délais de préavis en cas de rupture de contrat et les règles applicables en matière de cotisations sociales et de précompte professionnel. À télécharger gratuitement.

Eviter les problèmes en cas de déménagement

Un déménagement du lieu de travail peut susciter des contestations. Vous pouvez dans une certaine mesure les prévenir, écrit Group S. L'important est d'obtenir un accord écrit à annexer au contrat de travail. Vous pouvez en outre prévoir des compensations telles que le télétravail, une voiture de société ou une intervention majorée dans les frais de déplacement.

Faux départ pour les starterjobs

Il était prévu que vous puissiez engager, à partir du 1er juillet, des jeunes peu qualifiés et sans expérience professionnelle dans le cadre du nouveau régime plus avantageux des starter jobs. La patience est toutefois de mise. L'arrêté d'exécution indispensable se fait toujours attendre. Le calcul du supplément forfaitaire net s'avère beaucoup plus compliqué que l'on ne s'y attendait.

Bientôt un nouveau régime: le starter job

[approuvé] À partir du 1er juillet 2018, vous pourrez engager un jeune sans expérience professionnelle pour un salaire brut inférieur au barème minimum, dans le cadre du nouveau « starter job ». Vous devez toutefois lui payer un supplément forfaitaire, exonéré de cotisations de sécurité sociale et de précompte professionnel.

Questions les plus fréquentes sur le RGPD

De nombreux employeurs peu prévoyants assaillent à présent les secrétariats sociaux de questions. SD Worx a répertorié les plus fréquentes et y apporte les réponses. La question numéro 1 : « combien de temps puis-je conserver les données et les documents du personnel ? ».

Entrée en vigueur du ‘cash for car’

La loi relative à l’allocation de mobilité est parue au Moniteur belge et entrée en vigueur avec effet rétroactif au 1er janvier 2018. Il est temps de vous plonger dans les détails. Pour qu’un travailleur puisse échanger sa voiture et les avantages connexes contre une somme d’argent, vous devez conclure un accord écrit relativement complexe.

Flexi-jobs en T2 pour enseignants temporaires

Vous pouvez dorénavant proposer aux enseignants non nommés, donc temporaires, un flexi-job durant les mois d’avril, mai et juin. Ce n’était pas possible, pour des raisons d’ordre juridico-technique, mais une solution a été trouvée. Une formalité supplémentaire mineure est cependant à remplir.

Nos partenaires